Histoire et éducation à la citoyenneté 3e secondaire

Imprimer la section

Revendications et luttes dans la colonie britannique

Dans la seconde moitié du 18e siècle, l’Europe est en plein bouillonnement intellectuel. Des philosophes énoncent des idées libérales. Ces idées circulent tout au long du Siècle des Lumières. Les milieux financiers et politiques sont influencés par ce libéralisme qui a traversé l’Atlantique et a gagné la Province of Quebec. Des mouvements de revendications et de luttes pour l’affirmation nationale y voient le jour. Leur objectif est de circonscrire le pouvoir politique et d’obtenir la reconnaissance de droits et de libertés. Les débats engendrés par ces revendications ont des répercussions, notamment politiques et sociales, dans la colonie. C’est sous l’angle d’entrée L’influence des idées libérales sur l’affirmation de la nation que les élèves sont appelés à étudier la réalité sociale Revendications et luttes dans la colonie britannique.

Les concepts prescrits dans le programme ne font pas l’objet d’un énoncé spécifique. C’est par l’utilisation appropriée de connaissances historiques liées à la réalité sociale que les élèves développent leur compréhension des concepts suivants : bourgeoisie, démocratie, droits, enjeu, libéralisme, nation, Patriotes, Rébellions, représentation, société, territoire.

L’encadré ci-dessous présente le réaménagement de certaines connaissances historiques.

Programme

Réaménagement Progression des apprentissages
  • Idées libérales
  • Transmission des idées

Connaissances comprises dans la section 2.1

3e secondaire :
Revendications et luttes dans la colonie britannique

  • 2.1. Transmission des idées libérales
  • Mouvements démographiques

Connaissance reportée en 4e secondaire

4e secondaire :
Population et peuplement
Régime britannique

  • 2. Mouvements migratoires
  • Politiques économiques

Connaissance reportée en 4e secondaire

4e secondaire :
Économie et développement
Régime britannique

  • 6. Politiques économiques
  • Relations entre l’Église et l’État

Connaissance reportée en 4e secondaire

4e secondaire :
Pouvoir et pouvoirs
Régime britannique

  1. Relations de pouvoir entre l’Église et l’État

L’élève apprend à le faire avec l’intervention de l’enseignante ou de l’enseignant.

L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.

Année
3e 4e
  1. L’idée de l’appartenance nationale, aujourd’hui, au Québec
    1. Énumérer les principaux éléments constitutifs d’une nation : un territoire commun, une histoire, une culture, des valeurs partagées
 
    1. Indiquer des conceptions de la nation (ex. : le Québec au sein de la fédération canadienne, la souveraineté du Québec)
 
  1. Revendications et luttes dans la colonie britannique
  • 2.1.   Transmission des idées libérales
    1. Nommer des valeurs et des idées libérales diffusées au début du 19e siècle : la liberté, l’égalité, le principe de nationalité
 
    1. Indiquer des moyens de diffusion des idées libérales au début du 19e siècle (ex. : publications, journaux, cabinets de lecture)
 
    1. Indiquer des revendications d’ordre politique liées aux idées libérales : représentativité, participation au pouvoir
 
  • 2.2.   Organisation politique de la colonie
    1. Nommer les constitutions de 1791 et de 1840 : l’Acte constitutionnel et l’Acte d’Union
 
    1. Indiquer les limites du Haut-Canada et du Bas-Canada en 1791 et celles du Canada-Uni en 1840
 
    1. Nommer le régime politique instauré par l’Acte constitutionnel : la monarchie constitutionnelle
 
    1. Nommer l’institution par laquelle la population est représentée sur le plan politique à la suite de l’Acte constitutionnel : la Chambre d’assemblée
 
    1. Décrire la structure politique mise en place par les constitutions de 1791 et de 1840 et des pouvoirs de ses composantes (ex. : le gouverneur possède un droit de veto et choisit les membres des conseils; le conseil exécutif fait appliquer les lois et administre les fonds publics; les députés de la Chambre d’assemblée votent les lois)
 
  • 2.3.   Intérêts des groupes sociaux
    1. Décrire la place occupée par les marchands britanniques et la bourgeoisie professionnelle canadienne-française dans la structure politique du Bas-Canada en 1791 : les marchands britanniques sont majoritaires aux conseils exécutif et législatif; des membres de la bourgeoisie professionnelle canadienne-française siègent à la Chambre d’assemblée
 
    1. Indiquer des intérêts politiques des administrateurs britanniques et de la bourgeoisie professionnelle au Bas-Canada au début du 19e siècle (ex. : les administrateurs britanniques veulent conserver le contrôle de la colonie; la bourgeoisie professionnelle canadienne-française défend les intérêts du peuple)
 
  • 2.4.   Tensions politiques et sociales
    1. Nommer des objets d’opposition entre le gouverneur, les membres des conseils et la Chambre d’assemblée du Bas-Canada (ex. : le financement de la construction de canaux, la langue utilisée à la Chambre d’assemblée)
 
    1. Indiquer les principales revendications énoncées dans les 92 Résolutions : la responsabilité ministérielle, le contrôle des budgets par la Chambre d’assemblée, l’élection des membres des conseils
 
    1. Nommer quelques faits relatifs aux Rébellions (ex. : la dissolution de la Chambre d’assemblée, la déclaration de Toronto, la déclaration d’indépendance du Bas-Canada, le désaveu de l’ordonnance d’amnistie générale accordée par Durham aux Patriotes, la pendaison de Patriotes ordonnée par le Conseil spécial)
 
    1. Indiquer les recommandations du rapport Durham : l’union des deux Canadas, l’octroi de la responsabilité ministérielle, l’assimilation des Canadiens-français
 
    1. Indiquer la réaction de la majeure partie de la population du Bas-Canada à la suite du rapport Durham : dénonciation du projet d’union
 
  1. Conceptions de la nation et débat de société, aujourd’hui, au Québec
    1. Indiquer l’objet de débat : le statut politique du Québec
 
    1. Identifier des acteurs concernés par le débat relatif au statut politique du Québec (ex. : les premiers ministres, les partis politiques, les gouvernements du Québec et du Canada, la Société Saint-Jean-Baptiste, la Ligue monarchiste du Canada)
 
    1. Indiquer la position d’acteurs concernés par le débat relatif au statut politique du Québec : le fédéralisme, le fédéralisme renouvelé, l’autonomisme, la souveraineté
 

Haut de page