Histoire et éducation à la citoyenneté 3e secondaire

Imprimer la section

Population et peuplement

Au Québec, les traces les plus anciennes d’occupation du territoire remontent à environ 10 000 ans av. J.-C.1. Le peuplement est un processus par lequel les humains s’approprient un espace qu’ils transforment et auquel ils donnent un sens et une organisation. Les mouvements successifs d’immigration et la croissance naturelle ont contribué à la formation du paysage démographique du Québec et à l’occupation de son territoire. C’est sous l’angle d’entrée Les effets des mouvements naturels et migratoires sur la formation de la population et l’occupation du territoire, des Premiers occupants2 à nos jours, que les élèves sont appelés à étudier la réalité sociale Population et peuplement.

Les concepts prescrits dans le programme ne font pas l’objet d’un énoncé spécifique. C’est par l’utilisation appropriée de connaissances historiques liées à la réalité sociale que les élèves développent leur compréhension des concepts suivants : appartenance, croissance, enjeu, identité, migration, pluriculturalité, population, société, territoire.

L’encadré ci-dessous présente le réaménagement de certaines connaissances historiques.

Premiers occupants

Programme

Réaménagement Progression des apprentissages
  • Mouvements migratoires

Connaissance originellement associée à la réalité sociale Les Premiers occupants, reportée en 4e secondaire

4e secondaire :
Population et peuplement

  • 1.1. Migrations
  • Organisation et occupation du territoire

Connaissance originellement associée à la réalité sociale Population et peuplement, reportée à la réalité sociale Économie et développement

4e secondaire :
Économie et développement

1.2. Effets des activités économiques sur l’organisation de la société et du territoire
  • Peuplement du nord-est de l’Amérique

Connaissance précisée dans la section 1.1

4e secondaire :
Population et peuplement

  • 1.1. Migrations
Régime français

Programme

Réaménagement Progression des apprentissages
  • Régime seigneurial

Connaissance originellement associée à la réalité sociale L’émergence d’une société en Nouvelle-France, reportée en 4e secondaire

4e secondaire :
Population et peuplement

  • 3.3. Organisation du territoire
  • Organisation et occupation du territoire

Connaissance « occupation du territoire » précisée dans la section
Territoire français en Amérique du Nord

4e secondaire :
Population et peuplement

  • 3.1. Territoire possédé
  • 3.2. Territoire occupé
  • 3.3. Organisation du territoire
Régime britannique

Programme

Réaménagement Progression des apprentissages
  • Mouvements migratoires

Connaissance originellement associée à la réalité sociale Le changement d’empire, reportée en 4e secondaire

4e secondaire :
Population et peuplement

  • 2. Mouvements migratoires
  • Politiques d’immigration

Connaissance précisée dans la section 2

4e secondaire :
Population et peuplement

  • 2. Mouvements migratoires
Période contemporaine

Programme

Réaménagement Progression des apprentissages
  • Politiques d’immigration

Connaissance précisée dans la section 2.3

4e secondaire :
Population et peuplement

  • 2.3. Mesures de l’État
  • Mouvements démographiques

Connaissance originellement associée à la réalité sociale La modernisation de la société québécoise, reportée en 4e secondaire

4e secondaire :
Population et peuplement

  • 1. Démographie
  • 2. Mouvements migratoires
  • 3. Effets des mouvements migratoires

L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.

3
Le chiffre 3 indique que certaines connaissances liées à cet apprentissage ont été vues en 3e secondaire.
Année
3e 4e
Population et peuplement, aujourd’hui, au Québec
    1. Indiquer le nombre approximatif d’habitants3 et la composition de la population québécoise
 
    1. Décrire la situation démographique du Québec : la croissance naturelle est faible, la population est vieillissante, l’immigration est à la hausse
 
    1. Indiquer des mesures gouvernementales qui favorisent l’augmentation de la population (ex. : le système de garderies publiques, le régime d’assurance parentale, la politique d’immigration)
 
    1. Indiquer des effets du vieillissement de la population québécoise depuis la fin du 20e siècle
      (ex. : le manque de main-d’œuvre dans certains secteurs, l’augmentation des coûts dans le secteur de la santé)
 
  1. Premiers occupants
    vers 1500
L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.
3
Le chiffre 3 indique que certaines connaissances liées à cet apprentissage ont été vues en 3e secondaire.
Année
3e 4e
  1. Démographie
  • 1.1.   Migrations
    1. Décrire, selon la théorie des migrations asiatiques, des mouvements migratoires4 à l’origine du peuplement du nord-est de l’Amérique par les Premiers occupants : des nomades qui proviennent d’Asie empruntent le passage de la Béringie
 
  1. Territoire
  • 2.1.  Occupation
    1. Identifier des groupes appartenant à chaque famille linguistique (ex. : les Hurons, les Mohawks et les Iroquois pour la famille des Iroquoïens; les Malécites, les Abénaquis et les Innus pour la famille des Algonquiens)
 
  • 2.2.   Organisation
    1. Décrire comment des groupes d’Amérindiens nomades organisent leur territoire (ex. : chez les Innus, le campement est formé de wigwams et est installé sur les territoires de chasse)
 
    1. Décrire comment des groupes d’Amérindiens sédentaires organisent leur territoire (ex. : chez les Hurons, le village est formé de maisons longues et est entouré d’une palissade)
 
  1. Régime français
    1608-1760
L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.
3
Le chiffre 3 indique que certaines connaissances liées à cet apprentissage ont été vues en 3e secondaire.
Année
3e 4e
  1. Démographie
  • 1.1.   Nombre approximatif d’habitants et composition de la population
    1. Indiquer le nombre approximatif d’habitants et la composition de la population de la vallée du Saint-Laurent vers 1663 : une population d’environ 3 000 habitants, majoritairement masculine et d’origine française, une population amérindienne
 
    1. Indiquer le nombre approximatif d’habitants et la composition de la population de la vallée du Saint-Laurent vers 1760 : une population mixte d’environ 65 000 Canadiens et Français, une population composée d’Amérindiens et de Noirs, des Amérindiens et des Noirs étant esclaves
 
  • 1.2.   Croissance de la population
    1. Indiquer les principales mesures mises en œuvre par l’État pour peupler la colonie entre 1666 et 1672 : l’envoi de Filles du roi, l’octroi de terres à des engagés et à des militaires, l’incitation au mariage et à la natalité
3
    1. Indiquer des résultats de la politique d’immigration et de natalité mise en œuvre par l’État entre 1666 et 1672 : l’augmentation du nombre de femmes, le doublement de la population
 
    1. Indiquer le principal facteur qui contribue à la croissance de la population de la Nouvelle-France entre 1672 et 1760 : l’accroissement naturel
 
  1. Effets de la présence européenne sur les Amérindiens
  • 2.1.   Sur la population
    1. Indiquer des effets de la présence des Français sur la population amérindienne : le métissage, la propagation de maladies, la sédentarisation
 
  • 2.2.   Sur le territoire
    1. Indiquer des effets de la présence des Français sur le territoire occupé par les Amérindiens : l’établissement de réductions, la construction de forts
 
  1. Territoire français en Amérique du Nord
  • 3.1.   Territoire possédé
    1. Situer, sur une carte de l’est de l’Amérique du Nord, le territoire possédé par la France en 1663
 
    1. Situer, sur une carte de l’est de l’Amérique du Nord, le territoire possédé par la France à la suite du Traité d’Utrecht
 
  • 3.2.   Territoire occupé
    1. Situer, sur une carte de l’est de l’Amérique du Nord, le territoire occupé par les Français en 1663
 
    1. Situer, sur une carte de l’est de l’Amérique du Nord, le territoire occupé par les Canadiens et les Français à la suite du Traité d’Utrecht
 
  • 3.3.   Organisation du territoire
    1. Indiquer le mode d’organisation du territoire en Nouvelle-France : le régime seigneurial
 
    1. Décrire le mode de division des terres en Nouvelle-France : le territoire est divisé en rangs, les terres sont de forme rectangulaire, les terres sont perpendiculaires aux voies d’eau
 
    1. Indiquer des éléments constitutifs d’une seigneurie (ex. : la terre de la fabrique, les censives, le manoir seigneurial)
 
  1. Régime britannique
    1760-1867
L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.
3
Le chiffre 3 indique que certaines connaissances liées à cet apprentissage ont été vues en 3e secondaire.
Année
3e 4e
  1. Démographie
  • 1.1.   Nombre approximatif d’habitants et composition de la population
    1. Indiquer le nombre approximatif d’habitants et la composition de la population au lendemain du Traité de Paris (1763) : une population d’environ 65 000 habitants, très majoritairement composée de Canadiens, d’une minorité de Britanniques, d’une population d’Amérindiens et de Noirs, des Amérindiens et des Noirs étant esclaves
 
    1. Indiquer le nombre approximatif d’habitants et la composition de la population au lendemain de l’Acte constitutionnel : une population d’environ 160 000 habitants, composée majoritairement de Canadiens, d’une minorité de Britanniques, d’une population d’Amérindiens et de Noirs, des Amérindiens et des Noirs étant esclaves
 
    1. Indiquer le nombre approximatif d’habitants et la composition de la population au lendemain de l’Acte d’Union : une population d’environ 665 400 habitants, composée majoritairement de francophones, d’une minorité d’anglophones dont l’importance augmente, d’Amérindiens et de Noirs
 
  • 1.2.   Croissance de la population
    1. Indiquer le principal facteur qui contribue à la croissance de la population de la Province of Quebec dans la deuxième moitié du 18e siècle : l’accroissement naturel
 
    1. Indiquer les principaux facteurs qui contribuent à la croissance de la population dans la première moitié du 19e siècle : l’accroissement naturel au Bas-Canada/Canada-Est, l’immigration au Haut-Canada/Canada-Ouest
 
  1. Mouvements migratoires
  • 2.1.   Immigration de Britanniques
    1. Indiquer des motifs d’immigration : l’attrait pour le commerce des fourrures au lendemain de la Conquête, les conditions sociales et économiques difficiles en Grande-Bretagne, la famine en Irlande
 
    1. Indiquer des conditions qui favorisent l’immigration (ex. : la gratuité de terres au début du 19e siècle, la nomination d’un agent d’immigration à Québec, la gestion des terres par la British American Land Company)
 
    1. Nommer des lieux d’établissement d’immigrants au lendemain de la Conquête et dans la première moitié du 19e siècle : la vallée du Saint-Laurent au lendemain de la Conquête; les Cantons-de-l’Est et le Haut-Canada dans la première moitié du 19e siècle
 
  • 2.2.   Immigration de Loyalistes
    1. Indiquer les principaux facteurs qui contribuent à l’immigration de Loyalistes : la fidélité au roi de Grande-Bretagne, la crainte de représailles
 
    1. Nommer des lieux d’établissement de Loyalistes (ex. : Nouveau-Brunswick, Haut-Canada)
 
  • 2.3.   Émigration de Canadiens-français
    1. Indiquer les principaux facteurs qui contribuent à l’émigration de Canadiens-français vers les États-Unis à partir de 1830 : la rareté de terres agricoles dans les seigneuries, la possibilité d’emploi dans les manufactures en Nouvelle-Angleterre
 
    1. Nommer des lieux d’établissement de migrants canadiens-français à partir de 1830 (ex. : le Massachusetts, le Maine, des régions de colonisation telles que la Mauricie, le Saguenay, les Laurentides)
 
  1. Effets des mouvements migratoires
  • 3.1.   Sur la société
    1. Indiquer des effets, dans la colonie, des conditions de traversée d’immigrants britanniques : la propagation de maladies, l’imposition d’une quarantaine à Grosse-Île
 
    1. Indiquer le changement observé dans la composition linguistique de la population de Montréal vers 1845 : la population anglophone devient majoritaire
 
    1. Indiquer ce que révèle le recensement de 1851 : la population du Canada-Est est inférieure à celle du Canada-Ouest
 
  • 3.2.   Sur le territoire
    1. Indiquer des effets de l’immigration britannique et loyaliste dans la colonie : la construction d’églises protestantes et d’écoles anglaises, le développement de cantons, la division de la Province of Quebec en Bas-Canada et Haut-Canada
 
    1. Nommer des régions qui se peuplent avec l’arrivée de migrants en provenance de terres surpeuplées du Bas-Canada au début du 19e siècle (ex. : Outaouais, Mauricie)
 
  1. Population amérindienne
4.1. Nombre approximatif d’habitants et composition de la population amérindienne dans la vallée du Saint-Laurent vers 1800
    1. Indiquer le nombre approximatif d’habitants et la composition de la population amérindienne dans la vallée du Saint-Laurent vers 1800 : une population d’environ 5 000 Amérindiens composée d’Algonquiens et d’Iroquoïens
 
  • 4.2.  Effets de l’immigration sur les Amérindiens
    1. Indiquer des effets de l’arrivée d’immigrants et de migrants canadiens-français sur la population amérindienne dans la première moitié du 19e siècle (ex. : la réduction des territoires de chasse et de pêche, l’acculturation)
 
  1. Période contemporaine
    de 1867 à nos jours
L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.
3
Le chiffre 3 indique que certaines connaissances liées à cet apprentissage ont été vues en 3e secondaire.
Année
3e 4e
  1. Démographie
  • 1.1.   Nombre approximatif d’habitants et composition de la population
    1. Indiquer le nombre approximatif d’habitants du Québec
      • vers 1901 : 1,7 million d’habitants
      • vers 1961 : 5 millions d’habitants
      • vers 2006 : 7,6 millions d’habitants
 
    1. Indiquer la composition de la population du Québec
      • vers 1901 : une majorité de Canadiens-français, une minorité de Canadiens-anglais, une faible proportion d’Autochtones et de personnes d’autres origines
      • vers 1961 : une majorité de francophones, une minorité d’anglophones, une faible proportion d’allophones
      • vers 2006 : une majorité de francophones, une minorité d’allophones, une faible proportion d’anglophones
 
  • 1.2.   Croissance de la population
    1. Indiquer les facteurs qui contribuent à la croissance de la population du Québec au cours du 20e siècle : l’accroissement naturel, l’immigration
 
    1. Donner l’appellation qui désigne la période de forte augmentation de la natalité, de l’après-guerre au début des années 1960 : baby-boom
 
  1. Mouvements migratoires
  • 2.1.   Immigration
    1. Indiquer des facteurs qui contribuent aux mouvements migratoires (ex. : l’amélioration des conditions socioéconomiques, la fuite de certains régimes politiques, la réunification des familles)
 
    1. Nommer des pays ou des régions d’origine des principaux groupes d’immigrants au Québec dans la seconde moitié du 19e siècle et dans la seconde moitié du 20e siècle (ex. : la Grande-Bretagne et les États-Unis dans la seconde moitié du 19e siècle; les Balkans, Haïti et le Sud-est asiatique dans la seconde moitié du 20e siècle)
 
  • 2.2.   Émigration de Canadiens-français
    1. Indiquer les principaux facteurs qui contribuent à l’émigration de Canadiens-français aux États-Unis dans la seconde moitié du 19e siècle : la rareté de terres agricoles, la possibilité d’emploi dans les manufactures en Nouvelle-Angleterre
 
    1. Nommer des lieux d’établissement des migrants canadien-français dans la seconde moitié du 19e siècle (ex. : le Massachusetts, le Maine, des régions de colonisation telles que la Mauricie, le Saguenay, les Laurentides)
 
    1. Indiquer l’effet de l’émigration de Canadiens-français aux États-Unis sur la population du Québec dans la seconde moitié du 19e siècle : le solde migratoire est négatif
 
  • 2.3.   Mesures de l’État
    1. Indiquer des mesures relatives à l’immigration mises en œuvre par le gouvernement du Canada dans la seconde moitié du 19e siècle et dans la première moitié du 20e siècle (ex. : la gratuité de terres dans l’Ouest canadien; la Loi de l’immigration chinoise)
 
    1. Indiquer la principale mesure mise en œuvre par le gouvernement du Québec pour enrayer l’émigration de Canadiens-français aux États-Unis dans la seconde moitié du 19e siècle : l’ouverture de régions de colonisation
 
    1. Indiquer des dispositions de la Loi sur l’immigration du Canada de 1952 (ex. : préférence accordée aux immigrants qui proviennent des pays d’Europe de l’Ouest et des États-Unis, discrimination envers les Noirs, les Asiatiques et les homosexuels)
 
    1. Indiquer des mesures mises en œuvre par le gouvernement du Québec en matière d’immigration depuis la création du ministère de l’Immigration du Québec (ex. : l’établissement de critères de sélection tels que la connaissance de la langue française, la création de services d’accueil et d’intégration linguistique et culturelle)
 
    1. Nommer les principales catégories d’immigrants reconnues par la Loi sur l’immigration du Canada de 1976 : les immigrants soutenus financièrement par des parents résidant au pays, les réfugiés
 
    1. Indiquer des dispositions de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés, L.C. 2001, c.27 (ex. : l’élargissement des pouvoirs des services d’immigration au regard des résidents permanents qui peuvent présenter une menace à la sécurité, le renforcement des conditions pour obtenir le statut de réfugié)
 
  1. Effets des mouvements migratoires
  • 3.1.   Sur la société
    1. Indiquer des effets de l’immigration sur la société québécoise à la fin du 20e siècle (ex. : la présence de diverses confessions religieuses, la diffusion de l’art ethnique)
 
  • 3.2.   Sur le territoire
    1. Indiquer des effets de l’immigration sur le territoire québécois à la fin du 20e siècle : le développement de quartiers ethniques dans certaines villes, l’ouverture de commerces gérés par des membres de communautés culturelles, l’établissement de lieux de culte
 
  1. Villes et régions
  • 4.1.  Urbanisation
    1. Indiquer le rapport entre la population urbaine et rurale du Québec
      • en 1901 : population urbaine inférieure à la population rurale
      • en 1931 : population urbaine légèrement supérieure à la population rurale
      • en 2001 : population urbaine largement supérieure à la population rurale
 
    1. Indiquer les principaux facteurs qui contribuent à l’augmentation de la population urbaine au Québec entre 1851 et 1901 : la possibilité d’emploi dans les manufactures, l’établissement d’immigrants
 
    1. Indiquer des facteurs qui contribuent à l’augmentation de la population urbaine au Québec en 2001 (ex. : l’établissement d’immigrants, une concentration de services spécialisés, une offre culturelle diversifiée)
 
    1. Indiquer des effets de l’augmentation de la population urbaine sur la société et sur le territoire depuis le début du 20e siècle (ex. : l’étalement urbain, le développement d’infrastructures de transport, la construction de centres commerciaux)
 
    1. Indiquer des moyens utilisés par le gouvernement du Québec et des municipalités pour améliorer les conditions de vie en milieu urbain depuis le début du 20e siècle (ex. : diffuser de l’information relativement à l’hygiène et à la santé publique, tenir des campagnes de vaccination, mettre en place des réseaux d’aqueduc et d’égouts)
 
  • 4.2.  Croissance et décroissance des régions
    1. Indiquer des effets du développement de certaines régions sur la société et sur le territoire (ex. : une modification du mode de vie des Autochtones, la division des terres en cantons)
 
    1. Indiquer des facteurs qui contribuent à la diminution de la population de certaines régions après 1970 : la fermeture d’entreprises, la diminution de services, l’attrait des centres urbains
 
  1. Relations avec les Autochtones
  • 5.1.  Effets de l’immigration sur des populations autochtones
    1. Indiquer des effets de l’immigration sur l’organisation sociale et sur l’organisation territoriale des Métis et des Amérindiens dans l’Ouest canadien (ex. : une altération du mode de vie, la réduction des territoires de chasse et de pêche)
 
    1. Indiquer des réactions des Métis et de certains Amérindiens à la suite de l’échec du soulèvement de 1869 contre le gouvernement fédéral : ils migrent vers le nord-ouest du Canada et vers les États-Unis; ils réclament la signature de traités relatifs à l’occupation des terres
 
L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.
3
Le chiffre 3 indique que certaines connaissances liées à cet apprentissage ont été vues en 3e secondaire.
Année
3e 4e
Diversité des identités sociales et appartenance à la société québécoise, aujourd’hui
    1. Indiquer des éléments de l’appartenance à une société (ex. : langue, religion, origine ethnique ou nationale)
 
    1. Nommer des collectivités qui partagent des éléments d’appartenance commune avec la société québécoise (ex. : les collectivités abénaquise, haïtienne, vietnamienne)
 
    1. Indiquer des valeurs partagées par les citoyens québécois (ex. : la langue française, la démocratie, les droits et libertés de la personne)
 
1.  Selon les enquêtes archéologiques menées par l’École de fouilles préhistoriques du Département d’anthropologie de l’Université de Montréal, la présence humaine sur le territoire du Méganticois remonte à la période paléo-indienne ancienne.
2.  Les Premiers occupants sont les Autochtones, soit les Amérindiens et les Inuits.
3.  Les données quantitatives ne représentent pas une connaissance à acquérir. Elles sont indiquées afin de permettre l’établissement de comparaisons.
4.  Selon l’état des connaissances actuelles.

Haut de page