Histoire et éducation à la citoyenneté 3e secondaire

Imprimer la section

La modernisation de la société québécoise

De la Grande Crise aux années 1980, l’interventionnisme de l’État s’accentue alors que la société québécoise connaît d’importants changements de mentalité et de valeurs. Tandis que l’État-providence se met progressivement en place, la société québécoise est marquée notamment par le baby-boom, l’avènement de la société de consommation, la diversification de l’immigration et l’émergence du débat nationaliste. L’exploitation des ressources naturelles entraîne, par ailleurs, le développement des régions et suscite l’inquiétude de nations autochtones avec qui le gouvernement du Québec doit négocier. C’est sous l’angle d’entrée La dynamique entre les changements de mentalité et le rôle de l’État que les élèves sont appelés à étudier la réalité sociale La modernisation de la société québécoise.

Les concepts prescrits dans le programme ne font pas l’objet d’un énoncé spécifique. C’est par l’utilisation appropriée de connaissances historiques liées à la réalité sociale que les élèves développent leur compréhension des concepts suivants : affirmation, communication de masse, démocratisation, enjeu, interventionnisme, mentalité, modernisation, Révolution tranquille, société, territoire.

L’encadré ci-dessous présente le réaménagement de certaines connaissances historiques.

Programme

Réaménagement Progression des apprentissages
  • Mouvements démographiques

Connaissance reportée et précisée en 4e secondaire

4e secondaire :
Population et peuplement
Période contemporaine

  • 1. Démographie
  • 2. Mouvements migratoires
  • 3. Effets des mouvements migratoires
  • Établissement de programmes sociaux
  • Développement des régions

Connaissances comprises dans la section 2.1

3e secondaire :
La modernisation de la société québécoise

  • 2.1. Interventionnisme de l’État
  • Mouvement féministe
  • Mouvement syndical
  • Mouvement de laïcisation

Connaissances comprises dans la section 2.2

3e secondaire :
La modernisation de la société québécoise

2.2. Mouvements contribuant aux changements de mentalité au Québec

L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.

 

L’élève réutilise cette connaissance.
Année
3e 4e
  1. Valeurs sociales et gouvernance, aujourd’hui, au Québec
    1. Indiquer les façons d’envisager le rôle de l’État dans la société : interventionnisme, non-interventionnisme
 
    1. Nommer des valeurs sous-jacentes à l’interventionnisme de l’État (ex. : justice sociale, égalité, solidarité)
 
    1. Nommer des valeurs sous-jacentes au non-interventionnisme de l’État (ex. : liberté d’entreprise, recherche du profit)
 
    1. Nommer les principaux domaines de la vie collective pris en charge par l’État : éducation, santé et services sociaux
 
  1. La modernisation de la société québécoise
  • 2.1.   Interventionnisme de l’État
    1. Indiquer les principales mesures mises en place par les gouvernements dans le domaine social pour venir en aide aux personnes sans emploi durant la crise économique des années 1930 : l’établissement d’un programme de travaux publics, l’instauration du secours direct
 
    1. Indiquer des mesures mises en place par le gouvernement fédéral dans le domaine social à la suite de la crise économique des années 1930 : l’assurance chômage, les allocations familiales
 
    1. Indiquer des mesures mises en place par le gouvernement du Québec pour favoriser le développement des régions : des plans de colonisation, l’électrification rurale, la construction d’infrastructures de transport
 
    1. Indiquer des mesures mises en place par le gouvernement du Québec dans le domaine social, de la Révolution tranquille aux années 1980 (ex. : l’assurance hospitalisation et l’assurance maladie, le Code du travail, le Régime de rentes du Québec, l’assurance automobile, une politique en matière de garderies publiques)
 
  • 2.2.   Mouvements contribuant aux changements de mentalité au Québec
    1. Nommer des mouvements qui contribuent aux changements de mentalité : mouvement féministe, mouvement syndical, mouvement de laïcisation
 
Mouvement féministe Mouvement syndical Mouvement de laïcisation    
    1. Identifier des acteurs associés au mouvement féministe (ex. : Thérèse F. Casgrain, la Ligue des droits de la femme, Laure Gaudreault, Henry Morgentaler)
Identifier des acteurs associés au mouvement syndical (ex. : Madeleine Parent, Michel Chartrand, la Confédération des travailleurs catholiques du Canada, les centrales syndicales) Identifier des acteurs associés au mouvement de laïcisation (ex. : la Faculté des sciences sociales de l’Université Laval, le frère Untel [Jean-Paul Desbiens], Mgr Alphonse-Marie Parent, Marcel Trudel)  
    1. Indiquer des revendications du mouvement féministe (ex. : le droit de vote, la modification du statut juridique des femmes mariées, l’accès aux études supérieures)
Indiquer des revendications du mouvement syndical (ex. : de meilleures conditions de travail, des mesures concernant la santé et la sécurité des travailleurs, notamment dans le secteur minier) Indiquer une revendication du mouvement de laïcisation : la limitation de la place de l’Église dans le secteur de l’éducation et dans le secteur de la santé  
    1. Indiquer la position d’acteurs opposés aux mouvements qui contribuent aux changements de mentalité (ex. : l’Église prône le maintien du rôle traditionnel de la femme; le gouvernement Duplessis et le patronat refusent de reconnaître le droit de grève)
 
    1. Indiquer des interventions de l’État associées à des revendications du mouvement féministe (ex. : l’octroi du droit de vote, la nomination de femmes à la magistrature)
Indiquer des interventions de l’État associées à des revendications du mouvement syndical (ex. : la création du Département du Travail, l’adoption de la Loi sur les relations ouvrières, la reconnaissance du droit à la syndicalisation de la fonction publique) Indiquer des interventions de l’État associées à des revendications du mouvement de laïcisation : la prise en charge du secteur de l’éducation et du secteur de la santé, l’adoption de la Loi des hôpitaux  
  • 2.3.   Développement de la science et de la technologie
    1. Identifier des acteurs qui contribuent au développement de la science et de la technologie (ex. : le frère Marie-Victorin [Conrad Kirouac], Irma LeVasseur, Fernand Seguin, Armand Frappier)
 
    1. Nommer des infrastructures et des institutions liées au développement de la science et de la technologie (ex. : la voie maritime du Saint-Laurent, le métro de Montréal, le barrage Daniel-Johnson, le Centre de recherche en microbiologie de l’Université de Montréal)
 
  • 2.4.   Société de consommation
    1. Indiquer des facteurs qui contribuent à l’américanisation du mode de vie dans la seconde moitié du 20e siècle (ex. : la diffusion de productions artistiques américaines, les médias)
 
    1. Indiquer des facteurs qui contribuent à l’augmentation de la consommation dans la seconde moitié du 20e siècle : l’accroissement du revenu disponible, la publicité, la facilité d’accès au crédit
 
    1. Nommer des produits de consommation accessibles à la majorité de la population dans la seconde moitié du 20e siècle (ex. : réfrigérateur, téléviseur, automobile)
 
  • 2.5.   Relations avec les Autochtones
    1. Indiquer la réaction des Cris et des Inuits en 1971 face à la construction de barrages hydroélectriques par le gouvernement du Québec : le dépôt à la Cour supérieure du Québec d’une requête visant l’arrêt des travaux
 
    1. Indiquer des actions entreprises par le gouvernement du Québec à la suite de la décision rendue par la Cour supérieure du Québec à l’effet de s’entendre avec les Cris et les Inuits : demander l’arrêt des procédures judiciaires entreprises par les Cris et les Inuits, négocier avec ces peuples
 
    1. Indiquer les principaux éléments des conventions signées entre le gouvernement du Québec et les Cris et les Inuits (1975) et avec les Naskapis (1978) : la protection du mode de vie traditionnel, des compensations financières, la création d’institutions politiques autonomes, l’exploitation des ressources hydrauliques, forestières et minérales
 
  • 2.6.   Affirmation nationale
    1. Nommer des expressions liées à l’affirmation nationale (ex. : « Rendez-nous notre butin », « Maintenant ou jamais! MAÎTRES chez-nous », « Égalité ou indépendance », « Vive le Québec! Vive le Québec libre! »)
 
    1. Indiquer la position de la majorité des Canadiens-français lors de la tenue du plébiscite sur la conscription pour le service outre-mer : opposition
 
    1. Identifier des acteurs liés à l’affirmation nationale (ex. : des premiers ministres du Québec, le Rassemblement pour l’indépendance nationale, le Mouvement souveraineté-association, des organisations sociopolitiques)
 
    1. Indiquer des interventions de l’État québécois qui témoignent de l’affirmation nationale (ex. : l’adoption du Fleurdelisé, la nationalisation de compagnies d’hydroélectricité, la doctrine Gérin-Lajoie et l’ouverture de délégations du Québec à l’étranger, la tenue du référendum sur la souveraineté-association)
 
  1. Conceptions de la société et rôle de l’État, aujourd’hui, au Québec
    1. Décrire des façons d’envisager le rôle de l’État dans la société : l’interventionnisme conduit l’État à prendre en charge des domaines de la vie collective; le non-interventionnisme repose sur la libre entreprise et sur la loi du marché
 
    1. Indiquer des moyens utilisés par l’État pour intervenir dans des domaines de la vie collective : législation, taxation, dépenses publiques
 
    1. Nommer des institutions publiques qui interviennent dans des domaines de la vie collective (ex. : l’Assemblée nationale, les municipalités)
 

Haut de page