Histoire et éducation à la citoyenneté 4e secondaire

Imprimer la section

Présentation de la discipline

La progression des apprentissages du programme Histoire et éducation à la citoyenneté est toujours disponible pour les écoles qui l'enseignent en 2017-2018 en 4e secondaire.

Le programme d’études et le cadre d’évaluation des apprentissages constituent les seuls documents de référence pour le programme Histoire du Québec et du Canada.

Le présent document constitue un complément au programme Histoire et éducation à la citoyenneté. Il apporte des précisions sur les connaissances que les élèves doivent acquérir dans cette discipline, au deuxième cycle du secondaire, pour soutenir le développement des trois compétences prescrites par le programme, soit Interroger les réalités sociales dans une perspective historique, Interpréter les réalités sociales à l’aide de la méthode historique et Consolider l’exercice de sa citoyenneté à l’aide de l’histoire. Il vise à outiller les enseignantes et les enseignants au moment de la planification.

Au deuxième cycle du secondaire, les élèves sont amenés à comprendre le présent à la lumière du passé et à se préparer à participer de façon responsable, en tant que citoyens, à la délibération, aux choix de société et au vivre-ensemble dans une société démocratique, pluraliste et ouverte sur un monde complexe. Ils interrogent et interprètent des réalités sociales qui permettent d’aborder les périodes clés de l’histoire du Québec et du Canada, des Premiers occupants à nos jours. Les réalités sociales sont étudiées chronologiquement en troisième secondaire et selon des thématiques dans la longue durée en quatrième secondaire. L’ordre dans lequel les thématiques sont présentées est le même que dans le programme d’histoire et éducation à la citoyenneté. L’enseignante et l’enseignant ainsi que l’équipe-cycle ont le choix de répartir les thématiques selon les besoins de la planification. Chacune des années se termine par l’étude d’enjeux de la société québécoise.

Ce document comporte des tableaux divisés en sections qui présentent, sous forme d’énoncés, des connaissances liées aux réalités sociales. Un texte décrit sommairement la réalité sociale. Une première section amène les élèves à s'interroger sur la société québécoise d’aujourd’hui. Les connaissances liées à l’interprétation de la réalité sociale du passé sont ensuite présentées. Une dernière section est consacrée aux apprentissages qui sensibilisent les élèves à l’importance de la participation à la vie collective et à l’utilité d’institutions publiques aujourd’hui.

Du primaire au secondaire

Au primaire, dans le cadre du programme Géographie, histoire et éducation à la citoyenneté, les élèves se sont familiarisés avec les concepts de territoire, société, organisation, changement, diversité et durée. Ce programme leur a permis de s’intéresser à l’organisation de sociétés et à des questions que soulèvent l’utilisation et l’aménagement du territoire dans l’espace et dans le temps. Ils ont étudié des relations qui s’établissent entre une société et son territoire, et ont été sensibilisés à différentes réalités territoriales d’hier et d’aujourd’hui ainsi qu’à la diversité des sociétés.

Au premier cycle du secondaire, les élèves ont approfondi ces apprentissages. En Histoire et éducation à la citoyenneté, ils ont été amenés à s’ouvrir sur le monde. Ils ont interrogé et interprété, à l’aide de la méthode historique, des réalités sociales qui correspondent à d’importants moments de changement dans l’histoire du monde occidental, de la préhistoire jusqu’à l’époque contemporaine, notamment Une première expérience de démocratie, Les révolutions française ou américaine et L’industrialisation : une révolution économique et sociale. Ils ont pris conscience de l’importance de l’action humaine comme moteur du changement social.

Les techniques utilisées en 3e et 4e secondaire s'inscrivent en continuité de celles développées en 1re et en 2e année du secondaire. Il appartient à chaque enseignant de déterminer les connaissances historiques qui peuvent contribuer à la maîtrise des techniques utilisées en histoire et éducation à la citoyenneté.