Histoire et éducation à la citoyenneté (1er cycle)

Imprimer la section

La reconnaissance des libertés et des droits civils

Les libertés et les droits civils sont le fondement de la constitution des États démocratiques. Malgré leur portée universelle, reconnue par la Déclaration universelle des droits de l’homme, ces libertés et ces droits ne profitent pas à tous également. Aussi de nombreuses voix s’élèvent au 20e siècle pour que ces libertés et ces droits civils soient reconnus pour tous sans distinction de sexe ou d’origine ethnique.

Les luttes pour la conquête des libertés et des droits civils s’expriment dans divers contextes. Trois sont proposés à l’enseignante ou l’enseignant : le mouvement féministe, le mouvement de lutte contre le racisme institué et le mouvement de décolonisation. Les élèves doivent étudier l’un de ces trois contextes.

Les concepts prescrits dans le programme ne font pas l’objet d’un énoncé spécifique. C’est par l’utilisation de l’ensemble des connaissances liées à la réalité sociale que les élèves développent leur compréhension des concepts suivants : censure, démocratisation, discrimination, dissidence, droits, égalité, liberté, répression, ségrégation.

L’élève apprend à le faire avec l’intervention de l’enseignante ou de l’enseignant.

L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.

Année
1re 2e
  1. Libertés et droits civils aujourd’hui : privation, lutte et conquête
    1. Énumérer des libertés et des droits civils (ex. : droit de vote, droit à la justice, égalité juridique, liberté d’expression, liberté de religion)
 
    1. Indiquer des situations où les gouvernements peuvent limiter ou supprimer l’exercice des libertés et droits civils (ex. : décision du gouvernement en cas de guerre, de crise ou de danger appréhendé à la sécurité nationale)
 
    1. Indiquer des situations actuelles où les libertés et les droits civils sont ignorés (ex. : enfants exploités, trafic lié à la prostitution, pays soumis à une dictature)
 
  1. Reconnaissance des libertés et des droits civils et retombées de la conquête des libertés et des droits civils pour les collectivités
  • 2.1.   Situation dans l’espace et dans le temps
    1. Situer, sur une ligne du temps, des faits associés au mouvement féministe (ex. : obtention du droit de vote dans quelques pays; publication de l’ouvrage Le Deuxième Sexe, de Simone de Beauvoir; création de la National Organization for Women)
 
ou
    1. Situer, sur une ligne du temps, des faits associés au mouvement pour les droits civils des Noirs aux États-Unis et en Afrique du Sud (ex. : discours de Martin Luther King au Lincoln Memorial, Civil Rights Act, abolition de l’Apartheid)
 
ou
    1. Situer, sur une ligne du temps, des faits liés à la décolonisation en Asie et en Afrique (ex. : indépendance de l’Inde et du Pakistan, Conférence de Bandung, indépendance de l’Algérie)
 
  • 2.2.    Mouvement féministe
    1. Énoncer des droits inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’homme sur lesquels s’appuient les mouvements féministes (ex. : principe selon lequel, dans l’application des droits, il ne peut y avoir de discrimination fondée sur le sexe)
 
    1. Indiquer des préjudices à l’égard des femmes en Occident dans la première moitié du 20e siècle (ex. : discrimination, ségrégation, pouvoirs limités)
 
    1. Nommer des acteurs associés au mouvement féministe (ex. : Simone de Beauvoir, Betty Friedan, les suffragettes)
 
    1. Indiquer des actions entreprises par des féministes ou des groupes de femmes au cours du 20e siècle (ex. : manifestations, publication de livres et de manifestes)
 
    1. Indiquer des réactions face au mouvement pour la reconnaissance des libertés et des droits civils (ex. : répression, création d’associations qui s’opposent à la reconnaissance de droits civils aux femmes)
 
    1. Indiquer des gains obtenus par les mouvements féministes en Occident (ex. : droit de vote, accès aux études supérieures)
 
ou
  • 2.2.   Lutte contre le racisme
    1. Énoncer des droits inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’homme sur lesquels s’appuient les mouvements qui luttent contre le racisme institué (ex. : principe selon lequel tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits)
 
    1. Indiquer des préjudices à l’égard des Noirs aux États-Unis dans la première moitié du 20e siècle et en Afrique du Sud avant l’abolition de l’Apartheid (ex. : discrimination, ségrégation, absence de droits civils)
 
    1. Nommer des acteurs associés à la lutte contre la ségrégation raciale (ex. : Rosa Parks, Martin Luther King, Nelson Mandela)
 
    1. Indiquer des actions entreprises par des citoyens ou des États pour lutter contre le racisme institué au cours du 20e siècle (ex. : résistance passive, manifestations, émeutes)
 
    1. Indiquer des réactions face au mouvement pour la reconnaissance des libertés et des droits civils (ex. : répression, emprisonnement)
 
    1. Indiquer des gains obtenus par les Noirs, notamment aux États-Unis et en Afrique du Sud (ex. : Civil Rights Act, Voting Rights Act, abolition de l’Apartheid)
 
ou
  • 2.2.   Mouvement de décolonisation
    1. Énoncer des principes inscrits dans la charte de l’Organisation des Nations Unies sur lesquels s’appuient les groupes qui s’opposent au colonialisme (ex. : principe de l'égalité de droits des peuples et de leur droit à disposer d'eux-mêmes)
 
    1. Indiquer des préjudices à l’égard des populations colonisées (ex. : discrimination, ségrégation, absence de contrôle de l’économie, imposition d’une culture étrangère)
 
    1. Nommer des acteurs associés au mouvement de décolonisation (ex. : Gandhi, Senghor, Organisation des Nations Unies)
 
    1. Indiquer des actions entreprises par ceux qui s’opposent au colonialisme (ex. : boycottage, résistance passive, émeutes, guerres)
 
    1. Indiquer des réactions face au mouvement de lutte pour la décolonisation (ex. : répression, guerres)
 
    1. Indiquer des gains obtenus par les populations en lutte contre la colonisation (ex. : indépendance de nombreux États en Asie et en Afrique)
 
  1. Responsabilités de l’individu dans la conquête et la reconnaissance des libertés et des droits civils aujourd’hui
    1. Nommer des organismes voués à la lutte pour la conquête de libertés et de droits civils (ex. : Amnistie internationale, Human Rights Watch, SOS Racisme)
 
    1. Indiquer des actions qui illustrent l’exercice de droits fondamentaux (ex. : manifestation, élection, pétition, lettre ouverte)
 
    1. Donner des exemples d’actions entreprises par des organismes pour promouvoir la reconnaissance de libertés et de droits civils (ex. : dénonciation, boycottage, publications)
 

Haut de page