Histoire et éducation à la citoyenneté (1er cycle)

Imprimer la section

L’expansion du monde industriel

Les besoins liés à l’industrialisation et à la croissance économique entraînent les puissances industrielles dans une course pour la possession de colonies au cours de la seconde moitié du 19e siècle. Les continents asiatique et africain seront presque entièrement partagés entre quelques États européens. La colonisation a des conséquences importantes sur le développement économique et social des territoires dominés. La connaissance du phénomène colonial est une clé pour comprendre l’inégalité des rapports internationaux actuels.

Les concepts prescrits dans le programme ne font pas l’objet d’un énoncé spécifique. C’est par l’utilisation de l’ensemble des connaissances liées à la réalité sociale que les élèves développent leur compréhension des concepts suivants : acculturation, colonisation, discrimination, impérialisme, métropole, nationalisme.

L’élève apprend à le faire avec l’intervention de l’enseignante ou de l’enseignant.

L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.

Année
1re 2e
  1. Impérialisme et colonisation aujourd’hui
    1. Énumérer des caractéristiques d’un État souverain (ex. : frontières internationales reconnues, siège à l’Organisation des Nations Unies)
 
    1. Nommer des territoires qui ne relèvent pas d’une juridiction nationale (ex. : l’Antarctique, les océans au-delà des zones économiques exclusives)
 
    1. Nommer quelques indicateurs socioéconomiques qui permettent d’illustrer la disparité de la richesse à l’échelle mondiale (ex. : l’espérance de vie, le produit intérieur brut par habitant)
 
  1. Expansion du monde industriel et impacts de l’impérialisme d’un pays européen sur des populations d’Afrique
  • 2.1.   Situation dans l’espace et dans le temps
    1. Situer, sur une carte, les empires coloniaux français et britannique au début du 20e siècle
 
    1. Situer, sur une carte, quelques sociétés ou civilisations africaines avant le contact colonial (ex. : sociétés arabes en Afrique du Nord, sociétés nomades du Sahara, empires du Ghana et du Mali)
 
    1. Situer, sur une ligne du temps, des faits liés à l’impérialisme et à la colonisation
 
  • 2.2.   Motifs de la colonisation
    1. Indiquer des conditions nécessaires pour que des États s’industrialisent (ex. : accès à des capitaux, accès à des matières premières, accès à un marché pour les produits manufacturés)
 
    1. Indiquer la nature des produits échangés entre les pays colonisateurs et leurs colonies (ex. : les colonies exportent des ressources; les pays colonisateurs exportent des produits finis)
 
    1. Indiquer des facteurs qui justifient l’impérialisme (ex. : recherche de puissance et de suprématie pour des pays européens)
 
    1. Énoncer une justification que les pays colonisateurs donnent à la domination qu’ils exercent en Afrique (ex. : les Européens sont convaincus de faire une œuvre civilisatrice envers des populations jugées inférieures)
 
  • 2.3.   Impacts de la colonisation
    1. Expliquer des répercussions de la migration de millions d’Européens sur les populations originaires de colonies (ex. : en s’établissant dans les colonies, les Européens occupent des terres et s’imposent aux populations locales qui les habitaient déjà)
 
    1. Énoncer la principale convention de la Conférence de Berlin : entente entre 13 pays qui fixent les règles à partir desquelles l’Afrique sera colonisée
 
    1. Indiquer des conséquences sociopolitiques du partage colonial de l’Afrique (ex. : les frontières coloniales ne correspondent pas à la répartition ethnique des populations africaines; les tensions ethniques peuvent être exacerbées par le pays colonisateur)
 
    1. Indiquer le rôle des populations africaines dans l’exploitation coloniale des territoires (ex. : main-d’œuvre à faible coût pour l’exploitation des ressources agricoles et minières)
 
    1. Indiquer le rôle de l’éducation dans la transformation culturelle des populations africaines (ex. : la langue de l’éducation est souvent celle du colonisateur; les normes et les valeurs du pays colonisateur sont les bases de l’enseignement)
 
    1. Indiquer des réactions de populations colonisées face à la domination européenne (ex. : des Africains peuvent collaborer avec le colonisateur et en retirer des privilèges; il y a parfois des soulèvements et des révoltes des populations colonisées)
 
  1. Rapports politiques, économiques et culturels entre les sociétés aujourd’hui
    1. Nommer des organismes politiques qui réunissent d’anciennes colonies (ex. : Organisation internationale de la francophonie, Commonwealth)
 
    1. Nommer des associations économiques internationales (ex. : Union européenne, Coopération économique de la zone Asie-Pacifique, Organisation des pays exportateurs de pétrole)
 
    1. Énoncer l’objectif de l’Accord de libre-échange nord-américain : favoriser le commerce entre le Canada, les États-Unis et le Mexique en limitant les tarifs douaniers
 
    1. Expliquer des rapports socioéconomiques entre d’anciennes colonies et d’ex-pays colonisateurs (ex. : les liens demeurent importants parce que les échanges internationaux des pays décolonisés se font encore beaucoup avec les anciennes métropoles; un important flux migratoire se développe entre les anciennes colonies et l’Europe)
 

Haut de page