Géographie - 1er cycle

Imprimer la section

Territoire protégé

Connaissances liées à l’étude d’un territoire protégé

Un territoire protégé est un espace naturel organisé autour d’un projet d’aménagement pour assurer la protection du patrimoine naturel et des écosystèmes, sa gestion et son développement économique. Certains parcs, assurant la protection de phénomènes reconnus pour leur valeur exceptionnelle ou en voie de disparition, sont inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Il importe de considérer la recherche d’un équilibre entre la fréquentation de ces parcs et la protection du milieu naturel. Un seul type de territoire protégé a été retenu pour étude, le parc naturel.

L’étude d’un des deux territoires protégés proposés dans le programme est obligatoire. L’enseignant a le choix entre un parc naturel du Québec ou du Canada et les îles Galapagos. L’équipe-cycle peut décider de l’année au cours de laquelle l’étude du territoire protégé doit se faire.

Les concepts prescrits dans le programme ne font pas l’objet d’un énoncé spécifique. C’est par l’utilisation de l’ensemble des connaissances liées au territoire que les élèves développent leur compréhension des concepts suivants : aménagement, conservation, environnement, parc naturel, patrimoine naturel, réglementation.

Connaissances liées à l’étude d’un territoire protégé

L’élève apprend à le faire avec l’intervention de l’enseignante ou de l’enseignant.

L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.

Année
1re ou 2e
  1. Localisation d’un parc naturel
    1. Situer le parc naturel à l’étude dans son continent et son pays
    1. Situer, sur une carte du monde, des parcs naturels protégés (ex. : les parcs nationaux de Forillon et de Banff au Canada, le parc national et la réserve marine des îles Galapagos en Équateur, le sanctuaire de baleines d’El Vizcaino au Mexique, le parc national de Sagarmatha au Népal, le parc national du Serengeti en Tanzanie, la Chaussée des Géants en Irlande, le parc national Yellowstone aux États-Unis)
  1. Caractéristiques d’un parc naturel
    1. Énumérer des éléments du patrimoine naturel présents dans le parc à l’étude (ex. : la faune, la flore, les milieux humides, les glaciers au parc national de Banff)
    1. Indiquer les raisons qui ont conduit à la création du parc naturel à l’étude (ex. : la protection d’espèces menacées, au parc national et la réserve marine des îles Galapagos; la protection de phénomènes naturels comme les glaciers, au parc national de Banff; la protection des zones de nidification, au parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé)
    1. Énumérer des activités récréatives autorisées dans le parc naturel à l’étude (ex. : randonnée, écotourisme, observation d’animaux au parc national de Forillon)
    1. Indiquer des règles de protection à respecter dans le parc naturel à l’étude (ex. : respect des sentiers balisés, de la flore, des zones interdites au parc national de Banff)
    1. Expliquer les retombées économiques d’un parc naturel à l’étude pour la région environnante (ex. : l’ouverture au public du parc naturel de Banff nécessite l’embauche de main-d’œuvre qui, à son tour, entraîne la mise en œuvre de services qui génèrent des emplois)
  1. Aménagement d’un parc naturel
    1. Nommer différentes zones du parc naturel à l’étude (ex. : au parc national et à la réserve marine des îles Galapagos, zones de préservation, zones de milieux sauvages et naturels, zones d’activités récréatives)
    1. Indiquer des mesures mises en œuvre pour protéger le parc naturel à l’étude (ex. : dans la réserve du parc national de l’Archipel-de-Mingan, accès restreint à certaines zones, sentiers balisés, limitation du nombre de visiteurs)
    1. Indiquer des infrastructures mises en place dans le parc naturel à l’étude (ex. : au parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé, poste d’accueil de visiteurs, sentiers balisés et quais)
  1. Enjeu présent dans un ou des parcs naturels
    1. Expliquer l’obligation de concilier protection du milieu naturel et activités récréatives dans les parcs naturels (ex. : les écosystèmes protégés par les parcs naturels sont fragiles et les activités récréatives réservées aux visiteurs doivent être encadrées pour éviter la perturbation de ces milieux)
    1. Expliquer des répercussions associées à la fréquentation du parc naturel à l’étude (ex. : au parc marin du Saguenay−Saint-Laurent, les visiteurs qui ne respectent pas les règlements peuvent perturber l’équilibre de la faune et de la flore)
    1. Indiquer des menaces naturelles qui peuvent peser sur un parc protégé (ex. : incendies de forêt, érosion, inondation)
    1. Indiquer des menaces liées aux activités humaines qui peuvent peser sur un parc protégé (ex. : construction de routes, exploitation de ressources naturelles, braconnage)
    1. Indiquer des critères établis par l’UNESCO pour inscrire des parcs naturels sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO (ex. : le parc est un exemple remarquable de l’évolution de la Terre ou un exemple de l’évolution biologique)

Haut de page