Géographie - 1er cycle

Imprimer la section

Territoire agricole

Territoire agricole national

Le territoire agricole est associé à un besoin vital : l’alimentation. Il est souvent convoité pour le développement urbain et peut constituer, par le recours à certaines pratiques, une source de problèmes environnementaux. Deux territoires agricoles sont à l’étude : le territoire agricole national et le territoire agricole soumis à des risques naturels.

B.  Territoire agricole soumis à des risques naturels

Certains territoires agricoles du monde se développent sur des espaces soumis à des risques naturels. Ils sont fragiles et leur développement devrait tenir compte de ces conditions particulières. La gestion de l’eau y est déterminante. Parfois, l’activité agricole peut même contribuer à l’accroissement des milieux à risque.

L’étude d’un des trois territoires agricoles proposés dans le programme est obligatoire. L’enseignant a le choix entre le Bangladesh, le Sahel et la Prairie canadienne. L’équipe-cycle peut décider de l’année au cours de laquelle l’étude du territoire agricole soumis à des risques naturels doit se faire.

Les concepts prescrits dans le programme ne font pas l’objet d’un énoncé spécifique. C’est par l’utilisation de l’ensemble des connaissances liées au territoire que les élèves développent leur compréhension des concepts suivants : catastrophe naturelle, dégradation, environnement, milieu à risque, mise en marché, mode de culture, productivité, risque artificiel, risque naturel, ruralité.

  1. CONNAISSANCES LIÉES À L’ÉTUDE D’UN TERRITOIRE AGRICOLE SOUMIS À DES RISQUES NATURELS
Année

L’élève apprend à le faire avec l’intervention de l’enseignante ou de l’enseignant.

L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.

1re ou 2e
  1. Localisation d’un territoire agricole soumis à des risques naturels
    1. Situer le territoire agricole à l’étude dans son continent et son pays
    1. Situer, sur une carte du monde, des territoires agricoles soumis à des risques naturels (ex. : le nord-est de l’Inde, le Sahel, la Prairie canadienne, le pourtour de la Méditerranée, le Bangladesh, les rives du Mékong)
  1. Caractéristiques d’un territoire agricole soumis à des risques naturels
    1. Expliquer la relation entre la position en latitude du territoire agricole à l’étude et des éléments de son climat (ex. : l’aridité du Sahel est attribuable à sa position subsaharienne; les fortes précipitations au Bangladesh sont attribuables à sa position dans les tropiques)
    1. Énumérer le ou les phénomènes naturels auxquels est soumis le territoire agricole à l’étude (ex. : inondations, cyclones et raz de marée au Bangladesh; désertification au Sahel; sécheresse dans la Prairie canadienne)
    1. Expliquer des conséquences de certains phénomènes naturels pour le territoire agricole à l’étude (ex. : au Bangladesh, les inondations qui surviennent durant la mousson entraînent l’érosion des terres agricoles et la destruction de récoltes)
    1. Indiquer des modes de culture ou d’élevage pratiqués sur le territoire agricole à l’étude (ex. : la culture intensive du riz à raison de plusieurs récoltes par année au Bangladesh; le déplacement de bétail à la recherche de pâturages et de points d’eau dans la partie nord du Sahel)
    1. Indiquer comment un risque naturel peut devenir une catastrophe naturelle pour le territoire agricole à l’étude (ex. : au Bangladesh, des agriculteurs à la recherche de terres fertiles s’installent dans le delta du Gange malgré les risques élevés d’inondation; le passage des cyclones y entraîne régulièrement de lourdes pertes humaines et matérielles)
  1. Aménagement d’un territoire agricole soumis à des risques naturels
    1. Indiquer des types d’installations agricoles sur le territoire à l’étude (ex. : au Bangladesh, bâtiments sur pilotis entourés de digues pour minimiser les dégâts lors d’inondations; dans la Prairie canadienne installation de puits et de réservoirs pour abreuver le bétail lors des sécheresses)
    1. Indiquer le rôle des réseaux de transport présents sur le territoire agricole à l’étude (ex. : dans la Prairie canadienne, le camion sert à transporter les productions jusqu’au chemin de fer par lequel s’effectuent les exportations pour la mise en marché)
    1. Expliquer des répercussions que peuvent avoir des aménagements qui accentuent les risques naturels pour le territoire agricole à l’étude (ex. : au Bangladesh, la coupe des mangroves pour aménager des bassins de culture de la crevette augmente les risques d’inondation; au Sahel, la multiplication des déplacements saisonniers du bétail à la recherche de pâturages contribue à accentuer la désertification du territoire)
    1. Indiquer des moyens utilisés pour protéger le territoire agricole à l’étude d’un risque naturel (ex. : au Bangladesh, construction de digues et de barrages pour réguler le niveau des crues; dans la Prairie canadienne, plantations de lignes d’arbres, irrigation, recours à de nouvelles technologies)
  1. Enjeu présent dans un ou des territoires agricoles à risques naturels
    1. Expliquer la relation entre des actions humaines et l’intensification d’un risque naturel sur le territoire agricole à l’étude (ex. : le déboisement accélère l’érosion lors d’inondations; la monoculture pratiquée à répétition sur les mêmes terres contribue à fragiliser les sols)
    1. Expliquer la relation entre des actions humaines et la création d’un risque artificiel sur le territoire agricole à l’étude (ex. : dans la Prairie canadienne, l’emploi de pesticides et de fertilisants peut causer la pollution des cours d’eau; au Sahel, le creusage de puits pour abreuver les troupeaux, associé au surpâturage, a un effet sur l’épuisement des nappes phréatiques; au Bangladesh, la coupe des mangroves a fragilisé le littoral en réduisant la protection des berges contre les cyclones)
    1. Énoncer des problèmes associés à la gestion de l’eau sur le territoire agricole à l’étude (ex. : érosion associée à une mauvaise technique d’irrigation dans la Prairie canadienne; abaissement du niveau des nappes phréatiques associé à une consommation excessive d’eau au Sahel)
    1. Indiquer des mesures mises en œuvre pour réduire les problèmes associés à la gestion de l’eau sur le territoire agricole à l’étude (ex. : au Bangladesh, construction de digues pour pallier les inondations)
    1. Énoncer des problèmes environnementaux associés aux pratiques agricoles sur des territoires soumis à des risques naturels (ex. : l’utilisation d’engrais et de pesticides entraîne la pollution des cours d’eau; la monoculture a un effet sur l’épuisement des sols et leur dégradation)
    1. Énoncer des solutions adoptées pour réduire les problèmes environnementaux associés aux pratiques agricoles (ex. : règlements visant la protection des territoires agricoles; réduction de l’emploi de pesticides et de fertilisants)

Territoire agricole national

Haut de page