This page is not translated in english.

Nearest parent page translated

Français, langue seconde (programme enrichi)

Imprimer la section

Stratégies

En langue seconde, les stratégies d’apprentissage désignent un ensemble d’opérations auxquelles les élèves ont recours pour acquérir, intégrer et réutiliser la langue cible1. Ces stratégies sont de divers ordres. Certaines leur permettent de réfléchir sur leur processus d’apprentissage et de l’améliorer (stratégies métacognitives), d’autres les aident dans la réalisation d’une tâche (stratégies cognitives), d’autres enfin touchent la dimension affective ou sociale de l’apprentissage (stratégies sociales et affectives).

Au primaire, les élèves ont appris à se servir de stratégies qui leur permettent de mieux interagir, de mieux comprendre et produire des textes en français et de mieux évaluer leur démarche.

Au secondaire, ils réutilisent ces stratégies et en acquièrent d’autres qui font appel à un niveau de réflexion plus élevé. Dans un premier temps, ces dernières sont modélisées par l’enseignant, qui en démontre l’utilité. Les élèves se les approprient ensuite progressivement dans diverses activités. Au fil du temps, ils se créent un répertoire de stratégies qu’ils utiliseront de façon de plus en plus autonome et appropriée dans des contextes variés.

Le tableau qui suit présente des exemples de stratégies métacognitives, cognitives, sociales et affectives qui favorisent le développement des trois compétences des élèves en français, langue seconde.

Stratégies

L’élève apprend à le faire avec l’intervention de l’enseignante ou de l’enseignant.

L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.

 

L’élève réutilise cette connaissance.

P : La lettre P indique que cette notion a été abordée au primaire.

Primaire

Secondaire
1er
cycle
2e
cycle
  1. Stratégies métacognitives
    (Stratégies utiles pour réfléchir sur son apprentissage)
  1re 2e 3e 4e 5e
  1. Se donner une représentation de la tâche
     
  1. Déterminer ce qu’on a l’intention de faire pour réaliser la tâche
     
  1. Évaluer sa compétence pour réaliser la tâche
       
  1. Déterminer ce qu’on veut apprendre avant de réaliser la tâche
     
  1. Remettre en question sa démarche de travail
    1. décider de revoir une notion (ex. : une règle de grammaire) avant de poursuivre le travail
     
    1. reporter à un moment opportun une partie du travail en vue de s’outiller pour mieux le faire ultérieurement
     
    1. décider de poursuivre de la même façon ou de recommencer la tâche ou une étape en procédant autrement
       
  1. Analyser les problèmes qui surviennent à l’oral et à l’écrit et évaluer leur importance
P    
  1. Juger des éléments qui pourraient être améliorés à partir des traces de son travail de révision ou des commentaires reçus
P    
  1. S'interroger sur son choix de stratégies et de ressources
P      
  1. Se doter de projets pour exploiter ses forces ou pour surmonter ses difficultés
 
  1. Stratégies cognitives
    (Stratégies utiles à la réalisation d’une tâche)
  1re 2e 3e 4e 5e
  1. Explorer différentes manières d’apprendre (ex. : par l’écoute, par l’observation, par l’action)
       
  1. Recourir à son bagage d’expériences et de connaissances pour établir des liens avec les textes entendus, lus ou vus
P        
  1. Effectuer différentes actions susceptibles d’aider à la réussite de la tâche
    1. illustrer une idée ou une tâche à l’aide de mots clés
         
    1. comparer et évaluer les ressources disponibles
         
    1. utiliser et adapter un outil permettant d’organiser ses connaissances ou l’information sélectionnée (ex. : plan, réseau de concepts, diagramme, tableau, schéma)
P    
    1. utiliser divers moyens de dépannage tels que la reformulation, la paraphrase ou l’explication
P    
    1. établir des critères de réussite
   
  1. Émettre des hypothèses sur le contenu d’un texte entendu, lu ou vu
P        
  1. Relever les éléments du contexte permettant d’interpréter le sens d’un mot ou d’une expression (ex. : le mot banlieue signifie « un ensemble d’agglomérations qui entourent une grande ville » [sens dénoté], mais il peut également évoquer la verdure, le calme ou l’espace [sens connoté])
P  
  1. Inférer le sens des mots à partir des règles de formation de mots (ex. : comprendre le mot transfusion à partir de sa connaissance du sens du préfixe trans-)
P    
  1. Réutiliser des mots ou expressions non usuels tirés de textes entendus, lus ou vus et de textes courants ou littéraires
P          
  1. Jouer avec la langue (ex. : composer un couplet de chanson)
P    
  1. Cerner les caractéristiques des éléments de la situation de communication qui font varier le registre de langue
P      
  1. Relever certaines régularités présentes dans les phrases entendues, lues ou vues (ex. : règles de liaison)
     
  1. Trouver des exemples et des contre-exemples illustrant les notions abordées (ex. : la plupart des mots se terminant en -al au singulier font leur pluriel en - aux, tels cheval et canal. Bal en est un contre-exemple.)
       
  1. Réorganiser l’information tirée d’un ou de plusieurs textes en fonction d’un but (ex. : rassembler des informations tirées de différents textes pour en produire un nouveau)
P    
  1. Faire un résumé pour démontrer sa compréhension des propos entendus et des textes lus
   
  1. Déterminer des points communs et des différences entre le français et l’anglais ou les autres langues parlées et comprises (ex. : les mots qui se terminent par -tion s’écrivent de la même façon en anglais et en français, mais se prononcent différemment)
P      
  1. Relever les différences entre des locuteurs de différentes régions (ex. : prononciation, vocabulaire utilisé)
     
  1. Observer comment s’exprime un locuteur ou un scripteur expert
       
  1. Stratégies sociales et affectives
    (Stratégies d’ordre social et affectif qui favorisent l’apprentissage)
  1re 2e 3e 4e 5e
  1. Recourir à des techniques variées pour gérer son stress (ex. : prendre de grandes respirations, écouter une musique relaxante)
   
  1. Adopter des attitudes d’ouverture et de respect qui favorisent la communication, le partage des opinions et la diversité des points de vue (ex. : être empathique et tolérant envers ses pairs, accueillir les divergences, apprécier la culture francophone)
P    
  1. Rechercher les occasions de parler français
P        
  1. Demander à son interlocuteur de répéter, de reformuler, de préciser ou de confirmer des propos
P        
  1. Consulter ses pairs pour avoir une autre perspective (ex. : sur le sens d’un texte, le choix d’une problématique pour un projet)
P      
  1. Confronter ses idées à celles des autres (ex. : lors d’un débat ou d’une discussion en équipe)
     
  1. Collaborer à l’établissement de règles de fonctionnement (ex. : le choix des rôles dans un travail d’équipe)
         
  1. Collaborer à la résolution d’un conflit (ex. : intervenir auprès d’un pair qui ne contribue pas suffisamment au travail d’équipe)
 
1.  Paul Cyr, Le point sur les stratégies d’apprentissage d’une langue seconde, Montréal, CEC, 1996, p.5.

Haut de page