This page is not translated in english.

Nearest parent page translated

Français, langue seconde
(programme de base)

Imprimer la section

Repères culturels

L’apprentissage d’une langue intègre nécessairement celui de la culture qui lui est liée, aussi importe-t-il de familiariser les élèves avec des repères culturels. Ceux-ci leur permettront de mieux saisir différentes dimensions de la culture francophone. Les coutumes, les découvertes scientifiques, les objets patrimoniaux, les créations artistiques, les références territoriales en sont des exemples.

Au primaire, les élèves ont découvert des repères culturels par la lecture de textes littéraires (ex. : des comptines, des fables) et par l’acquisition de connaissances liées au vocabulaire (ex. : des expressions courantes) ou à certaines conventions de communication propres au français (ex. : le vouvoiement dans un contexte formel). Ils ont également utilisé certains de ces repères dans leurs productions orales et écrites.

Au secondaire, les élèves élargissent leur répertoire de repères culturels francophones du Québec, mais également d’autres pays francophones. Ils approfondissent aussi la compréhension qu’ils en ont afin d’interagir efficacement avec des locuteurs francophones (la dimension sociolinguistique), de fonctionner efficacement dans une société francophone (la dimension sociologique) et d’accéder à l’héritage culturel des francophones du Québec et d’ailleurs (la dimension esthétique). L’acquisition de ces connaissances contribuera à leur intégration harmonieuse à la société québécoise.

Le tableau qui suit présente des exemples de connaissances relatives aux repères culturels d’ordre sociolinguistique, sociologique et esthétique.

Repères culturels

L’élève apprend à le faire avec l’intervention de l’enseignante ou de l’enseignant.

L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.

 

L’élève réutilise cette connaissance.

P : La lettre P indique que cette notion a été abordée au primaire.

Primaire

Secondaire
1er
cycle
2e
cycle
  1. Dimension sociolinguistique
  1re 2e 3e 4e 5e
  1. Reconnaître des conventions de la communication utilisées par des locuteurs francophones (ex. : pour exprimer son désaccord poliment, dire Je comprends, mais je ne suis pas d’accord avec vous.)
P    
  1. Appliquer des conventions de la communication dans diverses situations de communication
P  
  1. Reconnaître le registre de langue utilisé dans différentes situations quotidiennes, dans des médias ou dans des œuvres artistiques et littéraires
    1. le registre familier (ex. : La porte!)
     
    1. le registre courant1 (ex. : Peux-tu fermer la porte?)
     
    1. le registre soutenu (ex. : Auriez-vous l’obligeance de fermer la porte, s’il vous plaît?)
     
  1. Déterminer si le registre de langue utilisé est approprié à l’intention de communication et à d’autres éléments de la situation de communication (ex. : variation du registre de langue selon que l’on s’adresse à un inconnu, à un collègue, à un membre de la famille ou à une personne en position d’autorité)
     
  1. Utiliser le registre de langue approprié à l’intention de communication et à d’autres éléments de la situation de communication
     
  1. Reconnaître certains traits phonétiques qui illustrent des variétés du français (ex. : la prononciation du [r] ou du [ə] dans la syllabe finale dans certaines régions ou certains pays)
   
  1. Reconnaître l’influence du contact des cultures sur la langue française (ex. : paquebot pour packet boat)
     
  1. Comprendre certaines formes d’humour explicite et implicite en français (ex. : blagues, monologues d’humoristes)
 
  1. Utiliser la langue comme les francophones du Québec en respectant les conventions sociolinguistiques qui s’y rattachent
 
  1. Dimension sociologique
  1re 2e 3e 4e 5e
  1. Reconnaître le nom de personnalités publiques ayant marqué le Québec d’hier et d’aujourd’hui dans des textes entendus, lus ou vus (ex. : des premiers ministres, des dirigeants d’entreprise)
       
  1. Décrire brièvement la contribution de personnalités publiques marquantes à la culture et à la société québécoises (ex. : la nationalisation de l’électricité par René Lévesque)
 
  1. Décrire des évènements sociaux et de grands moments historiques ayant marqué les francophones et la société québécoise (ex. : la Révolution tranquille)
     
  1. Relever des aspects de l’histoire ou de la géographie associés à la culture francophone (ex. : l’influence des congrégations religieuses, le découpage des terres agricoles)
   
  1. Dégager la signification de certains symboles, emblèmes et devises propres à la société québécoise (ex. : emblème aviaire du Québec, le harfang des neiges symbolise la blancheur des hivers québécois)
   
  1. Reconnaître le rôle joué par certains individus ou groupes dans le maintien de la communauté francophone du Québec (ex. : la Société Saint-Jean-Baptiste et sa contribution à la protection de la langue française)
     
  1. Décrire certaines coutumes propres aux cultures anglophone et francophone (ex. : l’importance, pour les anglophones, de célébrer l’Action de grâces)
     
  1. Dimension esthétique
  1re 2e 3e 4e 5e
  1. Explorer des chansons d’expression française d’hier et d’aujourd’hui (ex. : La complainte du phoque en Alaska de Beau Dommage, L’été indien de Joe Dassin, Je reviendrai à Montréal de Robert Charlebois)
P    
  1. Comprendre la signification de chansons d’expression française
P    
  1. Comprendre le rôle de la chanson et de la musique dans la vie des francophones du Québec (ex. : le rôle politique de la chanson engagée, le rôle social de la musique traditionnelle)
   
  1. Explorer et apprécier la littérature classique ou contemporaine en langue française (ex. : les nouvelles de Guy de Maupassant, les romans de Dominique Demers, les pièces de théâtre de Michel Tremblay)
P
  1. S’intéresser aux médias francophones du Québec (ex. : Télé-Québec, La Presse, www.radiocanadainternational.ca)
P
  1. Explorer et apprécier des œuvres théâtrales et cinématographiques d’expression française (ex. : Les voisins de Louis Saïa, Bon cop, bad cop d’Erik Canuel, Le grand bleu de Luc Besson)
 
  1. Explorer et apprécier des productions artistiques du Québec (ex. : peintures, sculptures, chorégraphies)
 
  1. Connaître des lieux d’expression artistique (ex. : la Place des Arts, les Francofolies, le Mondial Choral, le Capitole de Québec, le Musée des beaux-arts de Montréal)
     
1.  Dans le programme de base du 2e cycle, à la page 39, l’expression « registre standard » est utilisée.

Haut de page