Espagnol, langue tierce

Imprimer la section

Repères culturels

L’apprentissage d’une langue et la découverte de la culture qui s’y rattache sont intimement liés. En se familiarisant avec divers repères culturels, les élèves peuvent mieux saisir les multiples dimensions des cultures hispanophones et s’éloigner des perceptions stéréotypées. Ils sont également à même de créer des ponts entre ces cultures et la leur.

Dès le début de leur apprentissage de la langue, les élèves explorent une variété de repères culturels de divers pays hispanophones. Ils approfondissent graduellement la compréhension qu’ils ont de ces repères, ce qui leur permettra d’interagir efficacement avec des locuteurs hispanophones (la dimension sociolinguistique), de fonctionner dans un milieu hispanophone (la dimension sociologique) et d’accéder à l’héritage culturel des hispanophones de divers pays (la dimension esthétique).

Le tableau qui suit présente des exemples de connaissances relatives aux repères culturels d’ordre sociolinguistique, sociologique et esthétique.

Repères culturels

L’élève apprend à le faire avec l’intervention de l’enseignante ou de l’enseignant.

L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.

 

L’élève réutilise cette connaissance.

Secondaire
2e
cycle
  1. Dimension sociolinguistique
3e 4e 5e
  1. Reconnaître des conventions de la communication, sur le plan linguistique et paralinguistique, utilisées par des locuteurs hispanophones (ex. : vouvoiement, proximité lors des échanges verbaux)
 
  1. Appliquer des conventions de la communication, sur le plan linguistique et paralinguistique, dans diverses situations de communication
  1. Reconnaître le registre de langue utilisé par des locuteurs hispanophones dans différentes situations de communication :
    1. le registre familier (informal) (ex. : ¡Hola! ¿Cómo estás? / ¡Qué chulo!)
 
    1. le registre courant (neutral) (ex. : ¡Buenos días! ¿Cómo está? / ¡Qué bonito!)
 
    1. le registre soutenu (formal) (ex. : ¡Buenos días, señor Martínez! ¿Cómo se encuentra? / ¡Magnífico!)
 
  1. Utiliser le registre de langue approprié à la situation de communication (ex. : registre soutenu lorsqu’on s’adresse à une personne en position d’autorité)
  1. Reconnaître des variantes de l’espagnol selon le lieu géographique :
    1. variantes lexicales (ex. : autobús en Espagne, camión au Mexique, guagua à Cuba)
    1. variantes phonétiques (ex. : l’élision du /s/ dans les Caraïbes ou l’aspiration du /s/ en Amérique centrale comme dans le mot estar, donc [e:tar] [eʰtar])
  1. Reconnaître l’apport de certains mots français (ex. : ballet, bechamel) ou anglais (ex. : computadora, béisbol) à l’espagnol
 
  1. Comprendre certaines formes d’humour explicite en espagnol (ex. : blagues, publicités, devinettes, jeux de mots)
  1. Utiliser la langue espagnole en respectant les principales conventions sociolinguistiques qui s’y rattachent
  1. Dimension sociologique
3e 4e 5e
  1. Pratiques sociales et quotidiennes
    1. Comparer diverses activités pratiquées par les jeunes hispanophones à travers le monde à celles pratiquées par les jeunes Québécois (ex. : sports, passe-temps, loisirs)
 
    1. Observer différents aspects liés à l’alimentation dans les pays hispanophones (ex. : aliments d’origine espagnole ou hispano-américaine, mets typiques, heures des repas)
 
    1. Comparer certains traits caractéristiques de l’alimentation ou des habitudes alimentaires en Hispano-Amérique, en Espagne et au Québec
    1. Observer la relation au temps dans les sociétés hispanophones (ex. : la notion de ponctualité sous-entend une tolérance aux retards, les horaires tant à l’école qu’au travail et les heures de repas varient entre l’Hispano-Amérique et l’Espagne)
 
    1. Connaître certaines coutumes et traditions propres à des sociétés hispanophones (ex. : la fiesta de quinceañera, qui célèbre le passage de la jeune fille à l’âge adulte, las Fallas de Valencia où sont brûlées des œuvres artistiques géantes sur la place publique)
    1. Relever des manifestations de croyances religieuses dans les sociétés hispanophones (ex. : la présence d’images religieuses et de crucifix dans les autobus publics, les processions dans les rues lors de la Semana santa)
    1. Intégrer, à ses interactions et à ses productions en espagnol, ses connaissances en rapport avec les pratiques sociales et quotidiennes propres aux sociétés hispanophones
  1. Conditions de vie
    1. Relever les conditions de vie dans divers pays hispanophones (ex. : les principaux types de logement, les services sociaux offerts par le gouvernement)
    1. Relever des incidences de certaines caractéristiques géographiques sur le mode de vie des communautés hispanophones (ex. : Le climat tropical favorise un mode de vie à l’extérieur de la maison.)
    1. Faire des liens entre le niveau de vie dans les pays hispanophones et les réalités régionales, sociales et culturelles de ces pays (ex. : Les employés des grands complexes touristiques sont mieux rémunérés que leurs homologues travaillant en région.)
  1. Relations interpersonnelles
    1. Observer la structure traditionnelle des familles hispanophones (ex. : le père comme figure d’autorité) et les autres structures familiales existantes (ex. : la mère comme chef de famille monoparentale)
 
    1. Relever divers types de relations sociales dans les sociétés hispanophones (ex. : la non-reconnaissance de certains droits des minorités ethniques, le respect des jeunes envers les aînés)
 
    1. Relever des traits culturels qui ont une influence sur les relations affectives dans les sociétés hispanophones (ex. : la prépondérance des valeurs familiales, les préjugés persistants envers les couples homosexuels)
 
    1. Relever des traits caractéristiques des relations professionnelles dans les sociétés hispanophones (ex. : un grand respect pour le supérieur hiérarchique, les rapports de plus en plus égalitaires entre les hommes et les femmes au travail)
 
    1. Relever des traits caractéristiques des relations avec les autorités publiques dans les sociétés hispanophones (ex. : la méfiance envers les corps policiers, la résignation face à la lourdeur bureaucratique)
 
    1. Comparer la vision des relations interpersonnelles de divers ordres dans les sociétés hispanophones à celle de sa propre culture
 
    1. Relever des aspects de la culture des sociétés hispanophones qui permettent de comparer certaines de leurs valeurs à celles de la culture québécoise (ex. : le rapport à la famille ou au travail)
 
  1. Organisation sociale
    1. Relever des éléments du système éducatif dans certains pays hispanophones (ex. : nombre d’années de scolarisation obligatoire, fonctionnement de l’école primaire et secondaire)
    1. Comparer la réalité scolaire des jeunes hispanophones à celle des jeunes Québécois
 
    1. Relever des évènements politiques qui ont marqué des sociétés hispanophones d’hier et d’aujourd’hui (ex. : l’hégémonie de l’Espagne au Siècle d’or, l’avènement du communisme à Cuba)
 
    1. Comparer le contexte politique de pays hispanophones à celui du Québec
 
    1. Relever certains éléments du contexte économique qui ont marqué les sociétés hispanophones d’hier et d’aujourd’hui (ex. : La demande pour des produits équitables en Amérique du Nord a eu des incidences positives sur le respect des droits des travailleurs hispano-américains.)
 
    1. Comparer le contexte économique de pays hispanophones à celui du Québec
 
  1. Contexte sociohistorique
    1. Donner des exemples de lieux historiques, touristiques ou archéologiques associés à la culture de différents pays hispanophones (ex. : le Machu Picchu, une ancienne cité inca du Pérou datant du XVe siècle; l’Alhambra, un monument majeur de l’architecture islamique en Espagne)
    1. Nommer des personnalités publiques ayant marqué les sociétés hispanophones d’hier et d’aujourd’hui (ex. : Ernesto Che Guevara, révolutionnaire marxiste; Juan Antonio Samaranch, président du CIO pendant 21 ans)
    1. Expliquer brièvement la contribution de personnalités marquantes à la culture et à la société de différents pays hispanophones (ex. : Rigoberta Menchú et sa lutte pour le respect des droits des peuples autochtones)
 
    1. Expliquer brièvement l’influence de certains évènements sociaux ou historiques sur les sociétés hispanophones (ex. : La scolarisation gratuite dans certains pays, comme le Chili, a augmenté le niveau d’éducation. La colonisation dans certains pays, comme le Mexique, a entraîné le déclin des langues indigènes parlées et écrites.)
    1. Donner des exemples de l’apport de la culture de certains pays hispanophones aux sociétés modernes (ex. : l’invention de la notion du zéro ordinal et cardinal par les Mayas)
 
    1. Relever, dans des textes lus, entendus ou vus, des similitudes et des différences sur le plan socio-historique entre la culture du Québec et les cultures de pays hispanophones
 
  1. Dimension esthétique
3e 4e 5e
  1. Se familiariser avec certains rythmes, chants et danses propres aux sociétés hispanophones (ex. : le flamenco en Espagne, la salsa en Hispano-Amérique)
  1. Connaître des chansons populaires de langue espagnole (ex. : Guantanamera, La Bamba, ¡Qué viva España!)
  1. Comprendre la signification de chansons de langue espagnole
  1. Explorer des œuvres cinématographiques de pays hispanophones
  1. Explorer divers médias hispanophones (ex. : sites Internet, magazines, émissions de télévision)
  1. Utiliser les médias hispanophones à sa disposition pour parfaire sa compréhension d’un sujet ou pour se divertir
  1. Explorer des œuvres ou des extraits d’œuvres littéraires en espagnol (ex. : bandes dessinées, littérature jeunesse)
  1. Explorer des œuvres artistiques créées par des hispanophones (ex. : peinture, sculpture, architecture)
  1. Exprimer son appréciation d’œuvres artistiques créées par des hispanophones
 
  1. Explorer des lieux de diffusion culturelle hispanophones dans sa communauté (ex. : salles de danse, restaurants, librairies)
  1. Comparer certaines manifestations artistiques hispanophones à celles de sa propre culture
 

Haut de page