Espagnol, langue tierce

Imprimer la section

Lexique

Le lexique est à la base de tout langage et permet de nommer la réalité. Il est également porteur d’un contenu culturel. Aussi importe-t-il d’amener les élèves à se constituer un répertoire lexical suffisamment riche et varié pour être en mesure de communiquer efficacement avec le plus grand nombre de locuteurs hispanophones possible.

Dès le début de leur apprentissage de la langue espagnole, les élèves acquièrent le vocabulaire nécessaire à leurs besoins de communication. Ils se servent aussi des connaissances lexicales acquises en langue maternelle et en langue seconde pour mieux appréhender le sens des mots nouveaux en espagnol. L’exposition à une variété de textes oraux et écrits leur permet d’enrichir leur vocabulaire et de s’exprimer de mieux en mieux en espagnol.

Le tableau qui suit présente les connaissances de divers ordres que les élèves doivent acquérir dans le domaine lexical. Ces connaissances portent sur le vocabulaire à aborder, le sens des mots et expressions, la formation des mots, l’orthographe d’usage et les relations sémantiques.

Lexique

L’élève apprend à le faire avec l’intervention de l’enseignante ou de l’enseignant.

L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.

 

L’élève réutilise cette connaissance.

Secondaire
2e
cycle
  1. Sens des mots et des expressions
3e 4e 5e
  1. Comprendre le vocabulaire de base lié à son environnement immédiat (ex. : la classe, l’école, la maison)
 
  1. Utiliser le vocabulaire de base lié à son environnement immédiat
 
  1. Comprendre le vocabulaire lié à l’expression de besoins d’ordre personnel, scolaire ou social (ex. : exprimer ses goûts et ses sentiments, répondre aux consignes, formuler des demandes)
 
  1. Utiliser le vocabulaire lié à l’expression de besoins d’ordre personnel, scolaire ou social
 
  1. Comprendre le vocabulaire courant lié au sujet abordé (ex. : el viaje, la reproducción, las estaciones, los países lorsqu’il s’agit de la migration du papillon monarque)
 
  1. Utiliser le vocabulaire appris lors de ses interactions et de ses productions
  1. Comprendre le sens propre et le sens figuré de certains mots tirés de textes entendus, lus ou vus (ex. : llevar puestos unos pantalones pour décrire la tenue vestimentaire d’une personne et llevar bien puestos los pantalones pour décrire l’autorité qu’exerce une personne)
 
  1. Comprendre des expressions idiomatiques tirées de textes, entendus, lus ou vus (ex. : ¡Caramba!, qui signifie « Zut! », ¡Qué rico!, qui signifie « Comme c’est bon! », hablar de uno a sus espaldas qui signifie « parler de quelqu’un dans son dos »)
  1. Utiliser certaines expressions idiomatiques tirées de textes entendus, lus ou vus
  1. Formation des mots
3e 4e 5e
  1. Relever dans un mot ce qui en constitue la base, à laquelle un préfixe ou un suffixe a été ajouté (ex. : incómodo, casita)
 
  1. Relever les procédés de construction des mots par dérivation
    1. la préfixation (ex. : sobrenombre, rehacer, imposible, abajo)
 
    1. la suffixation (ex. : comedor, rojizo, rápidamente)
 
  1. Comprendre le sens de certains préfixes et suffixes (ex. : la négation ou la privation (-in) dans indiscreto, un métier (-or) dans director, un lieu (-ería) dans panadería)
 
  1. Relever des mots formés par composition (ex. : lavaplatos, medianoche, pintalabios)
 
  1. Orthographe d’usage
3e 4e 5e
  1. Orthographier correctement les mots appris
   
  1. Utiliser correctement la majuscule (ex. : dans les noms propres, dans les titres)
   
  1. Accentuer correctement les mots appris (ex. : cafetería, marrón, Perú)
  1. Relations sémantiques
3e 4e 5e
  1. Établir un lien sémantique entre
    1. des mots appartenant à la même famille (ex. : comer, comida, comedor, comilón)
 
    1. deux mots de langues différentes ayant la même origine étymologique (ex. : les congénères vêtir − et vestir, ordinateur − et ordenador)
 
    1. des mots appartenant à un même champ lexical (ex. : el vendedor, los recuerdos, el precio, el regateo pour parler de el mercado)
 
    1. deux mots ayant la même signification (ex. : les synonymes volver / regresar, el pelo / el cabello, jamás / nunca)
 
    1. deux mots ayant un sens contraire (ex. : les antonymes antes / después, la pregunta / la respuesta, mínimo máximo)
 
    1. un terme générique et un terme spécifique (ex. : l’hyperonyme fruta et l’hyponyme plátano)
 
    1. deux mots ayant la même graphie, mais un sens différent (ex. : les homonymes como – je mange, como – comme / sobre – enveloppe, sobre - sur)
    1. deux mots ayant la même prononciation, mais un sens différent (ex. : les homophones el − le, él − il / varón − homme, barón − baron / tuvo − il eut, tubo − tube)
    1. certains mots qui ne sont généralement utilisés qu’avec certains autres1 (ex. : el vino tinto et non el sombrero tinto, una rebanada de pan et non una rebanada de mantequilla)
 
  1. Reconnaître les différentes acceptions d’un mot2 selon le contexte (ex. : contar dinero − compter de l’argent,  contar una historia − raconter une histoire, contar con alguien − compter sur quelqu’un)
 
1.  Cette relation sémantique se nomme collocation.
2.  Cette relation sémantique se nomme polysémie.

Haut de page