Espagnol, langue tierce

Imprimer la section

Présentation de la discipline

Le présent document constitue un complément au programme d’espagnol, langue tierce, du secondaire. Il a pour but de soutenir les enseignantes et les enseignants dans la planification de leur enseignement. Il précise les connaissances que les élèves doivent acquérir et mobiliser au cours du deuxième cycle du secondaire1. Il comporte sept sections qui regroupent les connaissances nécessaires au développement des compétences en espagnol. Ces connaissances s’appliquent tant à l’oral qu’à l’écrit. Chaque section est constituée d’un court texte qui présente une vision globale des apprentissages à réaliser et d’un tableau qui les détaille et en illustre la progression au deuxième cycle du secondaire.

Les élèves qui entreprennent l’étude de l’espagnol au secondaire ont généralement une connaissance très limitée, voire inexistante de cette langue. De surcroît, leur environnement immédiat offre peu d’occasions de communiquer avec des locuteurs hispanophones. La salle de classe représente donc le lieu où ils réaliseront la plupart de leurs apprentissages. C’est grâce à une exposition constante à l’espagnol dans des situations de communication aussi variées et authentiques que possible qu’ils pourront développer leurs compétences dans cette langue.

L’apprentissage d’une langue tierce s’appuie en grande partie sur les acquis langagiers en langue maternelle et en langue seconde. Ainsi, en réinvestissant des stratégies et des connaissances acquises dans ces langues, les élèves parviendront plus facilement à apprendre l’espagnol et seront amenés à porter un regard métacognitif sur leurs apprentissages linguistiques. Le transfert en espagnol des savoirs acquis dans une autre langue ne se fait toutefois pas automatiquement. L’enseignant et l’enseignante joueront un rôle important auprès des élèves à cet égard.

L’acquisition d’une langue se fait en spirale, les élèves devant être fréquemment exposés à des notions avant de les intégrer et de les utiliser correctement. Réinvestissant leurs connaissances dans différents contextes et en acquérant de nouvelles, ils développeront graduellement leurs compétences langagières en espagnol. En plus d’enrichir leur vocabulaire et leur répertoire de repères culturels au contact de textes d’une complexité croissante, ils développent leur capacité à se servir de connaissances relatives à la situation de communication ainsi qu’à la phonétique et à la grammaire espagnoles. Ils apprennent également à utiliser une démarche et des stratégies qui leur permettent d’accroître leur autonomie.

Les connaissances présentées dans ce document ne peuvent être acquises de façon isolée. Ce n’est que dans le cadre de situations de communication signifiantes que les élèves pourront les intégrer et apprendre à les utiliser spontanément. L’apprentissage d’une langue est un processus long et complexe. Les élèves doivent avoir de multiples occasions d’utiliser l’espagnol dans divers contextes pour en avoir une connaissance fonctionnelle à la fin du secondaire.

1.  Il est à noter que le programme a été conçu en fonction de cent heures d’enseignement par année.