Anglais, langue seconde, programmes enrichis

Imprimer la section

Répertoire linguistique

Dans les programmes enrichis d’ALS des deux cycles du secondaire, l’élément « Répertoire linguistique » du contenu de formation renvoie aux cinq aspects essentiels au développement de la compétence linguistique en anglais chez l’élève, soit la langue fonctionnelle, le vocabulaire, les conventions linguistiques, le registre de langue et le destinataire. Ces connaissances permettent à l’élève des programmes enrichis de communiquer en anglais en tout temps, avec davantage de précision et d’assurance dans des contextes variés.

Au primaire, l’élève a bâti son propre répertoire linguistique auquel il a eu recours pour participer à toutes les situations de la vie de classe en anglais. Au secondaire, l’élève des programmes enrichis élargit et perfectionne son répertoire linguistique à l’aide de différentes ressources humaines (ex. les enseignants, les pairs) et matérielles (ex. les affiches consacrées aux expressions reliées aux démarches, les banques de mots, les grammaires, les dictionnaires). Tout au long du secondaire, il met l’accent sur la précision de la formulation du message en relevant et en corrigeant ses erreurs. L'élève réfléchit au développement de sa compétence linguistique en anglais lorsqu’il reconnaît ses forces et ses faiblesses, prend en considération et assimile la rétroaction, se fixe des buts et apporte les correctifs nécessaires.

A. Langue fonctionnelle

Dans les programmes enrichis d’ALS du secondaire, la « langue fonctionnelle » renvoie à un ensemble varié d’expressions figées (des phrases toutes faites) et des amorces ouvertes qui sont enseignées et employées en contexte pour faciliter l’interaction orale. L’élève y a recours pour participer à la vie de la classe, partager de l’information, coopérer, utiliser les démarches et réfléchir à son processus d’apprentissage.

Au primaire, l’élève a appris et expérimenté la langue fonctionnelle (des expressions utiles et du vocabulaire) au cours de routines de classe variées et de tâches de communication signifiantes portant pour la plupart sur des sujets connus. L’élève des programmes enrichis entre au secondaire avec une bonne connaissance de la langue fonctionnelle dûe à l'enseignement intensif de l'anglais ou à d'autres expériences enrichissantes en anglais. Ceci explique que la plupart des cases correspondantes dans les tableaux sont grisées.

Tout au long du secondaire, l’élève des programmes enrichis ajoute de nouvelles expressions figées et amorces ouvertes à son répertoire personnel de langue fonctionnelle pour communiquer efficacement. Au 1er cycle, il utilise la langue fonctionnelle avec spontanéité tout en développant aisance et précision pour réaliser des tâches portant sur des thèmes connus (ex. les réseaux sociaux) ou des thèmes à portée plus générale (ex. le développement durable). Au 2e cycle, l’élève des programmes enrichis fait appel à un plus grand éventail de langue fonctionnelle pour formuler, avec aisance et précision, des messages portant sur des problématiques de plus en plus complexes et des idées de plus en plus abstraites.

La langue fonctionnelle contribue directement au développement de la compétence Interagir oralement en anglais et appuie celui des compétences Réinvestir sa compréhension des textes et Écrire et produire des textes.

Répertoire linguistique

L’élève apprend à le faire avec l’intervention de l’enseignante ou de l’enseignant.

L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.

 

L’élève réutilise cette connaissance.

P : La lettre P indique que certaines notions liées à cet apprentissage ont été vues au primaire.

Primaire

Secondaire
1er
cycle
2e
cycle
  1. Langue fonctionnelle
  1re 2e 3e 4e 5e
  1. Participer à la vie de la classe
    1. Observer les conventions sociales pour :
      • saluer quelqu’un (ex. How are you?)
      • prendre congé (ex. See you later!)
      • utiliser des expressions de politesse (ex. You’re more than welcome.)
      • présenter des excuses (ex. Sorry, I didn’t mean to…)
P          
    1. Prendre du temps pour trouver quoi dire et comment le dire (ex. Wait a second.)
P          
    1. Inviter les interlocuteurs à prendre part à la conversation et à maintenir l’interaction au moyen de réparties et de connecteurs (ex. What about you? I see what you mean, but…)
P          
    1. Faire des mises en garde (ex. Be careful!)
P          
    1. Demander, accorder ou refuser une permission (ex. Do you mind if…? Sure, no problem.)
P          
    1. Donner des directives ou consignes et participer aux routines de classe (ex. Write this down. How was your weekend?)
P          
    1. Faire, accepter ou refuser des invitations (ex. Would you like to…? Yes, I’d love to.)
P          
    1. Solliciter, offrir et recevoir des clarifications (ex. Could you repeat, please? What does… mean? What I wanted to say is…)
P          
    1. Demander, offrir et recevoir de l’aide (ex. Can you help me with…? Let me give you a hand with…,That’s okay; I can manage on my own.)
P        
    1. Demander, offrir et recevoir des suggestions (ex. Let’s…, Should I…? Sure, that’s a good idea.)
P        
    1. Interrompre poliment une conversation (ex. Before you continue…)
         
    1. Utiliser des mots de remplissage pour entretenir la conversation (ex. I mean…)
         
    1. Utiliser des marqueurs de relation pour faire le lien entre les idées (ex. Then…, Next…)
       
    1. Demander, donner et recevoir des conseils et une rétroaction (ex. I think you should…, I can help you with..., I don’t see it that way because…, I see what you mean…)
     
  1. Partager de l’information
    1. Énoncer des capacités et se renseigner sur celles des autres (ex. I can/can’t…, Do they know how to…?)
P          
    1. Exprimer des sentiments et se renseigner sur ceux des autres (ex. I’m thrilled. How do you feel about…?)
P          
    1. Exprimer des intérêts, des goûts et des préférences et se renseigner sur ceux des autres (ex. I can’t stand…, What’s your favourite…?)
P          
    1. Exprimer son accord ou son désaccord et demander aux autres s’ils sont en accord ou en désaccord (ex. We don’t agree with..., Do you agree?)
P          
    1. Exprimer des besoins, des désirs et des obligations et se renseigner sur ceux des autres (ex. I need…, What does she want?)
P          
    1. Identifier et décrire des personnes, des animaux, des objets, des lieux et se renseigner sur ceux-ci (ex. He is…, It looks…, Who are they?)
P          
    1. Identifier et décrire des événements, des expériences, des idées, des problématiques et se renseigner sur ceux-ci (ex. This is about…, It is important because…, What happened next?)
     
    1. Demander une information (ex. Who/What/Where/When/Why/How…? Does he…? Can they…? Are you…?)
P        
    1. Émettre des opinions et demander l’opinion des autres (ex. In my opinion…, What do you think?)
P        
    1. Appuyer ses opinions et demander aux autres d’appuyer les leurs (ex. I believe this because…, What are your arguments?)
     
    1. Exprimer une décision ou une indécision et demander aux autres s’ils ont pris leur décision (ex. I decided that…, Have you made up your mind?)
         
    1. Commencer et terminer des conversations téléphoniques et utiliser la messagerie vocale (ex. Hello, I’m calling about…, Please leave a message.)
         
  1. Promouvoir la coopération
    1. Favoriser le travail d’équipe et les échanges harmonieux (ex. We need to agree on this…, I think it would be better if…, I can take care of…, I’ll take notes.)
P        
    1. Faire part de ses réflexions sur le travail de l’équipe (ex. Our team has to…, I didn’t follow our plan…, We need to adjust…, Next time we should…)
   
  1. Utiliser la démarche de réponse pour construire le sens des textes avec les autres
    1. Discuter de sa compréhension du sens littéral des textes explorés avec les autres (ex. The title means…, What did you notice about this text? Based on the pictures, I think…)
       
    1. Discuter de sa compréhension du sens figuré des textes explorés avec les autres (ex. What the author is trying to say…, I think the message of the text is…, The title suggests…)
     
    1. Discuter avec les autres des liens personnels établis avec les textes (ex. This happened to me once…, Two years ago, my sister…, Would you react in the same way?)
       
    1. Discuter avec les autres des généralisations faites à partir des problématiques des textes (ex. Our school would probably…, What could we do about this situation?)
   
  1. Utiliser les démarches d’écriture et de production
    1. Discuter des éléments constitutifs dans les modèles de textes écrits et médiatiques avant de s’engager dans les démarches (ex. A chart is useful to…, I noticed that this text has…, The table of contents is important for…)
P      
    1. Discuter des caractéristiques internes (le sujet ou l’information, le langage, les éléments constitutifs) et contextuelles (l’intention de communication, le destinataire, les repères culturels) au moment d’analyser des modèles de textes écrits et médiatiques (ex. What type of language does the author use? What’s the purpose of this text? The audience for this text is…)
       
    1. Discuter des idées au moment de se préparer à écrire ou produire un texte (ex. We need to do some research on this. What media should we use? I have some ideas about…)
       
    1. Discuter de la rétroaction reçue au moment de réviser et de corriger des textes écrits et médiatiques (ex. This paragraph is unclear; maybe you can…, Are you sure of the spelling of this word? Let’s add…)
     
  1. Réfléchir à son apprentissage de l’anglais 
    1. Faire part de ses réflexions sur son évolution en tant que communicateur (ex. I contribute to discussions. I need to improve my pronunciation. This expression is useful when…)
   
    1. Faire part de ses réflexions sur son évolution en tant qu’auditeur, lecteur et spectateur (ex. When I read texts, I should…, This text was difficult because…, It’s much easier to watch a video in English than…)
   
    1. Faire part de ses réflexions sur son évolution en tant qu’auteur et producteur (ex. It was difficult to work in a team…, My writing has improved because…, I’m good at…)
   
    1. Faire part de ses propres objectifs d’apprentissage à court et à long terme (ex. I would like to…, By the end of the term, I hope to…, I will text my friends in English.)
       

B. Vocabulaire

Dans les programmes enrichis d’ALS du secondaire, le « vocabulaire » s’acquiert en contexte. En classe, l’enseignant cible les mots et les expressions dont a besoin l’élève des programmes enrichis pour participer à la vie de la classe et réaliser des situations d’apprentissage et d’évaluation signifiantes. Il ajoute à son répertoire du vocabulaire lié aux problématiques inspirées des domaines généraux de formation et au développement des compétences transversales. Il utilise également du vocabulaire en lien avec les stratégies, les démarches, les conventions linguistiques et les textes.

Au primaire, l’élève s’est créé un répertoire de vocabulaire lié à l’environnement immédiat ainsi qu’à la réalisation des tâches. Tout au long du secondaire, l’élève des programmes enrichis continue d’acquérir et d’utiliser un vocabulaire plus riche et plus précis pour pouvoir communiquer efficacement.

Au 1er cycle du secondaire, l’élève des programmes enrichis développe son vocabulaire lorsqu’il réalise des tâches portant sur des thèmes connus (ex. l’amitié) ou des thèmes à portée plus générale (ex. les enfants au travail). Au 2e cycle, il élargit son vocabulaire lorsqu’il examine des sujets de plus en plus complexes (ex. les droits de la personne).

Le vocabulaire contribue au développement des trois compétences, soit Interagir oralement en anglais, Réinvestir sa compréhension des textes et Écrire et produire des textes.

Répertoire linguistique
L’élève apprend à le faire avec l’intervention de l’enseignante ou de l’enseignant.
L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.
 
L’élève réutilise cette connaissance.

P : La lettre P indique que certaines notions liées à cet apprentissage ont été vues au primaire.

Primaire

Secondaire
1er
cycle
2e
cycle
  1. 1 - Vocabulaire
  1re 2e 3e 4e 5e
    1. Utiliser le vocabulaire ciblé lié à l’environnement immédiat (ex. nine-day schedule, after-school activities)
P          
    1. Utiliser le vocabulaire ciblé lié aux champs d’intérêt et aux besoins de l’élève (ex. text messaging, relationships)
P        
    1. Utiliser le vocabulaire ciblé lié aux problématiques relevant des domaines généraux de formation
      • Santé et bien-être (ex. hygiene)
      • Orientation et entrepreneuriat (ex. occupations)
      • Environnement et consommation (ex. pollution)
      • Médias (ex. copyrights)
      • Vivre-ensemble et citoyenneté (ex. democracy)
P
    1. Utiliser le vocabulaire ciblé lié au développement des compétences transversales
      • Exploiter l’information (ex. source)
      • Résoudre des problèmes (ex. solution)
      • Exercer son jugement critique (ex. viewpoints)
      • Mettre en œuvre sa pensée créatrice (ex. trial and error)
      • Se donner des méthodes de travail efficaces (ex. process)
      • Exploiter les technologies de l’information et de la communication (ex. networks)
      • Actualiser son potentiel (ex. autonomy)
      • Coopérer (ex. teammates)
      • Communiquer de façon appropriée (ex. audience)
P
    1. Utiliser le vocabulaire ciblé lié aux stratégies de communication et d’apprentissage (ex. skim: quick read)
P    
    1. Utiliser le vocabulaire ciblé lié aux démarches de réponse, d’écriture et de production (ex. response process: exploring, connecting, generalizing)
       
    1. Utiliser le vocabulaire ciblé lié aux conventions linguistiques (intonation, prononciation et grammaire) (ex. talk: silent letter ‘l’)
P      
    1. Utiliser le vocabulaire ciblé lié aux textes (ex. text type: popular; text component: subtitle; text feature: topic)
P  
  1. 2 - Réfléchir au vocabulaire
  1re 2e 3e 4e 5e
    1. Utiliser des moyens variés pour réfléchir à l’acquisition et à l’emploi du vocabulaire ciblé (ex. les outils d’autoévaluation, les discussions en classe, la rétroaction par les pairs)
   

C. Conventions linguistiques

Dans les programmes enrichis d’ALS du secondaire, les « conventions linguistiques » renvoient à l’intonation, à la prononciation et à la grammaire. L’intonation correspond à la variation de la hauteur de la voix pour moduler le sens ainsi qu’à l’accent mis sur chaque syllabe à l’intérieur du mot. La prononciation renvoie à la production des phonèmes (les sons) des mots anglais. La grammaire comprend les structures grammaticales, l’emploi des majuscules, les règles de ponctuation et l’orthographe d’usage. Les structures grammaticales incluent les parties du discours (ex. les verbes, les conjonctions, les prépositions), les types de phrases (ex. affirmatives, négatives, simples, complexes), la formation des mots (ex. les préfixes, les suffixes, les gérondifs) et l’accord (ex. sujet-verbe, pronom-antécédent).

L’élève qui connaît les conventions linguistiques développe davantage sa compétence communicative puisqu’il comprend mieux les messages oraux et écrits et formule des messages plus précis. Au primaire, il a acquis quelques connaissances sur les conventions linguistiques de l’anglais. Tout au long du secondaire, il approfondit sa connaissance des conventions linguistiques lorsqu’il réalise des tâches signifiantes à l’aide de différentes ressources (ex. les pairs, les grammaires, les listes de verbes). L’élève des programmes enrichis s’efforce d’observer les conventions linguistiques pour communiquer avec précision dans des contextes variés.

Dans les programmes enrichis d’ALS du secondaire, l’enseignement des conventions linguistiques repose sur une approche « focus on form », où l’attention de l’élève est attirée sur l’intonation, la prononciation et la grammaire de la langue anglaise en contexte de communication. Dans cette approche, on tient compte de trois dimensions : la forme (ex. la terminaison en -ed des verbes réguliers au passé simple), le sens (ex. une action terminée à un moment précis dans le passé) et l’usage (ex. Last year, I visited New York City). Ce faisant, l’élève profite d’une rétroaction spontanée, d’un mode d’enseignement proactif et de la mise en évidence des structures grammaticales. La rétroaction spontanée permet d’attirer l’attention de l’élève sur les erreurs qu’il a commises grâce aux techniques suivantes : l’incitation, la demande de clarification, la rétroaction métalinguistique et la répétition. L’enseignement proactif consiste à prévoir les difficultés de l’élève et à planifier l’enseignement des conventions linguistiques essentielles à la réalisation des tâches. Quant à la mise en évidence des structures grammaticales, elle permet à l’élève de mieux comprendre la fonction que joue une structure grammaticale dans la compréhension d’un message.

L’apprentissage des conventions linguistiques ne se fait pas nécessairement de façon linéaire. Il n’existe donc pas d’ordre prédéterminé pour les présenter. Certaines conventions linguistiques auront peut-être besoin d’être constamment rappelées tout au long du secondaire puisqu’elles sont difficiles à acquérir mais essentielles pour communiquer efficacement (ex. possessive determiners: his/her). Par conséquent, l’élève doit avoir l’occasion de pratiquer fréquemment les conventions linguistiques ciblées dans des contextes signifiants et variés pour enrichir sa connaissance de la langue. Lors du choix des conventions linguistiques à cibler et de l’attention à leur accorder, il est important de tenir compte des facteurs suivants :

  1. complexité : l’élève est-il prêt à apprendre les conventions linguistiques ciblées, compte tenu de son niveau de développement langagier?
  2. fréquence : l’élève aura-t-il suffisamment d’occasions de voir et d’utiliser les conventions linguistiques ciblées au cours de la tâche à réaliser?
  3. récurrence : les conventions linguistiques ciblées répondent-elles aux besoins de communication de l’élève?

Les conventions linguistiques contribuent au développement des trois compétences, soit Interagir oralement en anglais, Réinvestir sa compréhension des textes et Écrire et produire des textes.

Répertoire linguistique
L’élève apprend à le faire avec l’intervention de l’enseignante ou de l’enseignant.
L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.
 
L’élève réutilise cette connaissance.

P : La lettre P indique que certaines notions liées à cet apprentissage ont été vues au primaire.

Primaire

Secondaire
1er
cycle
2e
cycle
  1. 1 - Conventions linguistiques
  1re 2e 3e 4e 5e
  1. Intonation et prononciation
    1. Varier la hauteur de la voix pour moduler le sens (ex. hausser la voix pour exprimer sa surprise : It’s snowing?_)
P        
    1. Mettre l’accent au bon endroit et bien prononcer les mots utilisés fréquemment pour participer à la vie de la classe (ex. Wednesday: \' wenz-day\)
P        
    1. Mettre l’accent au bon endroit et bien prononcer les mots ciblés liés à la réalisation des tâches (ex. government: \'go-vern-ment\)
 
  1. Grammaire
    1. Utiliser la connaissance de l’emploi des majuscules, des règles de ponctuation et de l’orthographe d’usage ciblés pour construire le sens des textes
P      
    1. Utiliser la connaissance de l’emploi des majuscules, des règles de ponctuation et de l’orthographe d’usage ciblés pour écrire et produire des textes
P      
    1. Utiliser la connaissance des structures grammaticales ciblées pour construire le sens des messages oraux et écrits
P  
    1. Utiliser les structures grammaticales ciblées pour formuler des messages oraux et écrits
P  
  1. 2 - Réfléchir aux conventions linguistiques
  1re 2e 3e 4e 5e
    1. Utiliser des moyens variés pour réfléchir à l’apprentissage et à l’emploi des conventions linguistiques ciblées (ex. les outils d’autoévaluation, les discussions en classe, la rétroaction par les pairs)
   

D. Registre de langue et destinataire

Dans les programmes enrichis d’ALS du secondaire, le registre de langue renvoie au niveau de langue utilisé dans un contexte donné selon le destinataire, l’intention de communication, les repères culturels et le sujet traité. Tout au long du secondaire, l’élève des programmes enrichis se familiarise avec divers registres de langue en écoutant, en lisant, en écrivant et en produisant des textes variés.

Au primaire, l’élève a été exposé à divers registres de langue et a tenu compte du destinataire au moment d’écrire des textes. Tout au long du secondaire, l’élève des programmes enrichis expérimente des registres de langue variés allant du registre familier (ex. l’argot, les expressions familières, les contractions) au registre formel (ex. l’anglais international, les textes spécialisés, les conventions sociales de politesse). L'élève est de plus en plus conscient du registre de langue à adopter en fonction du destinataire ciblé.

Au 1er cycle, l’élève des programmes enrichis se sert de sa connaissance des divers registres de langue pour construire le sens des textes, pour interagir, de même que pour écrire et produire ses propres textes. Au 2e cycle, il comprend et utilise davantage de registres de langue dans différents contextes de communication.

Le registre de langue et le destinataire contribuent au développement des trois compétences, soit Interagir oralement en anglais, Réinvestir sa compréhension des textes et Écrire et produire des textes.

Répertoire linguistique
L’élève apprend à le faire avec l’intervention de l’enseignante ou de l’enseignant.
L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.
 
L’élève réutilise cette connaissance.

P : La lettre P indique que certaines notions liées à cet apprentissage ont été vues au primaire.

Primaire

Secondaire
1er
cycle
2e
cycle
  1. 1 - Registre de langue et destinataire
  1re 2e 3e 4e 5e
    1. Utiliser la connaissance du registre de langue et du destinataire ciblés pour construire le sens au moment d’écouter, de lire ou de visionner des textes variés
       
    1. Utiliser le registre de langue qui convient au destinataire pour interagir avec les autres et pour écrire et produire des textes variés
     
  1. 2 - Réfléchir au registre de langue et au destinataire
  1re 2e 3e 4e 5e
    1. Utiliser des moyens variés pour réfléchir au registre de langue et au destinataire ciblés (ex. les outils d’autoévaluation, les discussions en classe, la rétroaction par les pairs)
   

Haut de page