Anglais, langue seconde, programmes enrichis

Imprimer la section

Démarches

Dans les programmes enrichis d’ALS des deux cycles du secondaire, l’élément « Démarches » du contenu de formation renvoie aux démarches de réponse, d’écriture et de production. Les démarches sont des cadres qui aident l’élève à comprendre des textes en profondeur ainsi qu’à en écrire et à en produire. Chaque démarche est constituée d’une série d’étapes entre lesquelles l’élève est libre d’aller et venir, lui permettant ainsi de s’ajuster au besoin.

Tout au long du secondaire, l’élève des programmes enrichis parcourt et adapte les étapes des démarches selon ses besoins, son style d’apprentissage et la tâche à réaliser. Lorsqu’ils utilisent les démarches, les élèves coopèrent et construisent leur savoir ensemble. L’élève des programmes enrichis réfléchit également à sa façon d’utiliser les démarches et à la qualité de ses productions et de celles des autres pour réguler son évolution en tant qu’apprenant.

A. Démarche de réponse

Dans les programmes enrichis d’ALS du secondaire, la « démarche de réponse » permet à l’élève de comprendre, seul et avec d’autres, le sens de textes oraux, écrits ou visuels. Elle se divise en trois étapes : explorer le texte, établir un lien personnel avec le texte et généraliser au-delà du cadre du texte.

Bien que la démarche de réponse n’existe pas dans les programmes du primaire, l’élève a appris à construire le sens des textes à l’aide du soutien de l’enseignant, a comparé la réalité présentée dans les textes à la sienne et a exprimé son appréciation des textes. Tout au long du secondaire, l’élève des programmes enrichis utilise les trois étapes de la démarche de réponse pour construire le sens des textes courants, littéraires et informatifs. Il a recourt à différentes stratégies, tient compte de la rétroaction de ses pairs et laisse des traces de sa compréhension à l’aide de différents outils de consignation (ex. le journal de réponse, l’organisateur graphique, la carte sémantique).

Au 1er cycle du secondaire, l’élève des programmes enrichis s’initie à cette démarche et y fait appel pour pouvoir comprendre le sens propre (les idées explicites) et le sens figuré (les idées implicites et les subtilités) des textes. Au 2e cycle, il utilise la démarche de réponse avec assurance et davantage d’autonomie pour avoir une compréhension plus approfondie et nuancée des textes.

La démarche de réponse contribue directement au développement de la compétence Réinvestir sa compréhension des textes et appuie celui des compétences Interagir oralement en anglais et Écrire et produire des textes.

Démarches

L’élève apprend à le faire avec l’intervention de l’enseignante ou de l’enseignant.

L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.

 

L’élève réutilise cette connaissance.

P : La lettre P indique que certaines notions liées à cet apprentissage ont été vues au primaire.

Primaire

Secondaire
1er
cycle
2e
cycle
  1. Démarche de réponse
  1re 2e 3e 4e 5e
  1. Explorer le texte 
  • 1.1.   Avant l’écoute, la lecture ou le visionnement d’un texte
    1. Utiliser des stratégies, les questions, les amorces et la connaissance des éléments constitutifs des textes pour se préparer à réagir au texte
       
    1. Utiliser la connaissance des caractéristiques des textes pour se préparer à réagir au texte
   
  • 1.2.   Pendant l’écoute, la lecture ou le visionnement d’un texte
    1. Repérer les détails jugés importants
         
    1. Déterminer le message global
       
  • 1.3.   Après l’écoute, la lecture ou le visionnement d’un texte
    1. Répondre individuellement aux questions et compléter les amorces liées au sens propre du texte
         
    1. Répondre individuellement aux questions et compléter les amorces liées au sens figuré du texte
     
    1. Discuter avec les autres de sa compréhension du texte pour la vérifier, la clarifier et l’approfondir
       
  1. Établir un lien personnel avec le texte
    1. Répondre individuellement aux questions et compléter les amorces pour établir un lien personnel avec le texte
       
    1. Discuter avec les autres des liens personnels établis avec le texte pour approfondir sa compréhension
       
  1. Généraliser au-delà du cadre du texte
    1. Répondre individuellement aux questions et compléter les amorces liées aux problématiques présentées dans le texte sous une perspective plus vaste, plus générale
   
    1. Discuter avec les autres des généralisations faites à partir des problématiques abordées dans le texte pour élargir sa vision du monde
   
  1. 1 - Réfléchir à la démarche de réponse
  1re 2e 3e 4e 5e
    1. Utiliser des moyens variés pour réfléchir à l’utilisation de la démarche de réponse (ex. les grilles d’autoévaluation, les discussions en classe, la rétroaction par les pairs)
   

B. Démarche d’écriture

Dans les programmes enrichis d’ALS du secondaire, la « démarche d’écriture » permet à l’élève de s’exprimer de manière cohérente et structurée. Elle se divise en cinq étapes : la préparation, la rédaction de l’ébauche, la révision, la correction et la publication (étape facultative).

Au primaire, l’élève a été initié à l’écriture en tant que démarche et a écrit une variété de courts textes bien structurés à l’aide de modèles. Tout au long du secondaire, l’élève des programmes enrichis utilise les étapes de la démarche d’écriture afin de rédiger une variété de textes courants, littéraires et informatifs. Il fait également appel à diverses stratégies et a recourt à la coopération et la discussion avec ses pairs et l’enseignant. Cette démarche lui permet d’améliorer la qualité de son écriture et de ses productions finales.

Au 1er cycle du secondaire, l’élève des programmes enrichis s’approprie la démarche d’écriture et l’utilise pour pouvoir écrire une variété de textes personnalisés et bien structurés. Au 2e cycle, avant de s’engager dans la démarche d’écriture, il analyse des textes analogues à ceux qu’il s’apprête à écrire. Il prend le temps d’examiner et d’analyser les textes et d’en comparer les similitudes et les différences. Il repère ainsi les caractéristiques internes (le sujet ou l’information, le langage, les éléments constitutifs) et contextuelles (le destinataire, l’intention de communication, les repères culturels) qui se dégagent de ces textes. L’élève est davantage en mesure de faire appel à la démarche d’écriture avec assurance et efficacité pour écrire des textes plus élaborés qui portent sur des problématiques de plus en plus complexes et des idées de plus en plus abstraites. Avec le temps, l’élève des programmes enrichis utilise la démarche d’écriture avec davantage d’autonomie tout en respectant les exigences de la tâche.

La démarche d’écriture contribue directement au développement de la compétence Écrire et produire des textes et appuie celui des compétences Interagir oralement en anglais et Réinvestir sa compréhension des textes.

Démarches
L’élève apprend à le faire avec l’intervention de l’enseignante ou de l’enseignant.
L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.
 
L’élève réutilise cette connaissance.

P : La lettre P indique que certaines notions liées à cet apprentissage ont été vues au primaire.

Primaire

Secondaire
1er
cycle
2e
cycle
  1. Démarche d’écriture
  1re 2e 3e 4e 5e
  1. Avant de s’engager dans la démarche d’écriture
    1. Identifier les éléments constitutifs dans les modèles de textes écrits
P      
    1. Analyser des exemples de textes écrits
       
  1. Préparation
    1. Effectuer avec d’autres un exercice de remue-méninges afin de trouver des idées sur le sujet
P      
    1. Effectuer des recherches sur le sujet
P      
    1. Tenir compte de l’intention de communication, du destinataire et des repères culturels
P      
    1. Choisir le niveau de langage approprié (ex. le vocabulaire, les temps de verbe, le registre de langue)
P      
    1. Faire un plan
P      
  1. Rédaction de l’ébauche
    1. Noter ses idées, ses opinions, ses réflexions et ses impressions en se reportant au plan
P      
    1. Intégrer des repères culturels ciblés
   
    1. Ajuster le plan
     
  1. Révision
    1. Partager son ébauche avec d’autres pour obtenir leur rétroaction sur le contenu du texte (ex. l’organisation, la clarté, la cohérence)
P    
    1. Vérifier si l’ébauche convient à l’intention de communication et au destinataire ciblé
P    
    1. Vérifier si l’ébauche intègre des repères culturels ciblés
   
    1. Ajouter, substituer, supprimer et réorganiser des idées, des mots et des phrases pour améliorer l’ébauche
P    
  1. Correction
    1. Partager son ébauche avec d’autres pour obtenir leur rétroaction concernant les structures grammaticales, l’emploi des majuscules, les règles de ponctuation et l’orthographe d’usage
P    
    1. Corriger les erreurs relevées
P    
    1. Rédiger la version finale
P    
  1. Publication (facultative)
    1. Partager son propre avec le destinataire ciblé
P      
  1. 1 - Réfléchir à la démarche d’écriture
  1re 2e 3e 4e 5e
    1. Utiliser des moyens variés pour réfléchir à l’utilisation de la démarche d’écriture et à la version finale du texte écrit (ex. les grilles d’autoévaluation, les discussions en classe, la rétroaction par les pairs)
   

C. Démarche de production

Dans les programmes enrichis d’ALS du secondaire, la « démarche de production » permet à l’élève de produire des textes médiatiques (ex. les présentations multimédias, les baladodiffusions, les brochures). Elle comprend trois étapes : la préproduction, la production et la postproduction. En expérimentant la production de textes médiatiques variés, l’élève approfondit sa compréhension des médias, que ce soit en sa qualité de producteur ou de consommateur avisé.

Bien que la démarche de production n’existe pas dans les programmes du primaire, l’élève a acquis certaines connaissances sur les textes médiatiques en explorant des produits culturels. Il a aussi créé des textes médiatiques à l’aide des modèles fournis (ex. les affiches, les publicités, les bandes dessinées). Tout au long du secondaire, la démarche de production repose sur la coopération et la discussion, puisque l’élève est appelé à négocier des idées et à prendre des décisions avec les autres membres de son équipe de production. La démarche de production implique également que l'élève ait recours à diverses stratégies. Dans certains cas, la démarche d’écriture peut s’imbriquer dans la démarche de production (ex. écrire le scénario d’un court métrage).

Au 1er cycle du secondaire, l’élève des programmes enrichis s’initie à cette démarche pour pouvoir créer différents textes médiatiques. Au 2e cycle, avant de s’engager dans la démarche de production, il analyse des textes analogues à ceux qu’il s’apprête à produire, prend le temps d’examiner et d’analyser les textes et d’en comparer les similitudes et les différences. Il repère ainsi les caractéristiques internes (le sujet ou l’information, le langage, les éléments constitutifs) et contextuelles (le destinataire, l’intention de communication, les repères culturels) qui se dégagent de ces textes. Avec le temps, l’élève des programmes enrichis utilise la démarche de production avec davantage d’autonomie tout en respectant les exigences de la tâche.

La démarche de production contribue directement au développement de la compétence Écrire et produire des textes et appuie celui des compétences Interagir oralement en anglais et Réinvestir sa compréhension des textes.

Démarches
L’élève apprend à le faire avec l’intervention de l’enseignante ou de l’enseignant.
L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.
 
L’élève réutilise cette connaissance.

P : La lettre P indique que certaines notions liées à cet apprentissage ont été vues au primaire.

Primaire

Secondaire
1er
cycle
2e
cycle
  1. Démarche de production
  1re 2e 3e 4e 5e
  1. Avant de s’engager dans la démarche de production
    1. Identifier les éléments constitutifs dans les modèles de textes médiatiques
       
    1. Analyser des exemples de textes médiatiques
       
  1. Préproduction
    1. Effectuer avec d’autres un exercice de remue-méninges afin de trouver des idées sur le sujet
       
    1. Effectuer des recherches sur le sujet
       
    1. Choisir le support médiatique et les conventions correspondantes (ex. une affiche : titre accrocheur, slogan, photo de grand format)
       
    1. Choisir le niveau de langage approprié (ex. le vocabulaire, les temps de verbe, le registre de langue)
       
    1. Cibler l’intention de communication, le destinataire et les repères culturels
       
    1. Écrire une phrase qui résume l’objectif de la production et qui guidera le groupe tout au long de la tâche
       
    1. Faire un plan du texte médiatique (ex. un scénario-maquette)
       
    1. Intégrer les repères culturels ciblés
   
    1. Valider ses idées avec les autres et apporter des modifications selon la rétroaction reçue
       
  1. Production
    1. Créer la version préliminaire du texte médiatique avec les membres de l’équipe
     
    1. Utiliser les conventions médiatiques appropriées
     
    1. Valider la version préliminaire du texte médiatique auprès d’un groupe témoin et apporter des modifications selon la rétroaction reçue (corrections et dernières retouches)
     
  1. Postproduction
    1. Partager la version finale du texte médiatique avec le destinataire ciblé
     
  1. 1 - Réfléchir à la démarche de production
  1re 2e 3e 4e 5e
    1. Utiliser des moyens variés pour réfléchir à l’utilisation de la démarche de production et à la version finale du texte médiatique (ex. les grilles d’autoévaluation, les discussions en classe, la rétroaction par les pairs)
   

Haut de page