This page is not translated in english.

Nearest parent page translated

Intégration linguistique, scolaire et sociale

Imprimer la section

Phonétique et orthographe

Pour les élèves immigrants nouvellement arrivés qui commencent leur apprentissage du français, les connaissances liées à la phonétique constituent la clé d’accès à la langue parlée. Elles leur permettent de comprendre des messages, mais également de mieux communiquer oralement. Ils utilisent ces connaissances pour établir une correspondance entre les mots qu’ils entendent et ceux qu’ils lisent. Ils ont par ailleurs recours à des connaissances liées à l’orthographe lexicale pour reproduire correctement à l’écrit les mots qu’ils ont entendus.

Au début de leur apprentissage, les élèves apprennent à reconnaître les formes sonores du français et à établir la correspondance entre les phonèmes et les graphèmes. Ils décodent d’abord des formes construites avec des structures simples et un vocabulaire connu. Ils intègrent parallèlement des connaissances liées au système prosodique telles que l’intonation ou le rythme qu’ils appliquent ensuite lors de leurs échanges spontanés ou planifiés. Progressivement, leur compréhension de l’oral leur permettra de dégager le sens de messages dont la structure est plus complexe.

Le tableau qui suit présente des connaissances relatives aux éléments de base du français que sont les phonèmes, l’alphabet, les graphèmes et la syllabe. De plus, on y trouve des connaissances relatives à la prononciation, à la prosodie ainsi qu’à l’orthographe lexicale.

Phonétique et orthographe

L’élève apprend à le faire avec l’intervention de l’enseignante ou de l’enseignant.

L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.

 

L’élève réutilise cette connaissance.

Secondaire
1er et 2e cycles
Paliers
  1. Éléments de base du français
1 2 3 4 5
Phonèmes du français
  1. Connaître les phonèmes du français associés
    1. aux voyelles (ex. : [y] dans lune, [ã] dans temps)
       
    1. aux semi-voyelles (ex. : [j] dans feuille, [w] dans oui)
       
    1. aux consonnes (ex. : [p] dans peuple, [g] dans garçon)
       
Lettres de l’alphabet et signes orthographiques
  1. Connaître les lettres de l’alphabet
       
  1. Connaître l’ordre alphabétique
       
  1. Connaître les sortes de lettres : voyelles et consonnes
       
  1. Connaître les signes orthographiques: accents, tréma, cédille, apostrophe et trait d’union
       
  1. Connaître différentes représentations graphiques d’une lettre :
    1. minuscule et majuscule
     
    1. script et cursive
     
    1. manuscrite et typographique
     
Graphèmes
  1. Connaître des graphèmes correspondant à un phonème (ex. : les graphèmes o, au, eau, ot pour le phonème [o], les graphèmes f, ff, ph pour le phonème [f])
   
Syllabe
  1. Connaître les types de syllabes
    1. syllabe graphique, pour déterminer la coupure de mot en fin de ligne
     
    1. syllabe phonique, pour déterminer où porte l’accent tonique dans un groupe syntaxique
     
  1. Phonétique
1 2 3 4 5
Prononciation des sons
  1. Distinguer à l’oral
    1. les voyelles orales des voyelles nasales (ex. : une [y] / un [œ̃]; ils viennent [ɛ] / il vient [ɛ̃]; couramment [a] / courant [ã])
     
    1. les voyelles antérieures des voyelles postérieures (ex. : russe [y] / rousse [u])
     
    1. les voyelles ouvertes des voyelles fermées (ex. : je travaillais [ɛ] / j’ai travaillé [e])
     
    1. les consonnes sonores des consonnes sourdes (ex. : ville [v] / fil [f])
     
  1. Prononcer
    1. les voyelles orales et les voyelles nasales
     
    1. les voyelles antérieures et les voyelles postérieures
     
    1. les voyelles ouvertes et les voyelles fermées
     
    1. les consonnes sonores et les consonnes sourdes
     
  1. Reconnaître des caractéristiques phonétiques du français québécois
    1. la prononciation d’un [s] après le [t] dans tu [tsy] et d’un [z] après le [d] dans du [dzy]
   
    1. l’allongement du [ɛ] dans père, prononcé [pɛɛr] ou de [ɛ̃] dans cinq [sɛ̃ɛ̃k])
   
Enchaînement et liaison
  1. Reconnaître la manière dont les mots sont enchaînés dans un énoncé (ex. : les mots mon_nami sont enchaînés par liaison; les mots tu aimes sont liés par enchaînement vocalique; les mots grande amie sont liés par enchaînement consonantique)
     
  1. Reconnaître, dans une liaison, le changement de nature de certaines consonnes
    1. s et x se prononcent [z] (ex. : ils_zont, deux_zamis)
     
    1. d se prononce [t] (ex. : quand_til, un grand_thomme)
     
  1. Reconnaître le caractère obligatoire de certaines liaisons (ex. : un_nhomme et des_zenfants, Partent-tils en vacances?)
     
  1. Enchaîner correctement des mots dans un énoncé à l’oral
     
Élision
  1. Reconnaître la règle d’élision des voyelles a, e et i devant un mot qui commence par une voyelle ou un h muet dans un énoncé (ex. : je vais à l a’école / je n e’ai pas / s i’il te plaît)
     
  1. Appliquer la règle de l’élision des voyelles a, e et i lorsque nécessaire
     
Syllabation
  1. Connaître la façon de diviser les mots en syllabes phoniques (ex. : le mot secrétaire compte trois syllabes phoniques [sə/kre/tɛr])
     
  1. Distinguer la syllabe phonique de la syllabe graphique (ex. : le mot mère a une syllabe phonique[mɛr], mais deux syllabes graphiques [mè-re])
     
Accentuation
  1. Reconnaître la syllabe sur laquelle porte l’accent tonique dans un groupe syntaxique (ex. : Ces élèves étudient le français.)
   
  1. Produire des énoncés en plaçant l’accent tonique sur la syllabe appropriée
   
Intonation
  1. Reconnaître l’intonation liée à un type de phrase
    1. courbe intonative montante puis descendante dans une phrase déclarative (ex. : Les élèves de la classe d’accueil étudient le français.)
     
    1. courbe intonative montante en finale dans une phrase interrogative totale (ex. : Est-ce que vous étudiez le français?)
     
    1. courbe intonative descendante dans une phrase interrogative partielle (ex. : Qui est votre professeur de français?)
     
    1. courbe intonative descendante dans une phrase impérative (ex. : Donne-le-moi.)
     
  1. Utiliser l’intonation liée à un type de phrase
    1. phrase déclarative
     
    1. phrase interrogative totale
     
    1. phrase interrogative partielle
     
    1. phrase impérative
     
  1. Orthographe lexicale1
1 2 3 4 5
Correspondance phonème-graphème
  1. Reconnaître dans l’orthographe des mots l’utilisation de différents graphèmes pour écrire un même phonème (ex. : le phonème [ã] dans chanter, sentir, gens, temps, champ)
     
  1. Reconnaître des particularités orthographiques du français
    1. présence d’une ou plusieurs lettres muettes en finale d’un mot (ex. : écol e , doi gt)
   
    1. présence d’une lettre muette dans un mot (ex. : com pter, ryt hme)
   
Signes orthographiques
  1. Reconnaître l’emploi de l’apostrophe pour marquer l’élision à l’écrit (ex. : lécole, jaime, nai, cest, quun)
     
  1. Reconnaître l’emploi des accents, du tréma et de la cédille dans l’orthographe des mots
    1. pour marquer la prononciation d’une lettre (ex. : tâche, élève, maïs, français)
     
    1. pour distinguer des homonymes (ex. : sur /sûr)
     
  1. Relever des régularités dans l’utilisation des accents, du tréma et de la cédille (ex. : le e fermé en début de mot est généralement marqué par un accent aigu, le ç est rarement dans la syllabe initiale)
     
  1. Reconnaître l’emploi du trait d’union pour unir les éléments d’un mot composé (ex. : non-violence, trente-quatre, peut-être, celles-ci)
   
  1. Utiliser les signes orthographiques à l’écrit
 
1.  L’orthographe grammaticale est traitée dans la section Grammaire de la phrase (ex. : l’accord en genre et en nombre des déterminants et des adjectifs).

Haut de page