This page is not translated in english.

Nearest parent page translated

Intégration linguistique, scolaire et sociale

Imprimer la section

Grammaire du texte

C’est d’abord et surtout par la lecture que les élèves immigrants nouvellement arrivés s’initient à la grammaire du texte, aux différents genres de textes et aux séquences textuelles. Parce qu’un texte est plus qu’une suite de phrases, ils ont besoin de connaître les principes de structuration et de cohérence communs à tous les textes. Ils amorcent cet apprentissage très rapidement, puisqu’un texte formé de quelques phrases ou d’un seul paragraphe leur offre déjà des pistes pour commencer à en reconnaître la structure et à en saisir le sens.

Dès le début de leur apprentissage de la langue, les élèves seront amenés à lire différents genres de textes et à en observer les caractéristiques de façon à découvrir progressivement la séquence textuelle dominante de chacun. Ils réinvestiront ces connaissances et en construiront d’autres, en concomitance avec celles liées au lexique, à l’orthographe et à la grammaire de la phrase, et ce, dans le cadre de pratiques régulières et diversifiées de lecture, d’écriture et de révision de texte.

Le tableau qui suit présente d’abord des genres de textes, tant oraux qu’écrits, à aborder en classe et les séquences textuelles à l’étude. On y trouve ensuite les principes qui assurent la cohérence globale du texte, dont les procédés de reprise de l’information. Des connaissances plus spécifiques quant à la cohésion temporelle dans le texte, à la reconnaissance de l’énonciateur et du destinataire, ainsi qu’aux marques d’organisation du texte complètent le tableau.

Grammaire du texte

L’élève apprend à le faire avec l’intervention de l’enseignante ou de l’enseignant.

L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.

 

L’élève réutilise cette connaissance.

Secondaire
1er et 2e cycles
Paliers
  1. Genres de texte
1 2 3 4 5
  1. Reconnaître le genre d’un texte ayant pour but de
    1. dialoguer (ex. : conversation, dialogue, entrevue)
     
    1. décrire (ex. : recette, itinéraire, règles d’un jeu, article encyclopédique)
     
    1. raconter (ex. : biographie, récit d’aventures, conte)
   
    1. argumenter (ex. : débat, lettre d’opinion)
     
  1. Écrire des textes de différents genres
 
  1. Séquences textuelles
1 2 3 4 5
  1. Reconnaître des caractéristiques d’une séquence descriptive2 (ex. : parties de la séquence, intention de communication et temps verbaux)
   
  1. Écrire un texte à séquence dominante descriptive
     
  1. Reconnaître des caractéristiques d’une séquence narrative (ex. : parties de la séquence, déroulement chronologique, temps verbaux, type de narrateur, personnages)
     
  1. Écrire un texte à séquence dominante narrative
     
  1. Reconnaître une séquence dialogale dans un récit
       
  1. Écrire une séquence dialogale dans un récit
     
  1. Reconnaître des caractéristiques d’une séquence argumentative (ex. : sujet, thèse, marqueurs de modalité)
     
  1. Écrire un texte à séquence dominante argumentative
     
  1. Cohérence du texte
1 2 3 4 5
  1. Reconnaître des principes de cohérence dans un texte
    1. le texte est centré sur un même sujet traité au fil des phrases et des paragraphes
     
    1. l’information progresse d’une phrase à l’autre, d’un paragraphe à l’autre (ex. : chaque paragraphe traite d’un aspect nouveau dans une séquence descriptive)
   
    1. aucune partie du texte n’en contredit une autre (ex. : un personnage a des comportements conformes à la description de sa personnalité)
     
    1. l’information est conforme au milieu réel ou fictif évoqué (ex. : dans un récit d’aventures qui se déroule l’hiver au Québec, il y a des références au froid)
     
  1. Appliquer certains principes de cohérence lors de la rédaction d’un texte (ex. : unité du sujet, progression de l’information)
   
  1. Reconnaître des procédés de reprise d’un mot ou d’un groupe de mots par
    1. un pronom sujet (ex. : Marie veut obtenir son diplôme. Elle étudie très fort.)
     
    1. un déterminant (ex. : Léo a acheté un vélo fabriqué au Québec. Ce vélo est de grande qualité.)
     
    1. un pronom complément (ex. : Les élèves ont reçu l’agenda de l’école. Ils lapportent en classe tous les jours.)
     
    1. un terme générique ou spécifique (ex. : Le chien du voisin aboie très fort. Ce labrador dérange tout le quartier.)
     
    1. un adverbe (ex. : Marie recevra son diplôme dans l’amphithéâtre de l’école. C’est que ses parents se rendront pour la cérémonie.)
     
    1. un synonyme (ex. : Le bateau entre dans le port. Tous les passagers sont sur le pont du navire.)
     
    1. une périphrase (ex. : Les élèves visitent Québec. La vieille capitale compte de nombreux attraits touristiques.)
     
  1. Utiliser dans son texte des procédés de reprise d’un mot ou d’un groupe de mots par
    1. un pronom sujet
   
    1. un déterminant
     
    1. un pronom complément
   
    1. un terme générique ou spécifique
   
    1. un adverbe
   
    1. un synonyme
     
    1. une périphrase
     
  1. Cohésion temporelle dans le texte3
1 2 3 4 5
Description au présent
  1. Reconnaître le système verbal dans une séquence descriptive au présent
    1. utilisation du passé composé et de l’imparfait pour marquer l’antériorité (ex. : La porte de la maison est en bois. C’est un artisan qui l’a fabriquée.)
     
    1. utilisation du futur simple4 pour marquer la postériorité (ex. : La porte de la maison est en bois. Il faudra la peindre cet été.)
     
  1. Utiliser les temps verbaux appropriés dans une séquence descriptive au présent
    1. le passé composé ou l’imparfait pour marquer l’antériorité
     
    1. le futur simple pour marquer la postériorité
     
Narration au passé
  1. Reconnaître le système verbal dans une séquence narrative au passé
    1. utilisation du passé composé ou du passé simple et de l’imparfait pour la narration au passé
   
    1. utilisation du plus-que-parfait pour marquer l’antériorité (ex. : Ce matin, il a terminé la lecture de son livre. Il l’avait emprunté à la bibliothèque la semaine dernière.)
   
    1. utilisation du conditionnel présent pour marquer la postériorité (ex. : Ce matin-là, il pleuvait. Il savait que le match n’aurait pas lieu. Il était déçu.)
   
  1. Utiliser le passé composé et l’imparfait dans une séquence narrative au passé
     
  1. Énonciateur5
1 2 3 4 5
Présence de l’énonciateur et du destinataire
  1. Reconnaître l’énonciateur dans une séquence narrative ou argumentative par la présence de pronoms et déterminants possessifs à la 1re personne du singulier ou du pluriel (ex. : je, nous, à mon avis)
       
  1. Reconnaître le destinataire dans une séquence narrative ou argumentative par la présence de pronoms et de déterminants possessifs à la 2e personne du singulier ou du pluriel (ex. : tu, vous, à votre avis)
       
Point de vue de l’énonciateur6
  1. Reconnaître l’expression du point de vue de l’énonciateur par la présence
    1. d’un adverbe de modalité (ex. : C’est trop difficile. Il viendra sans doute.)
     
    1. d’un auxiliaire de modalité (ex. : Vous ne devez pas ajouter d’eau au mélange.)
     
    1. de certains temps et modes verbaux (ex. : J’ai hâte que vous arriviez.)
     
    1. de phrases transformées (ex. : Réussira-t-il cette fois-ci?)
     
  1. Utiliser certains mots pour exprimer un point de vue
    1. adverbe de modalité
     
    1. auxiliaire de modalité
     
Présence d’autres énonciateurs
  1. Reconnaître des paroles d’autres énonciateurs rapportées intégralement par le discours direct (ex. : Il dit : « Je viendrai te voir ce soir. »)
       
  1. Reconnaître des paroles d’autres énonciateurs rapportées par le discours indirect (ex. : Il dit qu’il viendra me voir ce soir.)
     
  1. Utiliser le discours direct pour rapporter intégralement les paroles d’autres énonciateurs
     
  1. Marques d’organisation du texte
1 2 3 4 5
  1. Reconnaître des marques d’organisation dans un texte
    1. un élément graphique (ex. : titre, illustration, paragraphe)
     
    1. un paragraphe comme unité de sens
     
    1. un organisateur textuel qui marque le temps, le lieu, la succession, l’explication (ex. : le lendemain, de l’autre côté de la rivière, en premier lieu, c’est pourquoi)
   
    1. les parties d’une séquence textuelle (ex. : l’élément déclencheur dans une séquence narrative)
   
  1. Utiliser des marques d’organisation dans un texte
    1. un élément graphique
     
    1. un paragraphe comme unité de sens
     
    1. un organisateur textuel qui marque le temps, le lieu, la succession, l’explication
     
    1. des parties d’une séquence textuelle
     
1.  La présente section inclut la section Types de textes, contenue dans le programme d’intégration linguistique, scolaire et sociale.
2.  Une séquence explicative peut se trouver dans une séquence descriptive.
3.  Cette sous-section fait référence à ce qu’on trouve à la page 30 du programme d’intégration linguistique, scolaire et sociale dans la section Grammaire du texte, sous la rubrique La concordance des temps et des modes dans la phrase et dans le texte.
4.  Dans l’usage, l’auxiliaire d’aspect aller, suivi de l’infinitif présent, remplace souvent le futur simple.
5.  Dans un texte courant, l’énonciateur est l’émetteur, celui qui assume les propos. Dans un texte littéraire, ce peut être l’auteur, le narrateur et les personnages qu’il fait intervenir.
6.  Cette sous-section fait référence à ce qu’on trouve à la page 30 du programme d’intégration linguistique, scolaire et sociale dans la section Grammaire du texte, sous la rubrique La modalisation.

Haut de page