This page is not translated in english.

Nearest parent page translated

Français, langue d’enseignement

Imprimer la section

Première partie : les modes de discours

Le programme de français rattache le développement des compétences à la planification de situations de communication qui se réalisent dans des modes de discours. Ces derniers structurent le message d’une façon particulière selon le genre de texte et ils privilégient certaines ressources langagières. L’essentiel du contenu de chaque mode de discours est donc constitué d’un tableau des genres et d’un tableau des contenus d’apprentissage dans lequel on retrouve les stratégies, notions et concepts du programme.

Organisation de la première partie

La première partie, Les modes de discours, comporte sept sections : La description, L’explication, La justification, L’argumentation, La narration, Le théâtre et La poésie.

Chaque mode de discours est développé selon le plan suivant : 

  • Du primaire à la fin du secondaire
  • La diversité des genres de textes
  • Les familles de situations
  • Le tableau des genres
  • Le tableau des contenus d’apprentissage
    • Situation de communication
    • Organisation d’un genre
    • Cohérence textuelle
    • Insertion de séquences (s’il y a lieu)

Structure et contenu des tableaux

Le Tableau des genres est disposé en trois colonnes, chacune présentant les genres privilégiés pour une compétence; toutefois, un genre peut être rattaché à plus d’une compétence. Par ailleurs,  plusieurs genres de textes écrits et oraux étant hétérogènes, l’appartenance d’un genre à plus d’un mode de discours y est aussi mentionnée.

Le Tableau des contenus d’apprentissage expose d’abord, dans la colonne de gauche, les stratégies et les savoir‑faire nécessaires à l’actualisation des modes de discours et dans la partie de droite, les classes du secondaire où un apprentissage systématique ou une sensibilisation sont requis.

Deux verbes introduisent ces stratégies et ces savoir‑faire : le premier désigne les apprentissages associés à la lecture et à l’écoute; le second, à l’écriture ou à la prise de parole. Sous ces verbes sont énumérés des notions, des procédés ou des moyens linguistiques et textuels, là où leur apprentissage est le plus susceptible de servir la compréhension et la production de textes écrits et oraux. Il est à noter que les genres ont orienté le choix des phénomènes linguistiques et textuels qui font l’objet d’un apprentissage systématique indiqué par une étoile; l’accès à une plus grande complexité d’un phénomène ou son approfondissement, marqué par la répétition de l’étoile, se fait par la pratique de genres différents dans les années subséquentes.

Parfois, à la droite des énoncés, de petites capitales renvoient à l’une ou l’autre section de la deuxième partie Les ressources de la langue. Ces renvois précisent les apprentissages linguistiques à faire ou les illustrent par des exemples. 

Haut de page