Éducation physique et à la santé

Imprimer la section

Compétence 1 – Agir dans divers contextes de pratique d’activités physiques

Savoirs

Savoir-faire

L’élève apprend à le faire avec l’intervention de l’enseignante ou de l’enseignant.

L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.

 

L’élève réutilise cette connaissance.

P : La lettre P indique que certaines notions liées à cet apprentissage ont été vues au primaire.

Primaire

Secondaire
1er
cycle
2e
cycle
  1. Les principes d’équilibration (statique et dynamique)1
  1re 2e 3e 4e 5e
  1. Les principes d’équilibration statique
    1. Appliquer des principes qui permettent de maintenir son équilibre dans des postures variées
      (ex. : lors de l’exécution d’une posture complexe sur les mains ou sur les pieds, élargir la position de ses appuis pour maintenir l’équilibre)
P      
  1. Les principes d’équilibration dynamique
    1. Appliquer des principes qui permettent de maintenir ou de rétablir son équilibre lors de l’exécution d’actions motrices variées
      (ex. : lors d’un virage serré en ski ou en vélo, il faut déplacer son centre de gravité vers l’intérieur; au lancer du poids, le transfert se fait du pied arrière vers le pied avant et l’équilibre est rétabli lorsqu’on ramène le pied arrière vers l’avant)
P    
  1. Les principes de coordination 2
  1re 2e 3e 4e 5e
  1. Appliquer des principes qui permettent de coordonner ses mouvements dans des actions variées
    (ex. : lors du lancer du javelot, il faut utiliser ses articulations dans le bon ordre en prenant une course d’élan, suivie d’une préparation de « bras armé » pour utiliser toute la puissance de son épaule)
P    
  1. Les principes de synchronisation
  1re 2e 3e 4e 5e
  1. Projeter un objet sur une cible mobile
P      
  1. Recevoir un objet en se déplaçant vers son point de chute
    (ex. : en jonglerie ou en gymnastique rythmique, déplacer tout son corps ou ses bras pour récupérer un objet)
P      
  1. Synchroniser ses actions motrices en respectant un rythme
    (ex. : synchroniser sa respiration avec le mouvement des bras au crawl, exécuter une routine sur musique, synchroniser ses sauts les uns après les autres dans une course de haies)
       
  1. Les actions de locomotion
  1re 2e 3e 4e 5e
  1. Les déplacements dans les activités cycliques3
    1. Marcher en appliquant une technique appropriée selon la durée de l’activité ou du parcours
      (ex. : fléchir les bras, réduire les foulées dans le but d’augmenter le rythme des pas lors d’une randonnée pédestre)
P        
    1. Courir en appliquant une technique appropriée selon la durée de l’activité ou du parcours
      1. Sprint
        (ex. : allonger sa foulée, monter le genou, balancer les bras dans l’axe de la course)
P      
      1. Course de fond ou de demi-fond
        (ex. : avoir les orteils pointés dans la direction du mouvement et utiliser ses bras tout au long de la course)
P
    1. Monter, descendre, changer de direction, contourner, franchir, grimper et freiner en appliquant une technique appropriée compte tenu des contraintes de l’environnement
      (ex. : dans un parcours d’hébertisme, attaquer les montées avec la pointe du pied en inclinant le haut du corps vers l’avant et en réduisant la foulée)
P      
  1. Les déplacements dans les activités à action unique
    1. Exécuter différents types de sauts en appliquant une technique appropriée
      1. Sauts sans élan, comme le saut groupé, le saut demi-tour, le saut ciseau, le saut en longueur
        (ex. : lors d’un saut en longueur, balancer ses bras pour avoir plus d’impulsion; lors de sauts à la corde, adopter une position stable au départ et fléchir légèrement ses genoux pour l’impulsion)
P      
      1. Sauts avec élan, comme le saut en longueur, le saut en hauteur, le triple saut
        (ex. : accélérer progressivement lors d’une course d’élan, abaisser son centre de gravité avant l’impulsion, bloquer sur la jambe d’appel)
P
  1. Les déplacements dans les activités technico-artistiques
    1. Exécuter des rotations complexes au sol ou dans les airs en appliquant une technique appropriée, comme une roue latérale, une rondade, une roulade avant ou arrière, une volte et une demi-volte au sol ou à partir d’un plinth
      (ex. : lors d’une roue latérale, maintenir le corps perpendiculaire au sol)
P      
  1. Les actions de non-locomotion
  1re 2e 3e 4e 5e
  1. Les postures et les rotations (ex. : dans des activités technico-artistiques)
    1. Maintenir des postures complexes en appliquant une technique appropriée
      (ex. : former un triangle avec les mains et la tête pour réussir un trépied)
P      
    1. Maîtriser ses rotations autour de son axe, au sol, dans les airs ou sur un appareil en appliquant une technique appropriée
      (ex. : rapprocher les bras de son corps pour augmenter la vitesse de rotation)
P      
  1. Les actions de manipulation4
  1re 2e 3e 4e 5e
  1. Le maniement d’objets avec ou sans outil
    (ex. : dans des activités d’adresse ou à action unique)
    1. Manier divers objets en appliquant une technique appropriée
      (ex. : absorber le ballon et non le taper, éviter de le regarder)
      1. Maniement d’un objet avec la main dominante ou non dominante, sur place, en se déplaçant ou à travers des obstacles
        (ex. : dribbler en 8)
P      
      1. Maniement d’un objet avec le pied dominant ou non dominant sur place, en se déplaçant ou à travers des obstacles
        (ex. : dribbler un ballon de soccer entre des cônes et des quilles, faire rebondir une balle aki sur différentes parties de son corps)
P    
      1. Maniement de plusieurs objets en même temps sur place, en se déplaçant au sol ou sur des appareils fixes ou mobiles
        (ex. : jongler avec trois balles en cascade ou en colonne sur un cylindre, dribbler avec deux ballons)
P  
    1. Manier divers objets avec outils en appliquant une technique appropriée
      (ex. : tenir son bâton à deux mains, ne pas trop fixer l’objet)
      1. Maniement d’un objet avec un outil sur place, en se déplaçant ou à travers des obstacles
        (ex. : contrôler un ballon avec un balai)
P    
  1. La projection d’objets avec ou sans outil
    (ex. : dans des activités d’adresse ou à action unique)
    1. Exécuter une variété de lancers en appliquant une technique appropriée
      (ex. : garder les yeux sur la cible, armer son bras, avancer la jambe opposée vers la cible, transférer le poids)
      1. Lancer par-dessous l’épaule
        (ex. : lancer à la balle molle, aux quilles)
P        
      1. Lancer à deux mains
        (ex. : passe de la poitrine, touche au soccer)
P      
      1. Lancer latéral
        (ex. : lancer du frisbee, du disque)
P    
      1. Lancer par-dessus l’épaule
        (ex. : lancer au basketball, lancer du javelot, passe au flag-football)
P    
      1. Lancer à l’aide un outil
        (ex. : lancer à l’inter-crosse)
P    
    1. Exécuter une variété de frappes avec ou sans outil en appliquant une technique appropriée
      (ex. : appuis stables et orientés vers la cible, transfert de poids, rotation du tronc, regard fixé sur l’objet à frapper)
      1. Frappe d’un objet immobile
        (ex. : coup de golf, botté de précision, lancer frappé au hockey dans un concours d’habiletés)
P      
      1. Frappe d’un objet en déplacement
        (ex. : frapper une balle de baseball, exécuter un botté sur réception ou un smash au volleyball)
     
  1. La réception d’objets avec ou sans outil
    1. Exécuter une variété de réceptions en appliquant une technique appropriée
      (ex. : regarder l’objet, couper la trajectoire de l’objet, amortir l’objet et le ramener vers soi pour être prêt à relancer l’action)
      1. Réception sans outil
        (ex. : attraper une balle lancée au mur, bloquer ou dévier un tir au but au handball)
P        
      1. Réception avec outil
        (ex. : attraper avec un bâton d’inter-crosse, attraper un diabolo avec la corde, bloquer ou dévier un tir au but au hockey)
P    

Savoir-faire moteur

1.  Les principes d’équilibration tout comme les principes de coordination et de synchronisation sont à la base de la réussite de différentes actions motrices. Ils peuvent être utilisés de façon isolée ou regroupée dans la plupart des actions motrices que les élèves exécutent. Par ailleurs, le contrôle de l’équilibre et de la coordination variera en fonction des changements morphologiques de l’adolescente ou de l’adolescent.
2.  Dans le programme du primaire, certains principes (équilibration et coordination) sont uniquement associés à la compétence Agir, alors qu’au secondaire, ils sont associés aux compétences Agir et Interagir.
3.  Selon la disponibilité des plateaux et les ressources du milieu, des activités cycliques autres que la marche ou la course peuvent également favoriser l’apprentissage d’actions de locomotion, notamment la natation, le patinage, la raquette ou le ski de fond.
4.  Plusieurs des actions de manipulation mentionnées ici peuvent être pratiquées seul ou avec d’autres; ces actions peuvent être au service de la compétence Agir dans divers contextes de pratique d’activités physiques (ex. : créer un enchaînement de dribble ou de jonglerie) ou de la compétence Interagir dans divers contextes de pratique d’activités physiques (ex. : dribbler et faire une passe dans une partie de handball).

Savoirs

Haut de page