Arts plastiques

Imprimer la section

Utilisation des connaissances

Compétence 2 – Créer des images médiatiques

Compétence 1 – Créer des images personnelles
Compétence 3 – Apprécier des œuvres d’art et des objets du patrimoine artistique, des images personnelles et des images médiatiques (1er cycle) et apprécier des images (2e cycle)

2e cycle : Programme obligatoire
2e cycle : Programme optionnel Arts plastiques
2e cycle : Programme optionnel Arts plastiques et multimédia

L’élève apprend à le faire avec l’intervention de l’enseignante ou de l’enseignant.

L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.

 

L’élève réutilise cette connaissance.

P : La lettre P correspond à certaines connaissances du programme d’arts plastiques du primaire qui doivent être approfondies ou mises en application au 1er cycle du secondaire.

Primaire

Secondaire
1er
cycle
2e
cycle
  1. Exploiter des idées en vue d’une création médiatique
  1re 2e 3e 4e 5e
    1. Rechercher quelques idées liées à la proposition de création médiatique en tenant compte du message et des destinataires à l’aide de sources d’information
P          
    1. Faire un inventaire d’idées authentiques à partir de recherches liées à la proposition de création médiatique en tenant compte : du message à communiquer et des informations sur les destinataires; du contenu et des caractéristiques d’images médiatiques; du rôle des repères culturels; de la signification de codes visuels
       
    1. Choisir une idée signifiante parmi celles qui ont été inventoriées qui rejoint le public cible (ex. : connaissance des intérêts du public cible)
       
    1. Faire des croquis de l’idée retenue (ex. : essais d’emplacement des formes et des éléments, variation de leur grosseur)
       
    1. Faire des croquis variés de l’idée authentique et signifiante retenue en exploitant différentes stratégies d’observation et de mémorisation (ex. : observer les particularités d’un sujet, se remémorer une action)
       
    1. Faire des croquis variés de l’idée authentique et signifiante retenue en exploitant différentes stratégies d’observation et de mémorisation et en tenant compte de l’impact désiré sur le public cible (ex. : en observant un repère culturel [objet, événement, personnage] pour étayer le message)
     
    1. Faire des scénarios dessinés et écrits de l’idée authentique et signifiante retenue en tenant compte de l’impact désiré sur le public cible (ex. : personnages, plans, scènes)
     
  1. Exploiter des gestes transformateurs et des éléments du langage plastique en fonction du public cible (1er cycle)
    Exploiter des gestes transformateurs et des éléments du langage médiatique (2e cycle)
  1re 2e 3e 4e 5e
  1. Gestes transformateurs1, matériaux et outils
    1. Expérimenter des gestes transformateurs tels que : tracer à main levée; appliquer un pigment coloré en aplat, à la tache et au trait; déchirer; entailler; découper; enduire une surface de colle; tracer en creux; souder et pincer
P          
    1. Faire l’essai de différents gestes transformateurs, y
      compris : ajourer, coller des formes en aplat, imprimer, plier, froisser, façonner, numériser des images, photographier, enregistrer une image et travailler une image numérique
       
    1. Faire l’essai de différents gestes transformateurs en fonction des matériaux, du message à communiquer et du public cible (ex. : imprimer une gravure, tracer à main levée à l’aide d’un carré à dessin, découper et coller des formes, appliquer un pigment coloré)
       
    1. Faire l’essai de différents gestes transformateurs en fonction d'outils traditionnels et technologiques, de matériaux, du message à communiquer et du public cible (ex. : superposer des lignes pour créer des valeurs; numériser des images et des objets)2
       
    1. Faire l’essai de différents gestes transformateurs en fonction d'outils technologiques, de matériaux, du message à communiquer et du public cible (ex. : construire et transformer une image numérique, capter des images vidéographiques, animer une image)2
       
    1. Utiliser des gestes transformateurs qui précisent le message visuel adressé aux destinataires
P          
    1. Utiliser des gestes transformateurs en fonction des matériaux qui étayent le message visuel à communiquer aux destinataires (ex. : sur une affiche publicitaire pour la promotion d’une ligne de vêtements, particulariser la surface des textiles par la représentation du velours, de la laine, du jute)
       
    1. Utiliser les gestes transformateurs appropriés en fonction des matériaux et qui mettent en valeur le message visuel (ex. : faire converger des lignes obliques pour créer un mouvement, appliquer un pigment au trait pour particulariser des formes, numériser des textures représentées)
       
    1. Utiliser de façon personnelle les gestes transformateurs pour matérialiser le message à communiquer (ex. : appliquer du pastel sec en variant la pression sur la craie, peindre à la tache ou au trait, construire et transformer une image numérique)
       
    1. Utiliser de façon personnelle les gestes transformateurs pour étayer le message (ex. : enregistrer une vidéo avec des effets ciblés au tournage et au montage, projeter une image pour créer une ambiance)
     
    1. Manier les outils suivants : brosse, ciseaux, souris, pinceau
P          
    1. Manier les outils suivants : crayon électronique et tablette graphique, logiciel de dessin, porte-plume, plume à dessin, ciseau, numériseur, caméra numérique, logiciels de traitement de l’image
       
    1. Manier les outils en appliquant les règles de sécurité (ex. : ajourer des formes dans un papier ou un carton avec un couteau)
       
    1. Manipuler les outils pour communiquer son message (ex. : tracer une ligne à la gouache en variant la pression sur son pinceau)
     
    1. Manipuler des outils traditionnels et technologiques pour étayer son message (ex. : tracer à main levée à l’aide d'un crayon feutre, d’un crayon électronique et d’une tablette graphique, numériser des objets)
     
    1. Manipuler des outils traditionnels et technologiques pour étayer son message (ex. : photographier à l’aide d’un caméscope en vue d’assembler ces images pour en faire une animation, projeter une bande annonce publicitaire à l’aide d’un projecteur multimédia)
     
  1. Langage plastique et langage multimédia (éléments)
    1. Expérimenter des éléments du langage plastique : forme, ligne, couleur, valeur, texture, motif, volume
P          
    1. Faire l’essai d’éléments du langage plastique (ex. : créer du rythme par la répétition de bandes colorées, suggérer un mouvement par la convergence de lignes droites, ajouter du contraste ou de la lumière à une image numérique, faire converger les couleurs claires vers le centre de l’image)
       
    1. Faire l’essai de différentes façons d’utiliser les éléments du langage plastique de manière à créer des effets visuels susceptibles de rejoindre le public cible (ex. : créer des valeurs par l’utilisation d’une variété de teintes pâles et foncées, créer un rythme par la répétition de formes)
       
    1. Faire l’essai de différentes façons d’utiliser et de combiner les éléments du langage plastique de manière à créer des effets visuels susceptibles de rejoindre le public cible (ex. : représenter un motif par la répétition et l’alternance de formes, suggérer un volume par des valeurs dans les couleurs et les teintes, faire un contraste en opposant des couleurs chaudes et des couleurs froides)
       
    1. Faire l’essai de différentes façons d’utiliser et de combiner les éléments du langage multimédia et, s’il y a lieu, du langage plastique de manière à créer des effets visuels susceptibles de rejoindre le public cible (ex. : utiliser un gros plan pour mettre en évidence un élément, faire un travelling pour montrer l’ensemble d’une situation)
       
    1. Choisir des éléments du langage plastique en fonction du message visuel et des destinataires
P          
    1. Choisir des éléments du langage plastique susceptibles de rejoindre le public cible (ex. : formes, couleurs, espace)
       
    1. Choisir des éléments du langage plastique et des codes visuels (ex. : formes, couleurs, motifs) susceptibles de rejoindre le public cible
       
    1. Choisir des éléments du langage multimédia susceptibles de rejoindre le public cible (ex. : grand angle, cadrage, éclairage) et des codes visuels (ex. : formes, couleurs, motifs)
     
    1. Utiliser une combinaison d’éléments du langage plastique en fonction du message visuel et des destinataires
P          
    1. Utiliser une variété d‘éléments du langage plastique, y compris la couleur lumière, pour communiquer son message
       
    1. Intégrer dans ses créations médiatiques diverses façons d’exploiter les éléments du langage plastique qui découlent de ses essais (ex. : représenter un rythme par l’alternance de formes, de lignes ou de couleurs)
       
    1. Utiliser de façon personnelle des éléments du langage plastique en tenant compte des essais préalables afin de préciser le message retenu (ex. : utiliser une variété de lignes pour inventer une texture, exploiter des valeurs dans les couleurs et les teintes pour réaliser un camaïeu)
     
    1. Utiliser de façon personnelle des éléments du langage multimédia en tenant compte des essais préalables afin de préciser le message retenu (ex. : faire pivoter un objet virtuel sur toutes ses faces pour obtenir une modélisation 3D, utiliser la plongée et la contre-plongée, introduire des éléments sonores, faire un zoom)
     
  1. Structurer sa réalisation médiatique
  1re 2e 3e 4e 5e
  1. Langage plastique (espace) et organisation spatiotemporelle
    1. Utiliser les modes d’organisation de l’espace : énumération, juxtaposition, répétition, alternance, superposition, symétrie et asymétrie
P          
    1. Utiliser un des modes d’organisation de l’espace afin d’augmenter l’impact du message visuel sur les destinataires
       
    1. Utiliser des modes d’organisation de l’espace (ex. : juxtaposition, répétition, équilibre, mouvement et rythme) afin de mettre le message en valeur
       
    1. Utiliser de façon personnelle l’organisation de l’espace découlant d’essais préalables afin d’augmenter l’impact du message visuel sur le public cible
     
    1. Utiliser de façon personnelle l’organisation spatiotemporelle découlant d’essais préalables afin d’augmenter l’impact du message visuel sur le public cible
     
    1. Utiliser les modes de représentation de l’espace suivants : perspective avec chevauchement et perspective en diminution, en fonction du message et du public cible
       
    1. Utiliser des modes de représentation de l’espace (ex. : perspective avec chevauchement, perspective cavalière) en fonction du message et du public cible
       
    1. Utiliser des modes de représentation de l’espace (ex. : perspective aérienne [atmosphérique], perspective avec un ou des points de fuite) en fonction du message et du public cible
     
  1. Rendre compte de son expérience de création médiatique
1re 2e 3e 4e 5e
    1. Utiliser le vocabulaire disciplinaire
P          
    1. Utiliser le vocabulaire disciplinaire selon la terminologie prescrite dans ce programme
       
    1. Utiliser le vocabulaire disciplinaire selon la terminologie prescrite dans chacun des programmes
       
    1. Décrire les aspects importants de son expérience qui sont liés aux gestes transformateurs et aux éléments du langage plastique
P          
    1. Décrire des aspects de son expérience qui sont liés à la dynamique de création et plus particulièrement aux stratégies utilisées (ex. : recherche d’idées lors de la phase d’ouverture, réinvestissement des expérimentations lors de la phase d’action productive, capacité de se centrer lors de la création)
       
    1. Décrire des aspects de son expérience qui sont liés à la dynamique de création et aux stratégies utilisées (ex. : capacité de faire des retours réflexifs, de reconnaître les apprentissages réalisés, de se donner des défis)
       
    1. Relever les éléments à réinvestir en ce qui a trait à la pertinence de ses choix, aux stratégies utilisées et au contexte de réalisation qui ont tous contribué à l’élaboration de la création (ex. : connaissance du langage plastique, de l’organisation et de la représentation de l’espace; gestion du temps alloué; façons de tirer parti des imprévus)
     
1.  On trouvera la liste complète des gestes transformateurs dans le Programme de formation de l’école québécoise dans la section du contenu de formation propre au premier cycle à la page 411 et à celles du contenu de formation du deuxième cycle aux pages 33 à 35, selon les type de programmes.
2.  Au deuxième cycle, les gestes transformateurs liés aux nouvelles technologies et au multimédia sont présents seulement dans les programmes optionnels Arts plastiques et Arts plastiques et multimédia.

Compétence 1 – Créer des images personnelles
Compétence 3 – Apprécier des œuvres d’art et des objets du patrimoine artistique, des images personnelles et des images médiatiques (1er cycle) et apprécier des images (2e cycle)

Haut de page