Imprimer la section

Géographie, histoire et éducation à la citoyenneté

Présentation de la discipline

Le présent document constitue un complément au programme. Il apporte des précisions sur les connaissances que les élèves doivent acquérir en géographie, en histoire et éducation à la citoyenneté pour soutenir le développement de leurs compétences. Il vise à outiller les enseignantes et les enseignants dans la planification de leur enseignement. On y trouve, regroupées dans des tableaux, des connaissances propres aux sociétés et aux territoires à l’étude. Celles-ci sont réparties en trois sections correspondant aux trois compétences du programme. Chaque section est précédée d’un court texte qui présente globalement les apprentissages à réaliser par les élèves. Des tableaux présentant les connaissances liées à la démarche de recherche et de traitement de l’information en géographie et en histoire ainsi qu’aux techniques particulières à ces disciplines complètent le document.

Les élèves du 1er cycle développent une seule compétence : Construire sa représentation de l’espace, du temps et de la société. Pour favoriser l’arrimage avec le 2e cycle, les connaissances que ces élèves doivent acquérir ont été présentées au début de chaque section. Les élèves du 1er cycle étudient d’abord leur milieu, ici et aujourd’hui. Les connaissances ciblées portent alors sur des observations à propos d’objets d’usage courant, de gens et de paysages qui les entourent. Ils comparent ensuite leur milieu avec un milieu d’autrefois (hier), puis avec un milieu moins familier (ailleurs). La compréhension du monde amorcée au préscolaire se poursuit donc avec le développement des concepts d’espace, de temps et de société.

Aux 2e et 3e cycles, les élèves étudient des sociétés entre 1500 et 1980. Ils acquièrent des connaissances liées, par exemple, à la démographie, à l’économie, à l’organisation politique ainsi qu’aux atouts et contraintes que représentent des caractéristiques du territoire occupé. La mise en relation de ces connaissances permet aux élèves de développer leur compétence à lire l’organisation d’une société sur son territoire. L’apprentissage d’une démarche de recherche et des techniques propres à la géographie et à l’histoire soutient alors l’acquisition des connaissances.

Les connaissances acquises lors de l’étude de chacune des sociétés permettent de développer une représentation, notamment de l’économie, de la culture et de la politique, qui est mise à profit pour étudier les changements survenus dans une société. Les élèves apprennent alors à interpréter le changement dans une société et sur son territoire. De nouvelles connaissances prennent alors appui sur les premières.

Enfin, le réinvestissement de ces connaissances se poursuit et s’enrichit lorsque les élèves sont appelés à comparer certains aspects des sociétés étudiées avec ceux d’une autre société de la même époque. À partir d’un noyau de connaissances, les élèves développent leur compétence à s’ouvrir à la diversité des sociétés et de leur territoire.

Il importe de rappeler que le programme Géographie, histoire et éducation à la citoyenneté vise à former un citoyen responsable et éclairé. À ce titre, les connaissances acquises servent d’assise à une culture humaniste qui se poursuivra tout au long du cheminement scolaire.