This page is not translated in english.

Nearest parent page translated

Imprimer la section

Français, langue d’enseignement

Compétence Écrire des textes variés

Section Lexique

Pistes pour l’appropriation des connaissances

Énoncés en caractères gras : contenu prioritaire

L’élève apprend à le faire avec l’intervention de l’enseignante ou de l’enseignant.

L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.

 

L’élève réutilise cette connaissance.

Primaire
1er
cycle
2e
cycle
3e
cycle
  1. Les mots
1re 2e 3e 4e 5e 6e
  1. La formation des mots
    1. classer des mots pour en dégager le sens en fonction
      1. des préfixes courants ou des éléments savants placés en début de mot
     
      1. des suffixes courants ou des éléments savants placés en fin de mot
     
      1. de leur base
       
    1. classer des mots qui contiennent un même préfixe ou un même suffixe pour en dégager les différents sens (ex. : para– signifie « à côté de » dans parascolaire, mais « protection contre » dans paravent, parapluie, parachute)
       
    1. à partir d’une liste de mots qui commencent ou qui finissent par les mêmes lettres, trouver ceux qui contiennent un préfixe ou un suffixe (ex. : les mots uniforme et unisexe contiennent le préfixe uni–, qui veut dire « un » mais non le mot université; les mots fillette et grassouillette contiennent le suffixe diminutif –ette mais non le mot crevette)
         
  1. Le sens des mots
    1. décrire dans ses mots, oralement ou par écrit, le sens d’un mot (notamment des mots de la liste orthographique) de différentes manières
      1. en l’employant dans une phrase qui en illustre le sens
 
      1. par une explication
     
      1. par un mot appartenant à la même classe ou par un groupe de mots qui ont le même sens
     
      1. par une définition accompagnée d’exemples
     
    1. comparer dans des textes le ou les sens exprimés par des prépositions courantes (ex. : pour exprimer un lieu, on utilise chez devant le nom d'une personne, à dans d'autres cas : aller chez ses grands-parents, aller au cinéma )
   
    1. différencier des mots qui ont un sens proche en faisant ressortir leurs traits communs et leurs traits spécifiques (ex. : un camion et une voiture sont tous deux des véhicules; le premier sert à transporter des marchandises, la seconde sert surtout à transporter des passagers)
   
    1. faire ressortir les différents sens d’un mot en plaçant ce mot dans différents contextes (ex. : pour bouillir : L’eau bout à 100°. Véronique bout d’impatience.)
     
    1. faire ressortir le sens d’une locution en la plaçant dans un contexte ou en l’accompagnant d’illustrations
       
    1. corriger des emplois fautifs des prépositions à ou de dans des textes d’élèves
       
  1. D’autres propriétés des mots
    1. se donner des moyens pour se rappeler le genre de noms plus difficile à retenir
 
    1. corriger l’emploi de certains mots mal employés dans des textes d’élèves
   
    1. ajouter aux verbes1 de la liste des mots d’orthographe à l’étude des exemples qui illustrent l’emploi judicieux de la préposition (ex. : aller : aller à l’école; aller en Ontario)
     
    1. bâtir, en préparation d’une situation d’écriture, une banque de verbes liés au thème en faisant ressortir la construction de leurs compléments (ex. : sur le thème de la musique, jouer d’un instrument, lire une partition)
       
    1. justifier des changements de sens d’un verbe en faisant référence aux changements de constructions du groupe du verbe (ex. : parler de quelqu’un signifie qu’on dit quelque chose sur quelqu’un; parler à quelqu’un signifie qu’on adresse la parole à quelqu’un)
       
    1. regrouper des combinaisons de mots dans lesquelles le verbe est intensifié de différentes manières (ex. : dormir à poings fermés; dormir comme un bébé)
       
    1. trouver des mots de la langue standard pour remplacer des mots familiers dans des contextes de communication plus formels (ex. : remplacer niaiser par perdre son temps)
       
  1. Les relations entre les mots
1re 2e 3e 4e 5e 6e
  1. Bâtir en préparation d’une situation d’écriture ou dans le cadre d’une thématique
    1. des cartes thématiques en regroupant les mots selon leur lien avec le thème (ex. : pour le thème bateau, les parties d’un bateau, les verbes dont bateau peut être le sujet comme naviguer et couler, les verbes dont bateau peut être le complément comme prendre et s’embarquer sur et les compléments du nom bateau comme de pêche et de croisière)
 
    1. des constellations de mots ou de groupes de mots pour mettre en évidence les relations de sens ou les relations analogiques autour de mots-clés (ex. : pour peur, craindre = avoir peur; épeurant = qui suscite la peur; peureux = qui a facilement peur; apeuré = qui éprouve de la peur)
   
  1. Exprimer des liens de synonymie et d’antonymie
    1. en remplaçant des verbes au sens général par des verbes plus précis2 (ex. : faire un costume = confectionner un costume; faire un poème = rédiger un poème)
     
    1. en remplaçant un adjectif courant par un adjectif plus précis selon le contexte (ex. : une belle chanson = une chanson touchante)
     
    1. en remplaçant un adjectif précédé de très par un adjectif plus précis selon le contexte (ex. : un très bon repas = un délicieux repas)
     
    1. en associant différents synonymes ou antonymes à chaque sens d’un mot (ex. : une réponse juste = une réponse correcte; une décision juste = une décision équitable)
     
    1. en remplaçant une phrase de forme négative par une phrase de forme positive en conservant le même sens (ex. : je ne veux pas perdre ce match = je veux gagner ce match; ce garçon n’est pas prudent = ce garçon est imprudent)
       
  1. Relever, en préparation d’une situation d’écriture, différentes façons de nommer la même réalité (ex. : un tableau, une peinture, une œuvre, une création)
     
  1. Classer des mots selon l’intensité qu’ils expriment et en garder des traces pour des situations d’écriture (ex. : chuchoter, murmurer, dire, crier, hurler)
     
  1. Varier et préciser le vocabulaire dans des textes d’élèves
     
  1. Bâtir un tableau de verbes courants en y associant les noms qui jouent le rôle de sujet et de compléments de verbe
    ex. : 
sujet verbe complément direct complément indirect
l’enseignant
le professeur
enseigner une matière
une discipline
(à) un élève
(à) une étudiante
         
  1. Le regroupement des mots de la langue dans le dictionnaire
1re 2e 3e 4e 5e 6e
  1. Explorer un dictionnaire comme on le fait avec d’autres livres pour en comprendre la structure et mieux l’utiliser (ex. : titre, auteur, maison d’édition, quatrième de couverture, préface, abréviations)
    1. dictionnaires thématiques
    1. dictionnaires descriptifs ou dictionnaires encyclopédiques
   
    1. autres sortes de dictionnaires (ex. : dictionnaires de synonymes, de rimes)
       
  1. Faire des hypothèses sur le début du mot à l’aide des correspondances phonèmes-graphèmes pour trouver un mot dans le dictionnaire
   
  1. Trouver un verbe en se référant à son infinitif
   
  1. Utiliser différents dictionnaires pour résoudre des problèmes en écriture (ex. : consulter un dictionnaire visuel pour trouver le terme précis qui décrit un objet; consulter un dictionnaire descriptif pour trouver la bonne préposition qui doit suivre le verbe en se référant aux exemples accompagnant la définition)
     
  1. Comparer les informations recueillies sur un mot dans deux dictionnaires différents
         
  1. Comparer une définition personnelle d’un mot à celle d’un dictionnaire
         
  1. Placer un mot qui a différents sens dans plusieurs contextes pour faire ressortir ces sens et valider ses choix à l’aide d’un dictionnaire
         

Connaissances
Utilisation des connaissances en écriture

1.  Mettre en évidence la construction des verbes courants est profitable pour tous les élèves, mais particulièrement pour les allophones.
2.  Il ne s’agit pas là d’éliminer tous les verbes comme faire, qui sont les seuls verbes supports possibles dans certains cas (ex. : faire l’épicerie) ou qui font partie de locutions (ex. : faire part).

Haut de page