This page is not translated in english.

Nearest parent page translated

Imprimer la section

Français, langue d’enseignement

Compétence Écrire des textes variés

Section Conjugaison

Pistes pour l’appropriation des connaissances

Énoncés en caractères gras : contenu prioritaire

L’élève apprend à le faire avec l’intervention de l’enseignante ou de l’enseignant.

L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.

 

L’élève réutilise cette connaissance.

Primaire
1er
cycle
2e
cycle
3e
cycle
  1. Observer les éléments qui structurent un tableau de conjugaison
1re 2e 3e 4e 5e 6e
  1. Les temps simples, la présence ou l’absence des pronoms de conjugaison, les pronoms de conjugaison marquant les personnes, le radical et la terminaison
     
  1. Les temps composés, les modes
       
  1. Dégager les régularités et les particularités d’un verbe à l’étude
1re 2e 3e 4e 5e 6e
  1. En utilisant un tableau de conjugaison
   
  1. En comparant sa conjugaison à celle de verbes déjà étudiés
   
  1. Repérer les marques de genre et de nombre du participe passé dans les verbes qui forment toujours leurs temps composés avec l’auxiliaire être : aller, arriver, mourir, naître, partir, rester, tomber, venir et leurs dérivés, s’il y a lieu (ex. : repartir, retomber, parvenir)
       
  1. Classer des verbes conjugués à un même temps pour dégager des régularités et identifier des particularités
   
  1. Classer des verbes selon les modèles de conjugaison à l’étude et justifier oralement leur classement
   
  1. Se bâtir un aide-mémoire personnel de verbes en fonction :
1re 2e 3e 4e 5e 6e
  1. Des modèles de conjugaison à l’étude (ex. : finir – agir, choisir, maigrir, réunir)
   
  1. Des terminaisons des temps à l’étude
   
  1. Identifier les verbes parmi les mots en orthographe d’usage à apprendre et les associer à leur modèle de conjugaison, s’il y lieu (ex. : regarder comme aimer; réussir comme finir)
   
  1. Observer les liens de sens et de forme entre le ou les radicaux d’un verbe à l’étude et les mots de la même famille morphologique (ex. : causer la causerie; sauter : le saut; glacer : nous glacions/la glacière; je glaçais/un glaçon; fournije fournis/des fournitures; nous fournissions/des fournisseurs)
   
  1. Relever, pour les verbes à l’étude, les formes verbales qui sont homophoniques et se donner des procédures efficaces pour bien orthographier ces verbes 
1re 2e 3e 4e 5e 6e
  1. Dans un temps à l’étude
    1. à l’indicatif présent (ex. : j’aime, tu aimes, il aime, ils aiment)
     
    1. à l’imparfait (ex. : j’étais, tu étais, il était, ils étaient)
       
    1. au futur simple (ex. : je rendrai, vous rendrez)
     
    1. au conditionnel présent (ex. : j’aimerais; tu aimerais; elle aimerait, elles aimeraient)
     
    1. au passé simple (ex. : tu aimas, il aima)
       
    1. au subjonctif présent (ex. : que j’aille; que tu ailles, qu’il aille, qu’ils aillent)
       
  1. Entre les temps et les modes à l’étude
    1. entre l’indicatif présent et l’impératif présent (ex. : tu sautes/saute)
       
    1. entre l’indicatif présent et le subjonctif présent (ex. : je vois/il faut que je voie)
       
  1. Se donner une procédure pour trouver l’orthographe d’un verbe
1re 2e 3e 4e 5e 6e
  1. En transformant le verbe conjugué dans sa forme infinitive en vue d’identifier son modèle de conjugaison
     
  1. En s’appuyant sur le modèle de conjugaison d’un verbe pour justifier oralement la graphie 
    1. d’un verbe à l’étude conjugué à un temps simple
     
    1. d’un verbe à l’étude à l’infinitif ou au participe présent
     
    1. de l’auxiliaire et du participe passé d’un verbe à l’étude conjugué à un temps composé
       
  1. En prédisant la forme d’un verbe et en s’appuyant sur les modèles de conjugaison à l’étude (ex. : Il faut écrire elles bougeaient et non elles *bougaient1, car bouger, un verbe en –ger, se conjugue comme manger.)
     
  1. Identifier, dans une phrase ou dans un texte, le temps de conjugaison d’un verbe à l’aide de la terminaison selon les temps à l’étude
   
  1. Identifier la personne et le nombre d’un verbe conjugué à un temps simple ou à un temps composé
   
  1. Reconnaître qu’un verbe à un temps composé est un tout en le transformant à un temps simple
       
  1. Justifier la graphie du son [e] à la fin d’un verbe en s’appuyant sur ses connaissances de l’infinitif et du participe passé 
1re 2e 3e 4e 5e 6e
  1. L’emploi de l’infinitif après une préposition ou après un verbe conjugué
       
  1. L’emploi du participe passé après l’auxiliaire avoir ou être
       
  1. Identifier, dans un texte, des verbes qui constituent des exemples des valeurs des temps de conjugaison étudiés
     
  1. Analyser ses propres erreurs de conjugaison et se donner les stratégies appropriées pour éviter ces mêmes erreurs
       

Connaissances
Utilisation des connaissances en écriture

1.  L’astérisque signale une forme incorrecte.

Haut de page