This page is not translated in english.

Nearest parent page translated

Imprimer la section

Français, langue d’enseignement

Compétence Écrire des textes variés

Section Orthographe d’usage

Connaissances

Énoncés en caractères gras : contenu prioritaire

L’élève apprend à le faire avec l’intervention de l’enseignante ou de l’enseignant.

L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.

 

L’élève réutilise cette connaissance.

Primaire
1er
cycle
2e
cycle
3e
cycle
  1. Les mots à l’étude1
1re 2e 3e 4e 5e 6e
  1. Connaître l’orthographe d’environ 500 mots
       
  1. Connaître l’orthographe d’environ 1 000 nouveaux mots
       
  1. Connaître l’orthographe d’environ 1 500 nouveaux mots
       
  1. Les lettres et les signes
1re 2e 3e 4e 5e 6e
  1. Identifier les lettres de l’alphabet (minuscules et majuscules)
         
  1. Identifier les voyelles et les consonnes dans un mot
         
  1. Nommer les lettres dans l’ordre alphabétique
         
  1. Identifier les différents signes : accent aigu, accent grave, accent circonflexe, tréma, cédille, trait d’union et espace
       
  1. Le système orthographique
1re 2e 3e 4e 5e 6e
  1. Les correspondances graphème-phonème2
    1. connaître les graphèmes les plus courants pour représenter un phonème (ex. : les graphèmes o, au et eau pour représenter le phonème [o])
       
    1. identifier un graphème dans un mot et le relier au son (phonème) qu’il représente (ex. : dans le mot grand, ce sont les lettres an qui représentent le son [ã])
       
  1. Le rôle des lettres muettes
    1. identifier dans un mot les lettres muettes (ex. : dans vert, le t ne se prononce pas)
     
    1. identifier dans un mot le rôle des lettres muettes qui marquent
      1. le lien avec des mots de la même famille morphologique (ex. : gourmand, gourmandise)
     
      1. le genre, le nombre (ex. : noire, chats)
     
      1. la personne (ex. : ils chantent)
       
  1. Les règles de position
    1. observer dans des mots l’emploi du c et du ç; du g, du gu et du ge; du s entre deux voyelles; du m devant b, m et p
     
    1. connaître les règles de position
     
  1. Les règles d’emploi de la majuscule
    1. connaître les règles d’emploi de la majuscule dans les cas suivants :
      1. les noms propres de personnes, d’animaux et de personnages
       
      1. les noms propres de lieux (toponymes)
     
      1. les noms de peuples3 (ex. : Ce Québécois d’origine italienne raffole des mets chinois.)
       
  1. Les règles de l’élision
    1. connaître les règles d’emploi de l’apostrophe dans les cas suivants :
      1. le, la, je, ne (devant un mot qui commence par une voyelle ou un h muet)
       
      1. de, me, te, se (devant un mot qui commence par une voyelle ou un h muet) et ce (devant les formes du verbe être)
       
      1. que devant il, ils, elle, elles et on, si (devant il et ils), lorsque et puisque (devant il, ils, elle, elles, en, on, un et une)
       
  1. Les règles d’emploi du trait d’union
    1. connaître les règles d’emploi du trait d’union dans les cas suivants :
      1. le verbe et le pronom personnel SUJET ou pronom de conjugaison dans les phrases interrogatives
        • dans les cas réguliers (ex. : sont-elles)
     
        • dans les cas exigeant l’ajout d’un t euphonique (ex. : va-t-il; aime-t-elle)
       
      1. le verbe suivi du pronom ce ou on (ex. : est-ce, veut-on)
       
      1. le verbe à l’impératif suivi d’un pronom personnel complément (ex. : prends-la)
       
      1. les mots qui forment un nombre4 (ex : dix-huit, quatre-vingt-dix-sept)
       
  1. Les constantes orthographiques
    1. connaître des constantes orthographiques liées
      1. à l’emploi du e muet en fin de mot qui fait prononcer la consonne qui précède (ex : porte, petite, grande, lune)
       
      1. à l’emploi de certains graphèmes (ex. : le graphème eau apparaît presque toujours en fin de mot et on peut généralement expliquer la présence du e avec un mot de la même famille morphologique : beau et belle; couteau et coutellerie)
   
      1. à l’emploi de certains phonèmes (ex. : les sons [εj] dans les noms masculins s’écrivent –eil un orteil, et –eille dans les noms féminins – une bouteille)
     
      1. à l’emploi ou non de certains accents (ex. : l’accent circonflexe ou l’accent grave pour distinguer des homophones comme mur/mûr, ou/où, l’absence d’accent sur le e lorsqu’il est suivi de consonnes doubles comme dans pelle et étiquette)
       
      1. à l’emploi du tréma
       

Pistes pour l’appropriation des connaissances
Utilisation des connaissances en écriture

1.  Les mots peuvent provenir de listes reconnues, de thèmes traités en classe, des autres disciplines, des besoins et des intérêts des élèves. Les formes féminines et plurielles des noms, des déterminants et des adjectifs devraient figurer dans les listes de mots à étudier lorsqu’elles constituent des formes distinctes à l’oral (ex. : un chat, une chatte; un animal, des animaux; vieux, vieille). Les noms auraient avantage à être précédés d’un déterminant.
2.  Un graphème est la plus petite unité de la langue écrite, formé d’une lettre ou d’un groupe de lettres correspondant à un phonème. (Ex. : Les lettres « eau » dans bateau correspondent au phonème [o].) Les lettres muettes dont le rôle est de rapprocher un mot de sa famille morphologique ou de marquer un accord grammatical ne sont pas incluses dans les graphèmes, puisqu’elles jouent un rôle différent dans le système orthographique. Le phonème est la plus petite unité de la langue orale correspondant à un son permettant de distinguer des mots entre eux. Le mot cœur, par exemple, contient trois phonèmes [kœr] et il se distingue des mots sœur [sœr] et peur [pœr] par les phonèmes [k], [s] et [p].
3.  Les élèves apprendront progressivement à distinguer les noms propres de peuples des noms de langue et des adjectifs correspondant aux peuples qui s’écrivent avec une minuscule (ex. : une Française mais la langue française; un Portugais mais parler portugais). Cet apprentissage sera poursuivi au secondaire.
4.  Les nombres vus au 1er et au 2e cycle en mathématique devraient être intégrés aux listes orthographiques. La connaissance formelle de la règle est traitée au 3e cycle.

Haut de page