This page is not translated in english.

Nearest parent page translated

Imprimer la section

Français, langue d’enseignement

Compétence Lire des textes variés

Connaissances et stratégies

L’élève apprend à le faire avec l’intervention de l’enseignante ou de l’enseignant.

L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.

 

L’élève réutilise cette connaissance.

Primaire
1er
cycle
2e
cycle
3e
cycle
  1. CONNAISSANCES LIÉES AUX TEXTES
1re 2e 3e 4e 5e 6e
  1. Variété de textes1
    1. dégager quelques caractéristiques2 de textes qui racontent
      1. album, conte, court récit
       
      1. mini-roman, bande dessinée, légende, fable, témoignage, anecdote, faits divers
       
      1. roman, reportage
     
    1. dégager quelques caractéristiques de textes qui décrivent
      1. liste, menu, itinéraire
       
      1. notice informative (ex. : accompagnant les œuvres d’une exposition)
     
      1. description (ex. : personnage, objet, lieu)
   
      1. compte rendu, rapport d’observation
       
    1. dégager quelques caractéristiques de textes qui expliquent
      1. docufiction
       
      1. albums documentaires
   
      1. article d’encyclopédie, de magazine et de revue
     
      1. reportage, nouvelle journalistique
       
    1. dégager quelques caractéristiques de textes qui précisent des « comment faire »
      1. consignes de travail ou d’action
       
      1. marche à suivre, mode d’emploi, règles de jeux, conseils, suggestions
   
      1. notice de montage ou de fabrication, instructions, protocole expérimental, plan technique
       
    1. dégager quelques caractéristiques de textes qui visent à convaincre ou à faire agir
      1. règlements, règles de vie
       
      1. message publicitaire, affiche promotionnelle, invitation, petite annonce
   
      1. texte d’opinion, critique
       
    1. dégager quelques caractéristiques de textes qui mettent en évidence le choix des mots, des images et des sonorités
      1. comptine, charade, devinette, poème, chanson
       
      1. calligramme, acrostiche, proverbe, dicton, rebus, slogan, message publicitaire
     
      1. monologue
       
    1. dégager quelques caractéristiques de textes qui comportent des interactions verbales
      1. bande dessinée, saynète, pièce de théâtre
   
      1. clavardage, entretien, échange questions/réponses
     
    1. dégager quelques caractéristiques de textes qui illustrent des informations ou des idées
      1. tableau, schéma, diagramme, plan, carte sémantique
   
      1. caricature, murale, maquette, croquis commenté
     
    1. dégager quelques caractéristiques de textes qui servent d’outils de référence
      1. imagier, banque de mots avec pictogrammes, abécédaire, dictionnaire visuel
       
      1. dictionnaire usuel, lexique, code grammatical, tableau de conjugaison, outil de consultation élaboré collectivement, catalogue
       
      1. fiche bibliographique, annuaire, glossaire, banque de données, grammaire adaptée, dictionnaires (analogique, de synonymes, d’antonymes, de rimes, d’expressions figées et de proverbes)
     
  1. Structure des textes
    1. identifier les trois temps d’un court récit (début, milieu, fin)
     
    1. repérer les répétitions et les ajouts successifs de nouveaux éléments
   
    1. repérer les structures d’alternance ou d’opposition (ex. : J’aime…/Je n’aime pas…)
   
    1. détecter les marques de paroles ou de dialogue : deux-points, guillemets, tirets
   
    1. identifier les cinq temps d’un récit (situation de départ, élément déclencheur, péripéties, dénouement, situation finale)3
     
    1. identifier un sujet central et ses différents aspects (ex. : animal : description, habitat, nourriture, comportement)
   
    1. constater l’organisation des schémas, tableaux, encadrés, etc.
   
    1. repérer ce qui marque l’articulation des textes longs (sections, chapitres, titres, sous-titres, intertitres)
   
    1. constater la façon de présenter les relations causes/conséquences, problèmes/solutions (ex. : Pourquoi?/Parce que)
     
    1. repérer le double renversement dans une fable où ce qui se produit est le contraire de ce qui est attendu (ex. : Le lièvre et la tortue)
       
    1. constater la présence de choix interactifs à effectuer au fur et à mesure pour la poursuite du récit (ex. : Les livres dont vous êtes le héros)
       
    1. constater la succession d’éléments qui reviennent (causalité circulaire) (ex. : le cycle de l’eau, la photosynthèse)
       
    1. détecter les emboîtements ou les superpositions (ex. : rêve raconté, histoire dans l’histoire)
       
  1. Principaux éléments littéraires
    1. identifier le thème
     
    1. identifier les sous-thèmes
       
    1. identifier les caractéristiques des personnages
      1. aspect physique
       
      1. traits de caractère
   
      1. rôle et importance dans l’histoire
 
      1. actions accomplies
 
    1. identifier le temps et les lieux d’un récit
      1. mentionnés de façon explicite
     
      1. mentionnés de façon implicite
     
    1. constater la succession (séquence) des événements dans l’intrigue
   
    1. dégager les valeurs présentées (ex. : entraide, générosité, altruisme)
     
    1. identifier les stéréotypes (idées toutes faites sur les personnages) (ex. : méchant loup, bonne fée)
     
    1. détecter les allusions (ex. : à une œuvre, à un personnage, à un événement)
     
    1. percevoir les sous-entendus (ex. : insinuation, clin d’œil, double sens)
       
    1. repérer les jeux de sonorité (ex. : rime, allitération, onomatopée, répétition)
   
    1. repérer les expressions imagées et autres figures de styles
      1. comparaison
     
      1. mot-valise (ex. : animots, coucouturière)
     
      1. inversion
     
      1. métaphore
   
  1. Organisation et cohérence des textes
    1. constater qu’il existe différentes façons d’organiser les idées
      1. ordre chronologique (suite dans le temps) et séquentiel (enchaînement d’actions)
   
      1. ordre non chronologique (ex. : retour en arrière, saut dans le futur, bris dans le temps)
     
      1. ordre logique (ex. : regroupement en aspects, hiérarchisation des idées)
     
    1. constater le sens de l’emploi des principaux temps verbaux (présent, passé, futur)
   
    1. constater le sens des principaux marqueurs de relation
      1. et, ou, puis
       
      1. d’abord, ensuite, enfin, après, premièrement, finalement
     
      1. hier, demain, le lendemain, lorsque, quand, avant de, pendant que, au cours de
     
      1. parce que, puisque, car, à cause de
     
      1. ainsi, donc, enfin, pour cette raison
     
      1. c’est-à-dire, par exemple, soit
     
      1. mais, cependant, par contre, contrairement à, pourtant
     
    1. repérer les mots ou les groupes de mots qui en remplacent d’autres (reprise de l’information à l’aide de termes substituts)
      1. pronom
   
      1. synonyme
     
      1. mot générique
   
  1. CONNAISSANCES LIÉES À LA PHRASE4
1re 2e 3e 4e 5e 6e
  1. Formes et types de phrases
    1. repérer les mots ou les groupes de mots qui servent à marquer la négation
      1. ne… pas, n’… pas
       
      1. ne… jamais, ne… plus, ne… rien
       
      1. aucun/aucune, personne ne, rien ne
       
    1. repérer les mots qui servent à poser des questions (ex. : est-ce que, qui est-ce qui, qu’est-ce qui, quel/quelle, quand, comment, pourquoi, qui, quoi)
   
  1. Ponctuation
    1. reconnaître le rôle des signes de ponctuation suivants :
      1. point, point d’interrogation, point d’exclamation
       
      1. points de suspension
   
      1. virgule
        • dans les énumérations de mots, de groupes de mots
   
        • pour encadrer ou isoler un mot ou un groupe de mots
     
  1. STRATÉGIES
1re 2e 3e 4e 5e 6e
  1. Reconnaissance et identification des mots d’un texte
    1. reconnaître instantanément5 (sans analyse) les mots fréquents et utiles, connus à l’oral et à l’écrit
      1. mots souvent répétés sur des affiches ou étiquettes (ex. : prénoms des élèves, mots désignant des objets étiquetés dans la classe, mots des textes travaillés en classe, jeux d’association)
         
      1. mots les plus fréquents de la langue française
         
      1. mots ou groupes de mots qui reviennent souvent dans un texte
         
    1. identifier les mots, connus à l’oral mais non à l’écrit, à partir d’une combinaison de moyens ou d’indices
      1. sens à partir du contexte
       
      1. sens de la phrase et ordre des mots dans la phrase
       
      1. illustrations
       
      1. décodage (par lettres ou par syllabes)
       
      1. outils de référence (ex. : dictionnaire mural, affiches, abécédaire, pictogrammes, cartes de sons)
       
    1. identifier, en contexte, les mots nouveaux (inconnus à l’oral et à l’écrit) et leur donner du sens en utilisant plusieurs indices et sources d’information
      1. illustrations
       
      1. correspondances graphophonologiques (lettres/sons) et première syllabe du mot
       
      1. mots avant et après
       
      1. sens global de la phrase ou du texte pour anticiper le mot à vérifier par la suite
     
      1. autres indices (ex. : base, préfixe, suffixe, marques de genre, de nombre ou de personne)
       
      1. sources externes (ex. : dictionnaire, lexique, glossaire)
     
  1. Gestion de la compréhension
  • 2.1.   Préparation à la lecture
    1. survoler le texte pour anticiper le contenu
      1. observer la page couverture, le titre, les illustrations
       
      1. repérer les intertitres, les sections, les chapitres
       
      1. repérer les rubriques, les légendes, les graphiques
     
    1. préciser son intention de lecture et la garder à l’esprit
     
    1. explorer la structure du texte pour orienter la recherche de sens
   
    1. planifier sa manière d’aborder le texte en fonction de son intention (ex. : dessin, schéma, surlignement, annotation)
     
  • 2.2.  Compréhension des phrases
    1. repérer les signes qui délimitent la phrase (majuscule et point)
       
    1. tenir compte des signes de ponctuation
     
    1. repérer et traiter les unités de sens (lire par groupe de mots) en se servant
      1. de la ponctuation
       
      1. des indices grammaticaux (ex. : temps des verbes, marques de genre, de nombre et de personne)
     
    1. cerner l’information importante dans les phrases
      1. identifier ce dont on parle
     
      1. identifier les groupes de mots ou les mots-clés porteurs de sens
     
      1. se demander ce qui ne peut pas être enlevé (ou doit absolument rester)
       
    1. cerner l’information importante dans les phrases plus longues ou plus complexes
      1. dégager l’information principale
     
      1. au besoin, déplacer ou mettre en retrait un mot ou un groupe de mots
     
      1. établir des liens entre les divers groupes de mots et l’information principale
     
    1. dégager le sens des expressions figées (ex. : Couper un cheveu en quatre; Entre chien et loup) et des proverbes (ex. : Après la pluie, le beau temps)
      1. s’appuyer sur le contexte (ex. : illustrations, sens du paragraphe)
     
      1. consulter un outil de référence (ex. : dictionnaire, Internet)
   
  • 2.3.   Compréhension des textes
    1. formuler des hypothèses (prédictions) sur le contenu du texte et les réajuster
      1. recourir à ses connaissances sur le sujet
       
      1. tenir compte d’indices fournis par le texte
     
    1. anticiper la suite du texte à partir de ce qui précède
   
    1. identifier les mots auxquels renvoient les mots de substitution (ex. : pronom, synonyme, mot générique)
   
    1. identifier les relations établies dans le texte par les marqueurs de relation
   
    1. s’appuyer sur différents indices pour dégager l’information importante d’un texte
      1. indices graphiques (ex. : grosseur des lettres, caractères gras ou italiques, soulignement)
   
      1. indices lexicaux (ex. : mots ou expressions qui attirent l’attention, mots génériques)
     
      1. indices sémantiques (ex. : introduction, répétitions, conclusion)
     
    1. regrouper les éléments d’information dispersés dans le texte
      1. repérer les mêmes éléments d’information à plus d’un endroit dans le texte
       
      1. saisir les indices annonçant des liens (ex. : intertitres, marqueurs de relation, référents des pronoms)
     
      1. établir des liens entre les éléments d’information éloignés
   
    1. inférer les éléments d’information implicites6 à partir de divers indices
      1. faire des liens entre des informations contenues dans le texte pour créer une information nouvelle (inférence logique)
   
      1. déduire une information sous-entendue (inférence pragmatique) (ex. : sentiment, temps et lieux, cause/effet, problème/solution)
   
  1. Gestion des difficultés (dépannage)
    1. poursuivre la lecture ou effectuer des retours en arrière
       
    1. ajuster sa vitesse de lecture (la ralentir ou l’accélérer)
       
    1. relire un mot, une phrase ou un paragraphe
       
    1. reformuler intérieurement ce qui a été lu (faire un rappel pour soi-même)
     
    1. recourir à d’autres personnes
   
    1. recourir à divers outils de référence
      1. mots-étiquettes, dictionnaire mural, cartes des sons, pictogrammes, illustrations
       
      1. banque de stratégies
   
      1. schémas, graphiques, diagrammes
     

Utilisation des connaissances et stratégies en lecture

1.  La liste n’est pas exhaustive. De plus, les textes doivent convenir à l’âge du lecteur sur le plan de la lisibilité et du sujet traité. Des textes sont suggérés pour chacun des cycles, mais cela n’exclut pas la possibilité de recourir à d’autres textes, peu importe le cycle. Ces textes peuvent être présentés sur différents supports médiatiques. Le site Internet Livres ouverts (www.education.gouv.qc.ca/livresouverts) constitue une référence incontournable pour identifier des livres de qualité de différents genres et de différentes structures.
2.  Les caractéristiques peuvent s’apparenter à celles qui sont présentées dans les connaissances liées aux caractéristiques des genres littéraires (Apprécier des œuvres littéraires, Connaissances A5).
3.  Le dénouement peut être inclus dans la situation finale.
4.  L’élève devra s’appuyer, en lecture, sur les connaissances acquises en écriture.
5.  Reconnaître spontanément en contexte, c'est-à-dire percevoir rapidement un mot en utilisant le minimum d’indices graphiques nécessaires pour ne pas le confondre avec un autre mot de sens proche ou ayant des graphies semblables.
6.  Pour inférer ou déduire une ou des informations qui ne sont pas données dans le texte, le lecteur doit dépasser la compréhension littérale, c’est-à-dire aller plus loin que ce qui est dit. Il doit combler les vides laissés par l’auteur en puisant dans ses connaissances sur le monde et dans ses expériences.

Haut de page