Imprimer la section

Éthique et culture religieuse

Compétence 3 : Pratiquer le dialogue

Pour soutenir le développement des compétences Réfléchir sur des questions éthiques et Manifester une compréhension du phénomène religieux, les élèves doivent s’initier à la pratique du dialogue. Pour ce faire, ils s’approprient des connaissances relatives aux formes de dialogue, aux conditions qui le favorisent ainsi qu’aux moyens à utiliser pour élaborer et pour interroger un point de vue. Les élèves apprennent à utiliser ces connaissances de manière graduelle. C'est pourquoi l’apprentissage se poursuit sur plus d’un cycle du primaire et au secondaire.

Les tableaux qui suivent présentent des connaissances qui permettront aux élèves d’organiser leur pensée, d’interagir efficacement avec les autres et d’élaborer un point de vue lié à une réflexion éthique ou à la compréhension d’un aspect du phénomène religieux.

C’est en réfléchissant sur une question éthique ou en cherchant à comprendre une expression du religieux que les élèves s’approprient et utilisent simultanément plusieurs éléments de connaissance relatifs à la compétence axée sur le dialogue.

Compétence 1 : Réfléchir sur des questions éthiques
Compétence 2 : Manifester une compréhension du phénomène religieux

Connaissances liées à la pratique du dialogue

L’élève apprend à le faire avec l’intervention de l’enseignante ou de l’enseignant.

L’élève le fait par lui-même à la fin de l’année scolaire.

 

L’élève réutilise cette connaissance.

Primaire
1er
cycle
2e
cycle
3e
cycle
  1. Des formes du dialogue1
1re 2e 3e 4e 5e 6e
  1. Dire en ses mots ce que sont :
    1. la conversation, la discussion, la narration, la délibération
       
    1. l’entrevue
       
    1. le débat
       
  1. Utiliser en situation de dialogue
    1. la conversation, la discussion, la narration, la délibération
    1. l’entrevue
   
    1. le débat
       
  1. Des conditions favorables au dialogue2
1re 2e 3e 4e 5e 6e
  1. Respecter des conditions favorables au dialogue
    1. respecter des règles de fonctionnement
    1. exprimer correctement ses idées
    1. respecter le droit de parole des autres
    1. écouter attentivement les propos d’une personne pour en décoder le sens
    1. toutes les autres pistes qui présentent des conditions favorables au dialogue Programme ECR primaire p. 333
  1. Contribuer à établir des conditions favorables au dialogue
    1. proposer des règles de fonctionnement
       
    1. proposer des façons de remédier aux tensions
       
    1. apporter des nuances à ses propos et reconnaître celles apportées par les autres
       
    1. accueillir différentes façons de penser
       
    1. toutes les autres pistes qui présentent des conditions favorables au dialogue Programme ECR primaire p. 333
       
  1. Des moyens pour élaborer un point de vue3
1re 2e 3e 4e 5e 6e
  1. Dire en ses mots ce qu’est la description (ex. : faire une description, c’est donner plusieurs caractéristiques de quelque chose)
       
  1. Utiliser la description pour énumérer les caractéristiques du sujet traité4 (ex. : au 1er cycle, les paroles prononcées, les objets utilisés ou les gestes posés pour un rituel de naissance; au 2e cycle, les objets, les meubles, les symboles d’un lieu de culte; au 3e cycle, l’origine, la division du temps, les principaux marqueurs de temps d’un calendrier5)
  1. Dire en ses mots ce qu’est la comparaison (ex. : faire une comparaison, c’est trouver des différences et des ressemblances entre deux choses)
       
  1. Utiliser la comparaison pour souligner des ressemblances et des différences entre les éléments du sujet traité (ex. : au 1er cycle,  nommer deux différences entre les besoins d’un animal et ceux d’un être humain; au 2e cycle, comparer un avantage et un inconvénient à jouer seul ou en groupe; au 3e cycle, comparer comment le droit des enfants est respecté dans différentes régions du monde)
  1. Dire en ses mots ce qu’est la synthèse (ex. : faire une synthèse, c’est résumer ce dont on vient de discuter)
       
  1. Utiliser la synthèse pour résumer de manière cohérente des éléments du sujet traité (ex. : au 2e cycle, résumer ses découvertes à propos des différentes façons de célébrer le mariage civil ou religieux; au 3e cycle, résumer sa compréhension des événements fondateurs d’une tradition religieuse)
   
  1. Dire en ses mots ce qu’est une explication (ex. : expliquer, c’est donner des renseignements justes pour préciser ce que je comprends de quelque chose)
       
  1. Utiliser l’explication pour faire connaître ou faire comprendre le sens du sujet traité (ex. : au 2e cycle, expliquer les effets négatifs de l’intimidation en se référant aux propos d’un policier communautaire; au 3e cycle, expliquer les liens entre les droits et les responsabilités en se référant aux chartes, aux règlements de la ville, au code de vie de l’école)
   
  1. Dire en ses mots ce qu’est une justification (ex. : faire une justification, c’est donner plusieurs raisons pour démontrer un point de vue)
       
  1. Utiliser la justification pour présenter de façon logique quelques raisons et idées qui fondent un point de vue (ex. : présenter des raisons qui motivent un croyant à respecter une règle alimentaire)
       
  1. Des moyens pour interroger un point de vue6
1re 2e 3e 4e 5e 6e
  1. Types de jugements
  •   1.1. Dire en ses mots ce que sont :
    1. un jugement de préférence, un jugement de prescription
       
    1. un jugement de réalité
       
    1. un jugement de valeur
       
  •   1.2. Reconnaître en situation de dialogue
    1. un jugement de préférence (ex. : l’hiver est ma saison préférée, c’est la plus belle)
    1. un jugement de prescription (ex. : le règlement interdit de courir autour de la piscine)
    1. un jugement de réalité (ex. : la fête de Pâques a lieu au printemps, mais pas à date fixe)
   
    1. un jugement de valeur (ex. : l’argent fait le bonheur)
       
  •   1.3. Interroger en situation de dialogue
    1. un jugement de préférence (ex. : Peux-tu expliquer pourquoi tu préfères l’hiver?)
    1. un jugement de prescription (ex. : Pourquoi ce règlement existe-t-il?)
    1. un jugement de réalité (ex. : Peux-tu expliquer comment est fixée la date de la fête de Pâques?)
   
    1. un jugement de valeur (ex. : Pourquoi certaines personnes affirment-elles que l’argent fait le bonheur?)
       
  1. Procédés susceptibles d'entraver le dialogue
  •   2.1. Dire en ses mots ce que sont :
    1. une généralisation abusive, une attaque personnelle
       
    1. un appel au clan
       
    1. un appel à la popularité, un appel au préjugé, un appel au stéréotype, un appel à l’autorité
       
  •   2.2. Reconnaître en situation de dialogue
    1. une généralisation abusive (ex. : lorsque mon chat est seul à la maison, il mange davantage; donc, les chats qui s’ennuient mangent plus)
    1. une attaque personnelle (ex. : tu es trop « bébé » pour comprendre cela)
    1. un appel au clan (ex. : tous mes amis peuvent sortir jusqu’à 21 heures; je dois pouvoir le faire aussi)
   
    1. un appel à la popularité (ex. : mes nouveaux souliers sont certainement les meilleurs, car le vendeur m’a dit que ce sont ceux qui sont le plus vendus)
       
    1. un appel au préjugé (ex. : ma grand-mère ne saura pas faire fonctionner cet appareil électronique, car elle est trop âgée)
       
    1. un appel au stéréotype (ex. : les garçons ne doivent pas pleurer)
       
    1. un appel à l’autorité (ex. : il faut acheter cette marque d’équipement parce que notre champion olympique en fait la promotion)
       
  •   2.3. Interroger en situation de dialogue
    1. une généralisation abusive (ex. : Est-ce que tous les chats mangent plus lorsqu’ils sont seuls ou qu’ils s’ennuient?)
    1. une attaque personnelle (ex. : Penses-tu qu’en traitant quelqu’un de « bébé » tu facilites la discussion?)
    1. un appel au clan (ex. : En quoi le fait que tous tes amis peuvent sortir jusqu’à 21 heures implique que tu puisses le faire toi aussi?)
   
    1. un appel à la popularité (ex. : Est-ce que quelque chose est vrai simplement parce qu’un grand nombre de personnes l’affirme?)
       
    1. un appel au préjugé (ex. : Est-ce que l’âge a un lien avec les habiletés d’une personne?)
       
    1. un appel au stéréotype (ex. : Peux-tu m’expliquer pourquoi les garçons ne doivent pas pleurer?)
       
    1. un appel à l’autorité (ex. : Quels devraient être les critères qui nous amènent à faire des choix quand on achète du matériel sportif?)
       

Compétence 1 : Réfléchir sur des questions éthiques
Compétence 2 : Manifester une compréhension du phénomène religieux

1.  Programme Éthique et culture religieuse primaire p.333
2.  Programme Éthique et culture religieuse primaire p.333
3.  Programme Éthique et culture religieuse primaire p.335
4.  Le sujet traité fait référence à l’objet du dialogue, c’est-à-dire à la situation éthique ou à l’expression du religieux abordée en classe.
5.  Les exemples indicatifs donnés dans cette section alternent entre les deux volets du programme (l’éthique et la culture religieuse). Tous les moyens pour élaborer un point de vue peuvent cependant être utilisés pour les deux volets.
6.  Programme Éthique et culture religieuse, primaire p.336-337

Haut de page